Accéder au contenu principal

Co-op a Capitol Hill

Quand je suis revenu a Seattle l'hiver dernier, j'ai cherche a louer a cote du centre ville. J'en avais un peu marre de vive dans de grandes maisons dans des quartiers residentiels assez calme et j'ai pense qu'un appart dans un quartier plus chaud et plus vivant serait une experience a ne pas rater.
Apres qlq semaines de recherche, j'ai trouve l'appart ideal. Il donne sur une rue calme, a un paté de maison de mon super marche prefere (trader Joe's) et surtout au plein milieu du quartier hip de Capitol Hill.
J'ai trouve donc un appart juste comme je le voulais et je l'imaginais... Sauf que cet appart se trouve dans une Co-op. Co-op est un raccourci du mot cooperative. Un modele d'habitation/ propriete que je ne connaissais pas ... Pour resumer le concept en une phrase, je dirais que dans une co-op on ne possede pas son appart mais on possede des actions dans la coop dont le prix equivaut a la valeur de l'appart. Plusieurs formules existent mais ca tourne generalement autour de cette idee centrale de partage...
Pour demenager dans cette Co-op, il a fallu que je sois accepte par l'ensemble des proprio represente par leur bureau directeur. J'ai du donc passer une entrevue ou j'ai fait connaissance avec mes "futurs" voisins et ou j'ai lu et accepte le reglement de la Co-op. Ca s'est vraiment tres bien passe et j'ai apprecie le fait de faire connaissance avec presque tout le monde avant meme de demenager.
La! ca fait 6 mois que je vis dans l'immeuble et la lune de miel avec ma co-op et mes voisins continue. On se connait, on se salue toujours, on s'invite les uns chez les autres. Plein de volontaires sont toujours autour pour faire du jardinage ou ou passer un coup d'aspirateur... Je trouve ca vraiment incroyable! vivement des Co-op en Tunisie!

Commentaires

Houssein a dit…
C'est sympa que le concept de coopératives t'impressionnes, un concept socialiste de proriété collective qui va à l'encontrte du principe de propriété individuelle cher au capitalisme ;-)

By the way, on a le même concept au Québec, et le gouvernement encourage même ce type de propriété surtout dans les quartiers défavorisés. Le concept de coop existe aussi ici dans plusieurs autres types d'activités économiques (agriculture, services, industrie)... Exemple : http://www.coopfed.qc.ca/Tu pourrais aussi lire l'article de Wikipedia :
http://en.wikipedia.org/wiki/Worker_cooperative et surtout l'exemple de l'Argentine qui est très intéressant : http://en.wikipedia.org/wiki/Recovered_factory
Anonyme a dit…
les pays développés ont saisi l'importance du lien social après des années d'individualisme effréné.Nous nous y sommes en plein en tunisie ,nous assistons même à une période d'ensauvagement sans bornes,peut-être notre modèle serait-il une sorte de Brésil .

Posts les plus consultés de ce blog

تونس: كارثة الإيقاف التحفظي

الإيقاف التحفظي والايداع بالسجن قبل إصدار الحكم يجب ان يكون الاستثناء وليس القاعدة. هذا الإجراء المعمم بالمحاكم التونسية هو سبب اكتظاظ السجون(50%من السجناء هم مواطنين موقوفين ولا يوجد حكم ضدهم) وثابت علميا انه يؤثر على مجرى العدالة
بشكل كبير ويؤثر سلبا على الأحكام فنادرا ما يحكم الموقوف بالبراءة او بمدة اقصر من التي قضاها تحفظيا . هذه الممارسات تسبب كوارث اجتماعية واقتصادية و تجعل المواطن يحقد على المنظومة القضائية و يحس بالظلم و القهر



Pour s'approfondir dans le sujet: Lire L'etude du Labo démocratique intitulée : "Arrestation, garde à vue, et détention préventive: Analyse du cadre juridique tunisien au regard des Lignes directrices Luanda"

Mes blogs amis

Abolir le visa schengen pour les tunisiens.

Je me joins a adib, tarek et les autres pour exprimer ma forte reprobation de la politique de visa et de restriction que l'Europe a instauré vis a vis des tunisiens.

je pense, et ce pour plusieurs raisons, que l'Europe gagnerai plus a faciliter l'acces des tunisiens a son territoire.(je parle dans ce post uniquement des tunisiens et non de tous les pays du sud puisque la Tunisie exige un visa pour ces pays et puisque je concois que pour chaque pays ya un contexte different.. donc une balance risque/benefice differente)

- primo si tout les tunisiens ( comme les libanais d'ailleurs) ne sont pas tres nombreux et meme s'ils decidaient tous d'emigrer en Europe ils seraient facilement dissous dans la population generale.

- secondo, culturellement la Tunisie a toujours été baigné dans la culture de la mediterrannée du sud et je trouve absoument incroyable que des roumains, estoniens ou slovaques soient la bienvenue dans des pays comme la France, l'Italie ou l'es…