Accéder au contenu principal

Le crash de la Tuninter: les pilotes condamnes pour des peines de prisons fermes


Je suis absoulument choque par ce qui se passe et nous autres tunisiens sommes en partie responsables. Ces peines sont absolument injustes et necessitent de notre part une reaction ferme et solidaire. Ils necessitent surtout un effort de communication puisque nos chers respnsables sont a cote de la plaque quand il s'agit de communication de crise et de campagne de relations publiques.
La presse internationale ( ici, voir les comments ici et ici) est en train de massacrer la reputation des ces pilotes courageux. Je vous invite a lire l'article de Nizar Bahloul pour comprendre un peu la vision tunisienne des choses (ici) et surtout a ecouter la bande des dernieres minutes avant l'amerissage. Maintenant c'est a vous de jouer: Propager la video et commenter sous les articles ou la haine anti-arabe/ musulman/ tunisien est en train de se propager... Il ne faut pas laisser ces commentaires passer sans reponses.

J'espere que cet episode servira de lecon a nos compagnies aeriennes pour mieux entrainer nos pilots au management des situations d'urgence...

Commentaires

Anonyme a dit…
Je suis choqué autant que toi Zizou!

Je fais mon devoir de propagation de l'information.

Mazza
Karim2k a dit…
Il faut une action blogospherique!
mehdilad a dit…
on est qui pour juger, il y a eu sûrement une enquête qui a été mené et je pense que ça n'a aucun rapport avec quelconque haine arabe. Les bandes ne sont qu'une partie de la vérité. de la à dire choqué et crier au racisme je pense que tu abuses...
Je n'ai pu accéder à youtube pour écouter l'enregistrement mais j'ai trouvé ceci sur facebok.

http://www.facebook.com/home.php?#/video/video.php?v=53315326804&oid=48173801357&ref=nf

Est-ce le même enregistrement ? Merci de bien vouloir me répondre.
Carpe Diem a dit…
@khmais : oui, c'est le même enregistrement
Zied- زياد a dit…
@Mehdilad

Láffaire est presente dans les media comme si les pilotes ont laches les commandes et se sont mis a pries.

Ce que je demande c'est d'etre vigileants sur les comments de ces articles et ne pas laisser d'espace a ceux qui font de la propagande...
Merci Carpe Diem.

Je viens de faire le tour du web pour savoir davantage sur l'affaire et il semble vraiment qu'il y a beaucoup zones d'ombres.

1. Pourquoi la justice italienne a incriminé l'équipage Tunisien ainsi que les responsables de la compagnie aérienne Tunisienne sans reprocher quoique ce soit au constructeur italo-français ATR qui a reconnu sa responsabilité quant à la défaillance de la jauge ?

2. L'enregistrement montre bel et bien que l'équipage s'attelait à préparer un amerrissage forcé près de "deux bateaux" et on entend bien une voix demander "l'envoi d'un hélicoptère" pour ce qui serait sans doute l'opération de sauvetage. Dire que le pilote priait au lieu de prendre les mesures nécessaires est absolument absurde !

A ce propos, l'association internationale des pilotes de ligne vient de dénoncer les lourdes peines annoncées envers les membres de nos équipages souligne que " l'équipage a réagi à la perte de puissance en appliquant les procédures en vigueur effectuant avec succès un amerrissage forcé. En vertu des règles internationales régissant les enquêtes sur les accidents d’avions, de telles circonstances ne doivent pas donner lieu à des poursuites pénales "

Pourquoi donc vouloir donner une autre dimension à l'affaire en prétextant que les "prières" du pilote sont à l'origine de l'accident ?!!!

3. Pourquoi c'est la justice italienne qui s'est saisie du dossier alors que le crash a eu lieu en zone maritime internationale ? Pourquoi cet acharnement contre l'équipage et les responsables Tunisiens alors que les familles des victimes ont toutes été indemnisées ?


Affaire à suivre.





Autres réactions sur la toie tunisienne :

http://www.africanmanager.com/articles/121833.html
http://www.africanmanager.com/articles/121804.html
BYRSA a dit…
@mehdilad : on est choqué par les raccourcis par rapport au fait qu'ils aient prononcé "echahada" et l'accident et c'est ça que nous trouvons misérable, injuste et choquant
tape tuninter sur google et tu tomberas sur des torchons de la presse anglaise affligeants
Mad Djerba a dit…
Il est clair que ces condamnations sont sans précédent et injustes mais tout en les défendant, finalement tu les condamnes aussi par ta conclusion qui insinue que ces pilotes étaient mal formés ou pas suffisamment.

La mauvaise foi du juge italien est évidente car on n'entend pas de prière, juste des appels très brefs à Dieu, comme n'importe qui, de n'importe quelle religion aurait pu le faire (ce qui a été relevé d'ailleurs dans les articles que tu mentionnes).

Il me semble que c'est à l'état tunisien et à la compagnie aérienne Tuninter de faire tout leur possible pour que justice soit faite, et il est probable qu'ils sont en train d'agir en ce sens.
à mad djerba :

Le fait que les familles des victimes aient eu des indemnisations ne veut pas dire que l'équipage Tunisien est responsable de la tragédie ou qu'il soit mal formé !!!

Il s'agit d'une indemnisation versée (au titre de l'assurance vie j'imagine) par les assureurs de la compagnie Tuninter et du constructeur de l'appareil (ATR). C'est la procédure normale et habituelle dans de pareils cas.

D'ailleurs, l'Italie même a connu de plus graves catastrophes de ce genre et jamais on a prononcé de pareilles peines !!




PS : Tuninter vient d'annoncer dans un communiqué qu'elle a chargé des avocats de faire appel au jugement prononcé par le tribunal de Palerme.

J'espère que notre gouvernement qui (à croie notre presse entretient de bonnes relations avec son homologue italien) intervient pour mettre fin à cette mascarade.
bilote scud a dit…
Ben qu'est-ce que tu veux que je te dis zizou ? Il fallait s'y attendre en voyant l'ammérissage réussit de l'américain sur le fleuve hudson .
Et puis je comprends pas poruquoi que tu réagis avec ton émotion . Tu baragouines bien l'anglais mais ton commentaire laissé sur le journal n'explque rien a des ânes d'américains qui ne comprennent rien à rien . Si j'étais à ta place , il y a longtemps que je les aurais remis à leur place .
Bon tu leur dis que primo on a jamais eu d'accidents de ce genre. Ensuite tu leur parles des deux appareils complètement différents et des conditions d'émmarissages différentes elles aussi . D'un côté tu as un grand avion avec un long fuselage qui amméri dans un fleuve calme . De l'autre un avion plus petit et à hélice qui lui doit éviter de se fracasser sur les vagues . Un bateau qui navigue sur le fleuve hudson ne se dandine pas comme un chalutier dans les creux de vagues que l'on trouve en mer . Ensuite si l'ammérissage n'avait pas réussi, les ailes se seraient brisées hors elles sont toujours intactes comme le montrent les photos . Même les moteurs sont encores accrochés aux ailes . Alors que s'est-il passé ? Et bien c'est simple, l'atr de part sa propulsion et sa conception , après avoir touché l'eau s'est retrouvé obligé de piquer du nez à cause des hélices et des creux de vague, ce qui à relevé la queue de l'avion avant de redescendre brutalement pour se briser . ON le voit sur les photos . Donc je te conseille de montrer à ces ânes les photos comme tu leur a indiqué le lien de la video qu'ils ont mis en doute .
Peut-être qu'ils vont aussi te demander si ce sont bien les photos de l'avion . Ils sont tellements cons ces américains qu'ils ne seront même pas capables de reconnaitrent un carabinieri .
Et puis concernant le juge, bah faut pas trop s'étonner , ça a toujours été ainsi au cas ou tu ne le savais pas . Tu connais pas la justice du deux poids deux mesures ? Viens faire un tour dans les tribunaux français, tu comprendras .
Chais pas quoi vous dire les gars, on dirait que vous vcus réveillez maintenant .
mehdilad a dit…
c'est sur mais les médias c'est ne chose et la justice une autre, il faut pas faire d'amalgame
3amrouch a dit…
bravo zied
j'apprécie énormément
Zied- زياد a dit…
@ bilote Scud: Je peux comprendre ton raisonnement mais je cherche seulement a montrer qu'ils ne sont pas des criminels et que le fait qu'il ait dit leurs prieres ne fait pas d'eux des irresponsables...
Sinon sur le cote technique ce blog rapporte les erreurs suivantes:

before experiencing the emergency:
- he did not check that the installed FQI was correct (both him and the FO had requested a replacement the day before for a failure, replacement that was performed in Tunis) and working properly

in-flight:
- he ignored the acoustic warning 4 minutes before the first engine quit
- after losing the first and later both engines he started a steep descend instead of gliding smoothly
- there was too much confusion in the cockpit and 10 minutes after the aircraft had lost both engines, the crew had not started the appropriate check list yet
- ditching was not performed as foreseen: the aircraft has an angle of attack comprised between -0,1° and 0,8 even if AOA, according to the manual, had to be of 9°. The Vertical Speed is too high: 13 feet per second instead of the foreseen 5 fps. The approach to the surface of the water was performed with tail wind and not parallel to the waves. In particular, the uncorrect aircraft attitude was the root cause of the violent impact with the water and the subsequent quick deceleration and disintegration of the airframe.

http://cencio4.wordpress.com/2009/02/05/us-air-1549-vs-tuninter-1153-two-differing-ending-ditchings/
Profilo a dit…
Je suis autant choqué que toi et je ne comprends pas ca camouflé de justice!!! comment on juge les pilotes alors qu'ils ont réussi à sauver des vies
le plus problématiques c'est que dans les médias tunisiens on ne dit jamais les actes pourlesquels ils ont été jugés
y'a t il quelqu'un qui puisse nous éclairer
islam_ayeh a dit…
J'espere que cet episode servira de lecon a nos compagnies aeriennes pour mieux entrainer nos pilots au management des situations d'urgence

L'équipage a gardé son sang froid et d'ailleurs le fait que le pilote a réussi à sauver 2 tiers des passagers montre qu'il n'a pas négligé son travail pour se consacrer au prière!

en parlant de prière, errajel juste 9al besmelleh erra7men erra7im... koi de plus banal de la part d'un tunisien! amma zeyed les racistes resteront tjs racistes!

si c t un occidental qui avait dit Oh mon Dieu ou Oh my God ça n'aurait pas les mêmes conséquences!

nestehlou, a7na dhallina rwe7na!
Mad Djerba a dit…
Quand j'écrivais "que justice soit faite", je voulais dire que les autorités tunisiennes devaient intervenir, influer de tout leur poids pour cette sentence parfaitement injustifiée soit levée et pour que ces pilotes soient libérés. Désolée pour le manque de précision.
bilote scud a dit…
Ils nous font chier les commentateurs racistes . Les gars y pilotent un avion avec une jauge à essence qui indique qu'ils ont de quoi alimenter les moteurs . D'ailleurs on voit bien que jusqu'à la dernière minute, ils essaient de les relancer . Le pilote de l'hudson river a avalé tout un tas d'oiseaux. Il sait très bien qu'il ne peut plus compter sur ses moteurs . Donc il sait qu'il n'échappera pas à l'attérissage d'urgence ou l'amérissage d'urgence puisqu'il n'était pas assez haut pour pouvoir rejoindre la piste .
C'est d'ailleurs la même raison invoquée par les pilotes tunisiens qui se trouvent à 4000 pieds d'altitude et sans moteur . On entend bien qu'ils cherchent à rejoindre des bateaux qu'ils ont vus. C'est ce qu'il y a de mieux à faire.Je ne vois donc pas en quoi , ils ont commis une erreur. Ensuite ils se retrouvent à 2200 pieds pour ne pas s'éloigner des bateaux et donner un maximum de chance à ceux-ci de les rejoindre. Si la vitesse de descente est trop élevée c'est aussi pour les mêmes raisons pour ne pas s'éloigner des navires en question qui eux n'ont pas suffisamment de vitesse pour les rejoindre à temps. Ensuite on leur reproche de ne pas s'être mis parallèle aux vagues . Mais de quoi qu'ils nous parlent, ils n'ont pas vus les creux de vague . Ils ne voient pas la longueur des ailes de l'avion . Qu'elle chance ils auraient eu de ne pas heurter les vagues avec leurs ailes ? Aucune, c'est sûr et cela ce serait passer différemment avec un avion complètement disloqué cette fois . Non , il ne faut surtout pas écouter les conneries techniques que nous racontent les connards de rascistes . Ce qui les fait chier c'est que ces pilotes se sont bien débrouillé contrairement à ce qu'ils prétendent et ils essaient de les faire passer pour des criminels. Ce que je vois c'est qu'ils ont réussis à rester proche des bateaux pour êtres secourus plus vite et qu'ils ont réussi à garder les ailes et une partie du fuselage d'un tel avion intacte malgré un amérissage en mer, ce qui démontre que ce sont de bons pilotes, n'en déplaisent aux racistes .Si ça avait été des ânes , je n'aurais pas hésité à le dire mais là ce n'est pas le cas .
Et ceux qui n'ont rien compris et bein qu'ils regardent un atr42 et un airbus320 pour mieux comprendre . Franchement je leur dis chapeau, ils ont fait ce qu'il fallait faire et on a de très bon pilotes malgré ce que disent les connards de racistes . Et je le dis avec certitude si ces deux pilotes avaient été aux commandes de l'airbus de l'hudson river, ils auraient eux-ausis réussi l'amérissage . C'est un atr42 bordel de merde, c'est pas un bateau .
Font chier ces italiens, pour les punir, on va récupérer lampedusa .
bilote scud a dit…
http://www.youtube.com/watch?v=3zuLP-QYiy0&NR=1

tenez regardez un amérissage raté et voyez comment l'aile touche l'eau, enfin si vous le pouvez vu que vous êtes en tunisie.

Dans ce cas on peut dire que les pilotes sont pas très pros puisque l'aile gauche touche l'eau avant le fuselage et pourtant ils ont un gros avion .
amilcar a dit…
islam_ayeh

je suis d'accord avec toi et avec tout le monde. Les pilotes ont été victime de l'islamophobie ambiante qui règne en eurpope et partout dans le monde.
Dix ans c'est trop. On aurait pu lui retirer sa licence de pilotage à la limite, mais pas dix ans.

Je voudrais aussi ajouter que malhreusement, l'islamophobie, ce sont aussi et surtout les musulmans qui l'alimentent.
bilote scud a dit…
Désolé mais avant l'islamophobie, il y avait le racisme .Hors dans ce cas précis, c'est du racisme doublé d'une islamophobie . Et si t'avais été faire un tour sur d'autres sites amilcar tu aurais vu ce qui se dit sur les pilotes arabes et leur prétendue incompétance .Heureusement que quelqu'un leur a répondu que pour le même nombre de décollage, le nombre d'accidents imputés aux anglos-saxons est 5 fois plus important que celui des accidents causés par des arabes .
Comme d'habitude, alors que la réputation de nos pilotes est trainée dans la boue, on va encore se battre entre nous . Décidemment cela ne changera jamais .
Mad Djerba a dit…
Après discussion avec des personnes très informées sur le sujet, famille tunisienne dans l'aérien civil, il ressort que le commandant a accepté de piloter en toute connaissance de cause cet avion avec une jauge bricolée et sans avoir fait le plein (ayant dans le feu de l'action oublié que la jauge lui indiquait une information erronée). En tant que commandant, il était de son devoir de refuser de piloter un appareil dans ces conditions.

On m'a également indiqué que des condamnations d'emprisonnement ferme ont déjà été prononcées dans le monde à l'encontre de commandants de bord, de toutes nationalités et confessions, et que la presse, pour mieux vendre, a simplement focalisé sur l'histoire de la prétendue prière, cette dernière n'ayant en fait rien à faire avec l'action en justice.

Il faudrait en fait avoir le compte-rendu intégral pour pouvoir se faire une idée réelle.
bilote scud a dit…
Ya mad tes informations ne tiennent pas debout .Selon toi des gens seraient au courant des discussions entre le commandant de bord et la maintenance et que celui-ci aurait accepté de volé avec une jeauge indiquant une quantité erronée de carburant . Je ne te croyais pas aussi naive .

Le commandant et le pilote jusqu'à la dernière minute tentent le re démarrage des moteurs et à aucun moment ils ne se sont dis que la jeauge n'indiquait pas la bonne quantité de carburant . Ils ne se sont jamais douté de la panne sèche et pourtant ils savent qu'ils n'ont pas la bonne jauge .
Ensuite ce commandant aurait pris une quantité de carburant erronée au départ de la tunisie puisqu'il croit à l'arrivée en italie qu'il lui reste encore 2,7 tonnes de kérosène . Autrement dit nos pilotes dont celui-ci qui a des années d'expérience n'ont aucune idée de la consommation de leurs avions . Je vais te dire un truc, si les pilotes et les mécanos s'étaint apperçus de l'erreur comme le prétendent tes amis bien informés .Ils n'auraient pas laissé l'avion partir de tunisie avec une si faible quantité de carburant .

Franchement c'est vraiment du foutage de gueule, vlà que ce sont ceux de chez nous qui commencent à colporter des conneries .

J'ai rouler avec des véhicules sans jauge de carburant fonctionnel ou avec une jauge défaillante . Je fais le plein jusqu'au goulot et je fais une moyenne de consommation au 100 km parcouru . Lorsque je rajoute du carburant soi je fais le plein soit je met une quantité asses supérieur à celle nécessaire à mon retour .

Dans le cas de l'aviation chaque kg de charge embarqué implique une quantité de carburant en plus surtout pour le décollage . Que le commandant ne prenne que 370 kg par souci d'économie vu qu'il croit qu'il en a déjà 2700 kg implique qu'il sait ce qu'il lui faut pour rentrer en tunisie .Mais il est sûr et certain qu'il ne pouvait pas savoir que sa jauge était défaillante .

Alors de grâce cessez ces calomnies .
Sinon apportez des arguments solides et convaincants et pas des racontars de vieille femme .
Mad Djerba a dit…
Lorsque je suis face à une information qui me touche, me sensibilise, je cherche effectivement à obtenir plus d'infos. C'est peut-être de la naïveté, mais pour moi c'est une curiosité nécessaire pour ne pas m'engouffrer à la hâte dans une prise de position ou pour pouvoir me conforter ou pas dans une opinion que je me suis faite.

Je ne suis pas en mesure d'argumenter sur les éléments techniques. J'ai simplement obtenu via une discussion des informations différentes, et j'ai trouvé normal de les partager.

La seule chose dont je suis certaine à cet instant, c'est qu'effectivement certains organes de presse ont joué sur l'islamophobie à fond, soit par idéologie pure, soit par esprit mercantile, et que cela est tout à fait condamnable et injustifiable.

Maintenant, je ne peux qu'espérer la meilleure des issues pour tous les protagonistes de ce drame.
deux poids deux mesures a dit…
Riches contre pauvres, pot de terre contre pot de fer fort contre faible ? Ou tout simplement racisme méprisant ?
En voici un exemple pour ceux qui se posent encore la question.


Désastre de téléphérique de Cavalese
Il y a eu deux désastres du funiculaire dans le italien Cavalese , un de ski-ressource du en 1976 et un de 1998. Cavalese est situé dans les dolomites , 40 du nord-est de du kilomètre du Trento .


1976
Sur le du 9 mars 1976 , dans le plus mauvais accident de funiculaire jamais, 42 personnes comprenant 15 enfants morts quand le câble en acier de leur funiculaire s'est cassé. La plupart des victimes étaient les Allemands du Hambourg . La carlingue est tombée environ 200 m (700 pi) en bas d'une montagne, et alors un chariot aérien lourd est tombé sur lui. Seulement un passager a survécu, une fille de 14 ans.

1998
Sur le le 1998 du 3 février , un rôdeur , un avion du EA-6B de la guerre électronique appartenant aux corps des marines d'Etats-Unis de , a heurté un câble soutenant une gondole dans Cavalese. Le câble a été divisé et 20 personnes dans la carlingue ont été plongées plus de 80 mètres à leurs décès. L'avion a eu des dommages d'aile et de queue mais pouvait retourner à la base.
Ceux tuées, 19 passagers et un opérateur, étaient toutes les nationalités européennes du : huit Allemands (Jürgen Wunderlich, Egon Uwe Renkewitz, marina Mandy Renkewitz, Annelie urbain, Harald urbain, Michael Pötschke, Dieter Frank Blumenfeld et Sonja Weinhofer) de , cinq Belges (Stefaan Vermande, Rosemarie Eyskens, Sebastian Van den Heede, Stefan Bekaert et Hadewich Antonissen) de , trois Italiens (Marcello Vanzo, Maria Steiner-Stampfl et Edeltraud Zanon-Werth) de , deux Polonais (Ewa Strzelczyk et Filip Strzelczyk), un autrichien (Anton Voglsang) et un hollandais (Danielle Groenleer).

Le Bill Clinton de président a fait des excuses pour l'accident quelques jours après qu'il se soit produit, et a promis la compensation monétaire.

Néanmoins, l'incident a tendu le rapport entre les Américains et les Italiens . Il y avait des protestations anti-American en Italie, avec des slogans comme l'OTAN de par uccidere ( soutenu pour tuer ; " ; NATO" ; peut également signifier le " ; born" ; dans le italien). Certains se sont plaints au sujet de l'utilisation américaine des bases aériennes italiennes. Le nom donné à l'accident par les Italiens, Strage del Cermis (" ; Massacre de Cermis" ; , le Cermis étant le nom de la montagne la plus proche), montre clairement la réaction du public italien.

Les procureurs italiens ont voulu que les quatre soldats de marine se tinssent d'essai en Italie, mais une cour italienne a déterminé que les traités de l'OTAN ont donné la juridiction aux tribunaux militaires des États-Unis.

Au commencement, chacun des quatre hommes sur l'avion a été chargé, mais seulement le capitaine pilote Richard J. Ashby et son navigateur Captain l'épreuve réellement faite face de Joseph Schweitzer, chargée de 20 comptes de l'homicide involontaire involontaire et du homicide négligent . L'épreuve d'Ashby a eu lieu au camp de base Lejeune , la Caroline du Nord de corps des marines de . On l'a déterminé que les cartes n'ont pas montré à bord les câbles et que l'EA-6B volait légèrement plus rapidement et considérablement plus humblement que permis par des règlements militaires. Les restrictions en effet ont alors exigé une taille minimum de vol 2.000 du pi (600 m) ; le pilote a indiqué il a pensé qu'elles étaient de 1. Le câble a été coupé à une taille de 360 pi (110 m). Encore de pilote réclamé que l'équipement de taille-mesure sur son avion avait fonctionné mal, et qu'il avait été ignorant des restrictions de vitesse. En mars 1999, le de fortune a acquitté Ashby, outrageant le public européen. Les frais d'homicide involontaire contre Schweitzer ont été alors abandonnés.

Les deux hommes étaient traduits en conseil de guerre par une deuxième fois pour l'entrave à la justice , parce qu'ils avaient détruit une bande vidéo enregistrée de l'avion le jour de l'accident. Ils ont été trouvés coupables en mai 1999 ; tous les deux ont été écartés du service et le pilote a reçu une peine de prison de six mois. Il a été libéré après quatre et une moitié de mois pour le bon comportement. Peu de temps après que sien dégagement, Ashby a causé une perturbation à un casino de Las Vegas et a été cité pour le enfreignant

Par le le février 1999 , les familles des victimes avait reçu peu de compensation ($65.000 par victime) en tant qu'aide immédiate par le gouvernement italien, qui a été remboursé par le gouvernement des États-Unis. En mai 1999, le congrès des États-Unis de a rejeté une facture qui aurait installé des fonds de compensation $40 millions pour les victimes. Dans le le décembre 1999 , la législature italienne a approuvé un plan monétaire généreux de compensation pour les familles ($1.9 millions par victime). Les traités de l'OTAN ont obligé le gouvernement des USA à payer 75% de cette compensation, qu'il a faite.

Il y avait eu un semblable 1961 d'incident en août quand six personnes sont mortes après un avion militaire français du à basse altitude ont coupé les câbles d'un funiculaire entre le Helbronner maximal et le Aiguille du Midi , dans la chaîne française de Mont Blanc . Random links: Christoph Martin Wieland | Domaine supérieur générique | La Russie européenne | Bernard Faucon | Longview (chanson) | Desastre_del_teleférico_de_Cavalese
la suite a dit…
Accident de l'ATR tunisien: la fédération internationale des pilotes de ligne déplore le verdict italien
il y a 1 heure 42 min

Imprimer Le président de la fédération internationale des associations de pilotes de ligne (IFALPA), Carlos Limon, a déploré mardi les sentences prononcées fin mars par le tribunal de Palerme condamnant à de lourdes peines des membres de l'équipage de l'ATR de la compagnie tunisienne Tuninter, qui s'était abîmé en mer en août 2005 au large de la Sicile. L'accident avait fait 16 morts et 23 blessés. Lire la suite l'article
Articles liés
Mort d'une hôtesse à Orly: renvoi d'Air France devant le tribunal correctionnel
Louis Gallois confiant pour l'A400M, risque au Royaume-Uni
Louis Gallois confiant pour l'A400M, risque en Grande-Bretagne
Plus d'articles sur : Transports
Discussion: Transports
Au terme de ce procès, le pilote et le copilote ont été condamnés à 10 ans de prison. Le directeur général de la compagnie, Moncef Zouari, et le directeur technique, Zouhair Chétouane, ont écopé de neuf ans d'emprisonnement chacun, deux responsables de la manutention et un mécanicien de huit ans.

Lors d'une conférence de presse, M. Limon s'est déclaré "solidaire" avec le pilote et le copilote qu'il a rencontrés à Tunis.

"Je suis persuadé que les pilotes ont accompli leur tâche dans les règles. Après l'arrêt des deux réacteurs, ils ont tout tenté et réussi un amerrissage conforme aux procédures utilisées à l'échelle internationale. Il n'y a pas de reproches à leur faire", a-t-il martelé.

Selon lui, de telles circonstances "ne justifient pas de poursuites criminelles et il ne devait pas y avoir de procès du tout".

Le président de l'IFALPA a confirmé qu'une erreur d'installation d'une jauge de carburant sur l'ATR-72 de la Tuninter due à un défaut de fabrication est à l'origine de l'accident, notant que le constructeur franco-italien a depuis corrigé.

Il a par ailleurs reproché aux autorités italiennes de ne pas s'être conformées à l'annexe 13 de l'OACI (Organisation internationale de l'aviation civile) qui leur commandait d'impliquer le gouvernement tunisien dans l'enquête, "ce qui n'a pas été fait", a-t-il regretté.

Il a fait état d'une action conjointe en cours entre l'IFALPA et l'ECA (Europeen Cockpit Association) pour y remédier.

"Nous allons soutenir les pilotes tunisiens comme nous l'avons fait précédemment avec un pilote japonais dont l'affaire a été portée devant la Cour suprême et qui a été acquitté", s'est-il engagé. AP
Lorsqu'il y a mort d'hommes certaines décisions de justice sont inacceptables.

Posts les plus consultés de ce blog

الادمان

الادمان هو مرض مزمن شديد الانتكاس . هذا المرض يغير هيكل و وظائف الدماغ. علاج الادمان لا يكون بحبس المدمن في السجن او في مصحات و منعه من تناول مادته. نحن في تونس فشلنا في تعاطينا مع هذا المرض و يجب علينا الاعتراف بذلك. مصدر الفشل هو بالأساس متأتي من جهلنا العلمي في هذا الموضوع. فنحن لا ندرس أطبائنا ، عاملي الصحة ، المرشدين الاجتماعيين ، رجال القانون ، الشرطة ، السياسيين وغيرهم مرض الادمان و كيفية التعامل معه. لا نقوم بنشر المعلومات لكافة الشعب كي يعي باهمية المشكل و عواقبه. فالقليل من المدمنين يعلمون بأنهم مدمنين و الوصم والتمييز المربوط بكلمة ادمان لا تشجع احدا على البحث عن العلاج الذي هو غير موجود أصلا (ممنوع من الدولة).فالمدمن يعاقب على إدمانه و يعاقب على انتكاسته و يعاقب حتى في نجاحه على الإقلاع اذ يبقى الوصم ضده مدى 
حياته.


En #Tunisie le gouvernement et l'assemblée essayent de gérer le problème de la drogue par la répression. On ne regarde pas l'addiction sous un angle scientifique. On ne mets pas en place une politique de réduction des risques et on parle encore de guériso…

تونس: كارثة الإيقاف التحفظي

الإيقاف التحفظي والايداع بالسجن قبل إصدار الحكم يجب ان يكون الاستثناء وليس القاعدة. هذا الإجراء المعمم بالمحاكم التونسية هو سبب اكتظاظ السجون(50%من السجناء هم مواطنين موقوفين ولا يوجد حكم ضدهم) وثابت علميا انه يؤثر على مجرى العدالة
بشكل كبير ويؤثر سلبا على الأحكام فنادرا ما يحكم الموقوف بالبراءة او بمدة اقصر من التي قضاها تحفظيا . هذه الممارسات تسبب كوارث اجتماعية واقتصادية و تجعل المواطن يحقد على المنظومة القضائية و يحس بالظلم و القهر



Pour s'approfondir dans le sujet: Lire L'etude du Labo démocratique intitulée : "Arrestation, garde à vue, et détention préventive: Analyse du cadre juridique tunisien au regard des Lignes directrices Luanda"

Rest In Peace Hans Rosling

Meeting Hans Rosling and spending a weekend with him ( Thanks to Houssem Aoudi, we went to pick him up from Annaba and drove to Tunis together - we stopped and had sea food in Tabarka, Tunisie) was one of the most meaningful moments of my life as a young adult. On our road trip, he shared his life story, his passions and his dreams. He was so humble, generous and kind. He gave me life-changing advice and meaningful words of wisdom that make me feel grateful and entrusted to keep his legacy and pursue his work to improve the health and well-being of people around the world. (He made this video in Tunisia Live studios to inspire the young people of North Africa to keep up the good work).