Accéder au contenu principal

Mon maghreb à moi : colonies de vacances en Tunisie

Je suis parti pour la première fois en colonie de vacances à l'age de 10ans. Je me rappelle que mon père me proposa de partir pour 15 jours à Gabès. C'etait en 1987 et la décision de partir etait très dure pour moi. Ce n'est pas que j'appréhendais le départ, mais c'etait plutôt le fait que j'allais rater les élections du maire des enfants de la ville de bizerte auxquelles je me présentais. Partir en colo etait abandonner l'aboutissement d'un parcours qui m'a vu gagner les élections dans ma classe, puis celle de l'école de rue de Constantine.
Je me rappelle bien de ce dilemne ! C'etait la première décision que j'ai pris par moi même ! Après moultes hésitations ! J'ai décidé d'abandonner mon projet et de partir à l'aventure à Gabès.
On était une centaine d'enfants de tous les horizons. On a logé dans un lycée à Gabès et on partait tous les jours en bus découvrir une ville du sud tunisien. Le point d'orgue de cette quinzaine etait pour moi la visite de Matmata ou je me rappelle m'être ruiné à acheter des cadeaux à toute la famille avec les 10 dinars d'argent de poche que mon père m'avait donné pour toute la durée du séjour. Je me rappelle egalement avoir gagné le jeu de la carte au trésor avec mon groupe.
Depuis cette aventure la je suis devenu un fan de colo ! Je suis parti dès lors chaque année à une ville de la Tunisie. Après Gabès c'etait le tour de Tabarka, puis Kelibia et finalement Monastir.

Commentaires

Imperator a dit…
tu fais de la politique depuis ton enfance :))
moi aussi je me rappelle avoir fait les colonies de vacances deux fois devine où ;) (à Djerba)
IK
PS 10DT maintenant est quasi une insulte pour nos jeunes d'aujourd"hui :)
Nasnoussa a dit…
Moi c'etait plutot les scouts tunisiens. J'ai ete scoute pendant plus de 10 ans. Pendant les vacances de printemps et d'ete on allait a chaque fois camper dans un endroit different (l'incontournable borj essedria, Ain Drahem, Ain Essoltan, Tamaghza, Benzart rimal, ezriba, zaghouan, akkouda, et puis meme la lybie a deux reprises). J'en garde d'excellents souvenirs et cette experience m'a forge l'esprit. Rien que de penser a nos feus de camps, nos "anachiid wa say7at", la marche a pieds pendant des heures, la bouffe immonde mais surtout la bonne ambiance... j'en ai chaud au coeur. Si ca trouve j'irais camper a Ain Drahem cet ete avec les scouts aya!
Anonyme a dit…
lol, ça me rappelle aussi ma première colonie de vacances, j’avais 10 ans également, et c’était à eljadida, et je pense que j’avais 50 Dhs comme argent de poche la première fois, hahahaha.
Depuis j’a pas arrêté, j’y allais tous les ans…
Anonyme a dit…
yé zizou yé 9aoued yé sabbeb!

Posts les plus consultés de ce blog

تونس: كارثة الإيقاف التحفظي

الإيقاف التحفظي والايداع بالسجن قبل إصدار الحكم يجب ان يكون الاستثناء وليس القاعدة. هذا الإجراء المعمم بالمحاكم التونسية هو سبب اكتظاظ السجون(50%من السجناء هم مواطنين موقوفين ولا يوجد حكم ضدهم) وثابت علميا انه يؤثر على مجرى العدالة
بشكل كبير ويؤثر سلبا على الأحكام فنادرا ما يحكم الموقوف بالبراءة او بمدة اقصر من التي قضاها تحفظيا . هذه الممارسات تسبب كوارث اجتماعية واقتصادية و تجعل المواطن يحقد على المنظومة القضائية و يحس بالظلم و القهر



Pour s'approfondir dans le sujet: Lire L'etude du Labo démocratique intitulée : "Arrestation, garde à vue, et détention préventive: Analyse du cadre juridique tunisien au regard des Lignes directrices Luanda"

Abolir le visa schengen pour les tunisiens.

Je me joins a adib, tarek et les autres pour exprimer ma forte reprobation de la politique de visa et de restriction que l'Europe a instauré vis a vis des tunisiens.

je pense, et ce pour plusieurs raisons, que l'Europe gagnerai plus a faciliter l'acces des tunisiens a son territoire.(je parle dans ce post uniquement des tunisiens et non de tous les pays du sud puisque la Tunisie exige un visa pour ces pays et puisque je concois que pour chaque pays ya un contexte different.. donc une balance risque/benefice differente)

- primo si tout les tunisiens ( comme les libanais d'ailleurs) ne sont pas tres nombreux et meme s'ils decidaient tous d'emigrer en Europe ils seraient facilement dissous dans la population generale.

- secondo, culturellement la Tunisie a toujours été baigné dans la culture de la mediterrannée du sud et je trouve absoument incroyable que des roumains, estoniens ou slovaques soient la bienvenue dans des pays comme la France, l'Italie ou l'es…

Mes blogs amis