Accéder au contenu principal

La guerre mediatique

L'agression israelienne sur le Liban est, a mon avis, le conflit le plus mediatisé de ces dernieres années. La presence de dizaines de chaines de télés sur les deux cotés de la frontieres, sur le terrain et en studio, a permis une couverture exceptionnelle de ce cauchemar.
Un constat amer est cependant a signaler: La realité est differente selon que vous comprenez l'arabe ou pas. Les medias traitent les informations differement et c'est finalement "quasi normal" que les occidentaux se placent du coté d'Israel.
Nos freres arabes feraient bien de lancer des versions en langues anglaise, francaise, espagnole et hebreu de leurs chaines d'infos continue au lieu de pleurer leurs faiblesses militaires et histoire de convincre le monde de leurs verité. La guerre moderne ne se gagne plus, seulement, à coup de canons, elle se gagne surtout à coup de sondages d'opinions.

A lire absolument




Commentaires

Ce que tu écris laisse croire que les chaînes arabophones ont le monopole d'un traitement objectif de ce qui se passe alors que les autres (sous-entendu occidentales et non arabes) sont subjectives. En gros, nos chaînes sont les "bons" et les autres les "méchants". Et tout le monde il est beau, il est gentil, il est content. C'est simpliste et même dangereux. D'abord le traitement d'un événément n'est jamais objectif, il est "déformé" par le prisme de la culture, de l'idéologie... ensuite il y a des enjeux médiatiques et politiques tels qu'il faut éviter de dire a priori qu'Al Jazeera "c'est bien" et CNN "c'est mal". Partir de cette idée nous conforte dans nos croyances et nous empêche de comprendre la réalité. Il faut "lire" les infos et essayer de décrypter les enjeux qui sont en filigrane. Il est vrai que cela exige un certain effort intellectuel que bcp ne sont pas pressés de faire (manque de temps, envie d'être rassutés, parti pris explicite...) mais qu'il est important de faire si ON VEUT ARRETER DE JUGER ET, EN DEFINITIVE, ESSAYER DE COMPRENDRE.
faylasoufa a dit…
Ancien combattant, votre lecture est somme toute bien personnelle. Où avez-vous lu qu'il positionnait les chaînes arabes comme étant le garant d'une information objective? L'article montre cette "occupation du terrain virtuel", au point de construire un formidable outil qui permet de marquer une présence constante et immédiate sur tous les lieux virtuels, en contrôlant tout ce qui se dit. Un outil qui permet de rechercher toutes les "cibles" potentielles qui vont dans le discours opposé et de le retourner instantanément. Dans la bataille de l'information, c'est extrêment puissant puisqu'on inverse le rapport, sachant que l'internaute ne viendra pas, je vais au-devant, j'inonde de propagande, j'étends sa couverture. Très ingénieux.

La guerre se déroule aussi sur le front médiatique. La guerre se fait dans le choix sémantique, dans la présentation tronquée et fallacieuse de l'information, dans la construction et le traitement des images.
En 67, l'URSS avait proposé à l'Egypte de l'assister dans la contrepropagande. Comme il se doit, leur projet a été évincé. Depuis, le monde arabe en paye le prix. Quand on ne mesure pas que le vrai pouvoir réside dans la maîtrise de l'information, d'être le premier à la détenir et à la divulguer, alors vous pourrez toujours parler de justice, de droit, de faits, personne ne vous entendra. Hélas, le monde arabe est bien à la traîne.

Ancien combattant, nos jeunes se bombardent à coup de mots et la lecture, ils préfèrent laisser ça aux moins jeunes ! Plus enclins à se conforter dans des jugements à l'emporte-pièce, relayent sans le savoir un discours propagandiste, méconnaissent les faits, ne lisent pas les analyses géopolitiques et stratégiques, et in fine, le terrain propice au dialogue, à la réflexion, à l'action constructive restent en friche. Ils se font mal. Et ça fait mal. Et au loin, les morts augmentent.
Pendant ce temps-là, les jeunes d'Israël eux développent des outils, parlent dans toutes les langues, sont sur tous les forums, visitent vos blogs, créent des faux-sites, utilisent des pseudo à consonnance arabe pour véhiculer l'image de l'arabe arriéré sanguinaire et barbare, diffusent des mails, etc. Leur objectif: gagner. Unis, solidaires pour gagner.

Je partage votre conclusion : à tous, essayer de comprendre, du moins essayer.
otterinaround a dit…
Here Here my dear Tunisian friend..I feel that Blogs and those of the people within Lebanon are some of the cleanest ways of picking through the SPIN... Israel is FAMOUS for their spin machine...To claim any news upon this earth is without spin is naive...but teaching people to search for the truth may be a bit of a BIG task for us mere mortals
@faylasoufa. "Les medias traitent les informations differement et c'est finalement "quasi normal" que les occidentaux se placent du coté d'Israel.". Cela sous-entend que "nos" médias se sont placés, de facto, du côté du Hezbollah. J'hésite à dire du côté des arabes car je ne sais pas vraiment si la "stratégie" du Hezbollah sert les intérêts des peuples arabe de la région.

Cela dit, mon propos ne portait pas sur l'utilité et les modalités de la propagande et la contre-propagande même s'il s'agit d'un thème intéressant. Je voulais simplement nous sortir du dualisme simpliste du discours médiatique qui suppose que "nos" médias sont objectifs et les "leurs" ne le sont pas. Comme tu le dis si bien je souhaite qu'on fasse l'effort de REFLECHIR au lieu de FAIRE CONFIANCE au discours produit par cette boulimie médiatique qui est le lot quotidien de millions de citoyens arabes.
Ajout. Le parti (et le parti-pris implicite et parfois explicite) du Hezbollah étant, implicitement, considéré comme le "bon parti".
amilcar a dit…
@ancien combattant

les chaînes arabophones ont le monopole d'un traitement objectif

Oui pour l’objectivité, bien sur ! .Mais vous ne pouvez pas exiger la neutralité des médias arabes. Ils ne peuvent pas ignorer ces cadavres et ne diffuser que des miettes comme certains leur collègue occidentaux…il ne peuvent pas omettre de relater l’ampleur de la barbarie d’israel.

éviter de dire a priori qu'Al Jazeera "c'est bien" et CNN "c'est mal".

D’accord, mais lorsque je vois un reportage sur CNN qui évoque longuement l’attentat qui a tué 300 GI’s au Liban, où à cette époque le hezb était pointé du doigt. Un Américain moyen lorsqu’il verra ce reportage dira qu’isrel a finalement raison et qu’elle est entrain de faire cette fameuse « war on terror ». Diffuser un reportage sur ce sujet et évoquer cet attentat n’est pas tout a fait fortuit !
Beaucoup de médias occidentaux ont également censuré les images des gosses israéliens écrivant des mots « gentils » sur les missiles, aux gosses Libanais ….

Il faut "lire" les infos et essayer de décrypter les enjeux qui sont en filigrane

Exactement !
Ce que je reproche aussi à certain média arabes c’est le fait de « glorifier le Hezb » et de parler timidement, pour ne pas dire jamais, des connivences entre le Hezb et l’Iran. Al Chark el awsat a publié des révélations fracassantes sur le Hezb et l’Iran et où un cadre du régime Iranien dit clairement que le Hezb n’est pas un simple « ami » de l’Iran ,mais bien plus ! Il a même dit que c’est un outil permanant et vital pour le pouvoir Iranien.
Autre indice, les déclarations du ministre Iranien des affaires étrangères !! Qui a visité le Liban il y a deux jours ….vu le ton et le contenu de ses déclarations, il n’y a plus de doute sur le rôle de l’Iran dans ce merdier.
Dernier point… Ahmédi Néjad est vraiment un gros con ! Et je me demande à quoi il joue.
Il ne sait pas (ou s’en fou peut être) que ses déclarations provocantes et puériles (lors du sommet islamique) dénotent d’une immaturité, d’un manque certain de subtilité et de vision politique (normal pour un fou d’allah)… et que ces propos vont augmenter les suspicions sur son pays et par la même occasion sur le Hezb. Cela donnera à isrel une légitimité certaine, et qui paye à la fin ? Les enfants Libanais.
amilcar a dit…
C’est ce que tu dis plus en gros sur l’autre post…je suis tout à fait d’accord
Philippe a dit…
"Les medias traitent les informations differement et c'est finalement "quasi normal" que les occidentaux se placent du coté d'Israel."

Je ne regarde pas CNN mais Euronews, lis Libé, RFI, Le Monde... et ne me semble pas que ces médias soient favorables à Israël quel que soient les actions menées. Il y a sans doute plus d'arabophones en "Occident" que de personnes qui parlent hébreu.

Quant à l'expression "nos freres arabes", ne pourrait-on pas commencer par considérer que nous sommes tous frères (et, en plus,il y a aussi des arabes israëliens)?...
amilcar a dit…
@Philipe
Quant à l'expression "nos freres arabes"

C'est une expression qu'on utilise communément dans le monde arabe…il ne s’agit nullement d’exclure les « autres » de la fraternité.
Pour vous, occidentaux, cela peut être considéré comme une sorte de repli communautaire… Cette expression peut être utilisé par d’autres, comme Hugo Chavez il y a deux jours sur Al jazeera, qui s’est dit « arabe » et Nassérien et solidaire avec ces frères Palestinien et Libanais :))c’est à la limite du folklore :))
Philippe a dit…
Pfff, Chavez est arabe et moi occidental alors que, géographiquement, il est quand même plus à l'ouest que moi! Trop injuste....
brigetoun a dit…
en France il semble que l'internet soit un poil moins partial que la radio (la télé je ne sis pas je ne l'ai pas)

Posts les plus consultés de ce blog

الادمان

الادمان هو مرض مزمن شديد الانتكاس . هذا المرض يغير هيكل و وظائف الدماغ. علاج الادمان لا يكون بحبس المدمن في السجن او في مصحات و منعه من تناول مادته. نحن في تونس فشلنا في تعاطينا مع هذا المرض و يجب علينا الاعتراف بذلك. مصدر الفشل هو بالأساس متأتي من جهلنا العلمي في هذا الموضوع. فنحن لا ندرس أطبائنا ، عاملي الصحة ، المرشدين الاجتماعيين ، رجال القانون ، الشرطة ، السياسيين وغيرهم مرض الادمان و كيفية التعامل معه. لا نقوم بنشر المعلومات لكافة الشعب كي يعي باهمية المشكل و عواقبه. فالقليل من المدمنين يعلمون بأنهم مدمنين و الوصم والتمييز المربوط بكلمة ادمان لا تشجع احدا على البحث عن العلاج الذي هو غير موجود أصلا (ممنوع من الدولة).فالمدمن يعاقب على إدمانه و يعاقب على انتكاسته و يعاقب حتى في نجاحه على الإقلاع اذ يبقى الوصم ضده مدى 
حياته.


En #Tunisie le gouvernement et l'assemblée essayent de gérer le problème de la drogue par la répression. On ne regarde pas l'addiction sous un angle scientifique. On ne mets pas en place une politique de réduction des risques et on parle encore de guériso…

تونس: كارثة الإيقاف التحفظي

الإيقاف التحفظي والايداع بالسجن قبل إصدار الحكم يجب ان يكون الاستثناء وليس القاعدة. هذا الإجراء المعمم بالمحاكم التونسية هو سبب اكتظاظ السجون(50%من السجناء هم مواطنين موقوفين ولا يوجد حكم ضدهم) وثابت علميا انه يؤثر على مجرى العدالة
بشكل كبير ويؤثر سلبا على الأحكام فنادرا ما يحكم الموقوف بالبراءة او بمدة اقصر من التي قضاها تحفظيا . هذه الممارسات تسبب كوارث اجتماعية واقتصادية و تجعل المواطن يحقد على المنظومة القضائية و يحس بالظلم و القهر



Pour s'approfondir dans le sujet: Lire L'etude du Labo démocratique intitulée : "Arrestation, garde à vue, et détention préventive: Analyse du cadre juridique tunisien au regard des Lignes directrices Luanda"

Rest In Peace Hans Rosling

Meeting Hans Rosling and spending a weekend with him ( Thanks to Houssem Aoudi, we went to pick him up from Annaba and drove to Tunis together - we stopped and had sea food in Tabarka, Tunisie) was one of the most meaningful moments of my life as a young adult. On our road trip, he shared his life story, his passions and his dreams. He was so humble, generous and kind. He gave me life-changing advice and meaningful words of wisdom that make me feel grateful and entrusted to keep his legacy and pursue his work to improve the health and well-being of people around the world. (He made this video in Tunisia Live studios to inspire the young people of North Africa to keep up the good work).