Accéder au contenu principal

Couleurs d'hier - Couleurs d'aujourd'hui au lycée technique de Djerba


J'ecris ce post de Djerba ou je suis invité par le lycée technique de Djerba a leur journée portes ouvertes placée sous la thématique de la langue anglaise.




je suis heureux d'etre parmi les jeunes de Djerba. Ce lycée fondé en 1968 était le premier de l'ile et de toute la region. La journée a commencé en musique avec le groupe musical des éléves "Alwene" qui nous a chanté merveilleusement des reprises en arabes et en anglais. Le petit déjeuner copieux a été servi  a tous les participants et les lyceens se sont mis au travail dans differents ateliers de peinture et de jardinage. On a ensuite rejoint la grande salle pour des presentations autour des possibilites qu'offre la langue anglaise.

Je suis vraiment heureux d'etre la, de pouvoir parler a ces jeunes plein de potentiel qui sont finalement le futur de ce pays et de cette ile. Bravo le lycee technique et bravo Pr Rabiaa Ouriemi ainsi qu'a tout le comité d'organisation pour cet effort pionnier en Tunisie.  


Programme 
8.00 : Rencontre au lycée espace devant l’administration
8.30 à 9.00 : service d’un petit déjeuner dans une ambiance conviviale (musique jouée par nos élèves) et présentation de nos invités
9.00 : installation des ateliers de peinture et de l’arrosage « goute à goute »
            - peinture murale (scène de pêche à Djerba)
            - peinture des jardinières
            - installation de l’arrosage « goute à goute»
10.30 : rencontre à la salle de réunion : présentation des invités et présentation du projet UNESCO « la biodiversité »
10.45 : programme d’échange AFS (témoignage d’une élève AFS à travers une vidéo conférence) et présentation du programme de l’association par son président
11.00 : pourquoi la langue anglaise avec le British Council
11.15 : programme d’échange avec Amideast/ Study USA
11.30 : Tunisialive : journal électronique en langue anglaise /offre spéciale à nos élèves

 

11.45 : présentation des projets :
      a- initiative de la semaine de la culture Anglaise
      b- création d’une bibliothèque au lycée
12.00 : témoignage de Mr HOUCINE TOBJI
Mot des directeurs du lycée : Mr Anane, Mr Boubid, Mr Karouki, Mr Ben Amor et Mr kadhi

Exposition : retour sur l’histoire du lycée
               - archive des années 68 et 69 (documents intéressants)
               - photos des années 70 et 80
               - produits des élèves  

Commentaires

Julia a dit…
Pleasantly surprised by the discovery of your site so pretty and so original, everything is well designed and very beautiful with a lot of choice, it is a wonder !! your creations are magnificent and what to say about your letter papers, superb !! Congratulations. Sincerely.

Voyance gratuite mail rapide

<

Posts les plus consultés de ce blog

تونس: كارثة الإيقاف التحفظي

الإيقاف التحفظي والايداع بالسجن قبل إصدار الحكم يجب ان يكون الاستثناء وليس القاعدة. هذا الإجراء المعمم بالمحاكم التونسية هو سبب اكتظاظ السجون(50%من السجناء هم مواطنين موقوفين ولا يوجد حكم ضدهم) وثابت علميا انه يؤثر على مجرى العدالة بشكل كبير ويؤثر سلبا على الأحكام فنادرا ما يحكم الموقوف بالبراءة او بمدة اقصر من التي قضاها تحفظيا . هذه الممارسات تسبب كوارث اجتماعية واقتصادية و تجعل المواطن يحقد على المنظومة القضائية و يحس بالظلم و القهر Pour s'approfondir dans le sujet: Lire L'etude du Labo démocratique intitulée :  "Arrestation, garde à vue, et détention préventive: Analyse du cadre juridique tunisien au regard des Lignes directrices Luanda"

Le discours de Bourguiba à Addis Abeba en 1963 à l'occasion de la création de l'OUA

Merci à tous ceux qui ont réagi pour revendiquer l'appartenance de la Tunisie à l'Afrique. Grace au soutien de la direction de la communication de l'unité africaine,voici en exclusivité le discours de Bourguiba à l'occasion de la création de l'Organisation de l'Unité Africaine (OUA). Ce discours a été prononcé il y'a 50 ans jours pour jours, le 25 Mai 1963 à Addis Ababa. Son Excellence Habib Bourguiba, Président de la Tunisie. L’unité dans la diversité J’ai l’agréable devoir d’adresser à votre éminente assemblée les salutations fraternelles du peuple tunisien et ses vœux de plein succès pour nos travaux. C’est la seconde fois en peu de d’années que les Etats indépendants d’Afrique se réunissent à Addis-Abéba, ce bastion héroïque de la liberté africaine. Je ne puis, sans émotion et sans fierté, évoquer l’épopée éthiopienne. Ce fut le début d’un combat décisif qui devait se terminer, en Afrique et ailleurs, par la défaite inéluct