Accéder au contenu principal

Coup d'etat militaire en Thailande : Est ce la solution?


La Thailande est sous la loi martiale depuis qlq jours. Un coup d'etat militaire qui vise a evincer leurs impopulaire premier ministre, une sorte de Berlusconi Thailandais.
Sincerement c'est pas evident! devons nous defendre la democratie quand elle est au mains de gens tels que Thaksin Shinawatra ou bien devons nous encourager le peuple ( et dans ce cas l'armée) a prendre le pouvoir et a dissoudre la constitution?Terrible dilemne qui a permis a des gens comme Musharref ou Mohamed Vall au pouvoir.
En tout cas mes amis en Thailande sont contents du changement, qui s'est fait sans violence et sans aucune goutte de sang et comme on dit chez nous : Taghiir essrouj fih raha!( ya aussi ched choumek lay ijik ma 2achouem mais ca c'est une autre histoire :-)

Commentaires

YASMINA a dit…
On te retrouve!
MetallicNaddou a dit…
c'est effectivement une question qu'on peut se poser. S'il y a une réelle volonté de changement, la force est-elle vraiment la seule issue ? Si elle est maîtrisée et qu'il n'y a pas de débordement, peut être bien.
A part ça, le changement ne doit pas se faire parce que "taghyir essrouj fih ra7a", mais il ne doit pas être évité juste parce que "chidd fi mchoumek la yjik ma achouem". Un désir raisonnable et conscient de changement devrait faciliter une action forte , efficace, sans bavures.
voici une caricature pour parler du coup militaire :
http://www.leplacide.com/document/06-09-21-chirac-bush-Ahmadinejad.jpg

"الجنرال بونياراتغلين ألمح قبل شهور إلى أنه يريد التخفيف من قلق ملك تايلند"
source : http://www.aljazeera.net/NR/exeres/54AFD47B-78AB-4128-8878-CF844F974219.htm

voici une explication au coup d'etat,le pauvre roi de hailande est stressé.
gari a dit…
zied my friend,

i am feeling weird that
our thai friends are doing
business as usual.

hope to see you soon.

gari
Youyou a dit…
Magnanimes les militaires Thai : "L'armée thaïlandaise, qui a renversé le gouvernement dans un coup d'Etat sans effusion de sang dans la nuit de mardi à mercredi, a déclaré qu'elle n'avait pas l'intention de saisir les avoirs de M.Thaksin."
Anonyme a dit…
Bon débarras ! Peut-être que les suivants appliqueront moins les lois américaines ou plutôt les ordres américains . Espérons un peu moins de massacre contre les musulmans du sud de la thaïlande.

Posts les plus consultés de ce blog

تونس: كارثة الإيقاف التحفظي

الإيقاف التحفظي والايداع بالسجن قبل إصدار الحكم يجب ان يكون الاستثناء وليس القاعدة. هذا الإجراء المعمم بالمحاكم التونسية هو سبب اكتظاظ السجون(50%من السجناء هم مواطنين موقوفين ولا يوجد حكم ضدهم) وثابت علميا انه يؤثر على مجرى العدالة
بشكل كبير ويؤثر سلبا على الأحكام فنادرا ما يحكم الموقوف بالبراءة او بمدة اقصر من التي قضاها تحفظيا . هذه الممارسات تسبب كوارث اجتماعية واقتصادية و تجعل المواطن يحقد على المنظومة القضائية و يحس بالظلم و القهر



Pour s'approfondir dans le sujet: Lire L'etude du Labo démocratique intitulée : "Arrestation, garde à vue, et détention préventive: Analyse du cadre juridique tunisien au regard des Lignes directrices Luanda"

Mes blogs amis

« Le Clubbing », cette main tendue vers le tourisme tunisien

*Dossier réalisé par Tarek CHEIKHROUHOUIbiza, St Tropez, Malaga, Malte, Mykonos, Miami, New york, Marrakech, Istambul... Voici les destinations au monde, les plus ''branchées'' du moment... On se demandera alors, quels sont les principaux atouts qui font de ces destinations, les principales en ce qui concerne les paradis sur terre...Faire la fiesta en été, s'amuser, se reposer, voila l'objectif à atteindre pour tout rêveur et futur voyageur... Le tourisme est devenu un secteur extrêmement concurrentiel du point de vue mondial où l'offre est désormais supérieure à la demande. C'est pourquoi, l'intérêt de la veille concurrentielle dans le domaine touristique est aujourd'hui indéniable. L'attractivité des destinations dépendra alors de leur capacité à anticiper et mettre en œuvre les produits en phase avec les attentes des clientèles. Dans cette vision, on constateraque les plus belles destinations misent toutes sur ce qu'on appelle : le« C…