Accéder au contenu principal

Et si le foot n'est plus "l'opium du peuple..."

Le foot, a l'instar des jeux de gladiateurs a Roman Africa , a toujours ete considere comme l'activite principale qui occupe, amuse, rend accros des centaines de milliers de compatriotes et les tient bien loin de leurs soucis quotidiens... Il les tient tellement en haleine, qu'ils ne cherchent meme plus a s'impliquer dans la vie communautaire, ne s'interessent pas a la vie politique, a la situation economique...

Cette situation a perdure pendant des decennies, mais voila que ... depuis qlq temps, les choses changent... on ainsi pu observer, une population toujours aussi addicted mais bcp plus eduque avec un sens critique aguise, un contexte special marque par l'alternance au pouvoir au sein des grands clubs, un accroissement sans precedent des sommes mises en jeux, une nouvelle culture de supporter ( abonnement, Kharja, Forum internet...) et surtout surtout une une liberte de ton inhabituelle ou tout semble permis ( surtout sur mosaique fm et Hannibal TV)...

Ce mix, a fini par depasser le foot et le voila qui agite les foules au lieu de les anesthesier... le foot est de plus en plus oublie au profit d'autres maux chroniques qui ont rarement surgis avec une telle force sur la place publique, que ce soit le regionalisme, la liberte de la presse, la democratie au sein des clubs, la corruption... Ces themes sont devenus recurrents et sont en train de depasser de loin le plan sportif ....

Dans cette situation, je trouve pertinent de poser cette question : Est ce que ce changement est salue , suivi de pres , ou entrave par les authorites du milieu? Comment devons nous percevoir ce printemps de la presse sportive ? est ce le prelude a plus de liberte ? ou un exemple du chaos qui peut reigner quand on lache les renes un tant soit peu...

Commentaires

Anonyme a dit…
Alors, chaudasse, toujours au pit ?!
Tu changeras pas !
Bonne année à toi !
Ricou
Anonyme a dit…
ce qui manque le plus c'est les sociologues,leur silence ne rend pas service à la societé, toutes les questions que tu te poses , diovent faire l'objet d'études serieuses, d'observations chiffrées et de projections et au final des études prospectives, mais
les tunisiens ont appris à se passer des sociologues et de leurs éclairages, dommage

Posts les plus consultés de ce blog

تونس: كارثة الإيقاف التحفظي

الإيقاف التحفظي والايداع بالسجن قبل إصدار الحكم يجب ان يكون الاستثناء وليس القاعدة. هذا الإجراء المعمم بالمحاكم التونسية هو سبب اكتظاظ السجون(50%من السجناء هم مواطنين موقوفين ولا يوجد حكم ضدهم) وثابت علميا انه يؤثر على مجرى العدالة
بشكل كبير ويؤثر سلبا على الأحكام فنادرا ما يحكم الموقوف بالبراءة او بمدة اقصر من التي قضاها تحفظيا . هذه الممارسات تسبب كوارث اجتماعية واقتصادية و تجعل المواطن يحقد على المنظومة القضائية و يحس بالظلم و القهر



Pour s'approfondir dans le sujet: Lire L'etude du Labo démocratique intitulée : "Arrestation, garde à vue, et détention préventive: Analyse du cadre juridique tunisien au regard des Lignes directrices Luanda"

Abolir le visa schengen pour les tunisiens.

Je me joins a adib, tarek et les autres pour exprimer ma forte reprobation de la politique de visa et de restriction que l'Europe a instauré vis a vis des tunisiens.

je pense, et ce pour plusieurs raisons, que l'Europe gagnerai plus a faciliter l'acces des tunisiens a son territoire.(je parle dans ce post uniquement des tunisiens et non de tous les pays du sud puisque la Tunisie exige un visa pour ces pays et puisque je concois que pour chaque pays ya un contexte different.. donc une balance risque/benefice differente)

- primo si tout les tunisiens ( comme les libanais d'ailleurs) ne sont pas tres nombreux et meme s'ils decidaient tous d'emigrer en Europe ils seraient facilement dissous dans la population generale.

- secondo, culturellement la Tunisie a toujours été baigné dans la culture de la mediterrannée du sud et je trouve absoument incroyable que des roumains, estoniens ou slovaques soient la bienvenue dans des pays comme la France, l'Italie ou l'es…

Mes blogs amis