Accéder au contenu principal

Les preservatifs ne reglent pas le probleme du sida: Bien sur!

Dans l'avion qui le transportait vers Yaoundé, le pape avait déclaré que l'on ne pouvait "pas régler le problème du sida (...) avec la distribution de préservatifs" qui, au contraire selon lui "aggravent" le problème.

De la a dire que les preservatifs aggravent le probleme... j'avoue que c'est fort... En meme temps je suis assez d'accord pour dire que l'ont ne peut pas regler le probleme du sida avec la distribution du preservatif " seulement". Je trouve cette phrase particulierement pertinente pour le contexte tunisien ou la promotion du preservatif a ete la pierre d'angle de nos programmes de prevention.

Dans la meme interview, le pape parle d'humanisation de la sexualite... encore une fois, je suis d'accord avec lui! Je pense que l'humanisation de la maladie et de la sexualite est aussi importante que le preservatifs et qu'elle merite vraiment d'avoir sa place dans le paysage actuel.

Humaniser, Humaniser, Humaniser c'est ce qu'il faut faire en Tunisie. Il faut parler de sexualite et eduquer les jeunes et surtout les moins jeunes. Il faut expliquer aux gens et au pouvoir public leurs responsabilites et devoirs vis a vis des minorites les plus a risque ( les prisoniers, les hommes ayant des relations avec les hommes, les travailleurs du sexe et leurs clients, ceux qui injectent les drogues...). il faut humaniser la maladie et expliquer au public qu'une personne infectee par le VIH est toujours une personne. Un etre humain qui merite le respect, le droit de travailler, de fonder une famille etc...

En gros le pape n'a pas tort... C'est trop facile de le critiquer mais avant de le faire... il faut commencer par faire sa propre autocritique!

Commentaires

Tarek a dit…
Pour humaniser il faudrait peut-etre commencer par ne plus parler de 'populations' ou de 'minorités a risque' with all the stigma that that expression carries. Tu es bien placé pour le savoir.

Le sida est l'affaire de tout le monde, point.
Zied- زياد a dit…
azizi Tarek,

C'est de stigma que je veux parler moi aussi.
"L'affaire de tous" est une expression qui cherche a cacher la realite et qui permet d'occulter la stigma qui existe et qu'il faut combattre.
nemella a dit…
t'as pu regarder le documentaire de Karim Souaki sur ce sujet, je pense que ça t'intéresserait..
Zied- زياد a dit…
Merci Nemella,

J'ai vu le documentaire de Karim Souaki lors des JCC. Il a tres bien decrit le personnage de Jimmy et a montre qlq facettes de l'univers de la prevention en Tunisie. C'est un projet a saluer!
Polytech a dit…
Parler de populations à risque ne veut pas dire mettre en marge ces groupes de gens . C'est bien sûr un langage "scientifique "qui permet de stratifier les risques etc....,et c'est UN aspect social à prendre en compte dans la prise en charge au stade de la maladie. Bien évidemment la PREVENTION est UNE arme des plus efficaces pour lutter contre le SIDA .
prevention = en parler , du SIDA,et des méthodes de prévention et surtout ne pas BANALISER le VIH sous pretexte d'une évolution favorable des trithérapie (qui restent toujours couteuses et pas toujours accessibles par tout le monde )
Emma Benji a dit…
J'ai appris y a qques mois qu'un paquet de préservatif (3) coutait 3dinars...ça m'a choqué parce que je trouve que c'est quand même cher pour un jeune tunisien.
En pharmacie ils ne vendent que les préservatifs importés et je pense que donc que même pour les préservatifs y a encore un vrai a travail a faire en Tunisie
Heliodore a dit…
ca veut dire quoi exactement "humanisation de la sexualité" ???
Mad Djerba a dit…
Le problème c'est que le pape n'a pas eu ta subtilité et qu'il a sorti une énorme connerie en disant que le préservatif aggrave la propagation du virus. Il a tort sur toute la ligne et est complètement irresponsable.
yetfarej a dit…
Chuis pas spécialement défenseur du pape loin de là et pas prochrétiens non plus, mais j'aime pas les mensonges des médias .

Voilà de la lecture pour ceux qui voudraient avoir une idée de ce qu'il a dit et de ce qu'en pense des internautes.

Anne de Rose
La meilleure défense du Papae : ses propres termes !
vendredi 20 mars | 11:04
"Question - Votre Sainteté, parmi les nombreux maux qui affligent l'Afrique, il y a également en particulier celui de la diffusion du sida. La position de l'Eglise catholique sur la façon de lutter contre celui-ci est souvent considérée comme n'étant pas réaliste et efficace. Affronterez-vous ce thème au cours du voyage ? Benoît XVI - Je dirais le contraire : je pense que la réalité la plus efficace, la plus présente sur le front de la lutte contre le sida est précisément l'Eglise catholique, avec ses mouvements, avec ses différentes réalités. Je pense à la Communauté de Sant'Egidio qui accomplit tant, de manière visible et aussi invisible, pour la lutte contre le sida, aux Camilliens, à toutes les religieuses qui sont à la disposition des malades... Je dirais qu'on ne peut pas surmonter ce problème du sida uniquement avec des slogans publicitaires. Si on n'y met pas l'âme, si les Africains ne s'entraident pas, on ne peut pas résoudre ce fléau par la distribution de préservatifs : au contraire, le risque est d'augmenter le problème. La solution ne peut se trouver que dans un double engagement : le premier, une humanisation de la sexualité, c'est-à-dire un renouveau spirituel et humain qui apporte avec soi une nouvelle manière de se comporter l'un avec l'autre, et le deuxième, une véritable amitié également et surtout pour les personnes qui souffrent, la disponibilité, même au prix de sacrifices, de renoncements personnels, à être proches de ceux qui souffrent. Tels sont les facteurs qui aident et qui conduisent à des progrès visibles. Je dirais donc cette double force de renouveler l'homme intérieurement, de donner une force spirituelle et humaine pour un juste comportement à l'égard de son propre corps et de celui de l'autre, et cette capacité de souffrir avec ceux qui souffrent, de rester présents dans les situations d'épreuve. Il me semble que c'est la juste réponse, et c'est ce que fait l'Église, offrant ainsi une contribution très grande et importante. Nous remercions tous ceux qui le font."

Anaclet
Le Pape a raison
vendredi 20 mars | 10:59
Lorsque le sida a été découvert le nombre de sidéens était relativement peu important ; et la solution est tombée quelques temps après : le préservatif. Résultat : le nombre de séropositifs ne cesse d'augmenter de façon exponentielle ; le taux de précocité sexuelle est en hausse ; le condom de plus en plus mal utilsé ; les jeunes démarrent souvent avec le préservatif pour finir sans condom. De meme un condom fabriqué au caoutchouc ne peut pas arreter la puissance d'un virus observable au microscope électronique qui agrandit au moins 100 000 fois l'objectif. Je ne pense pas que le monde scientifique soit vraiment incapable de trouver le remède du sida, le marché du préservatif semble suffisamment juteux pour bloquer le recherche du remède du sida, le meme drame qui freine la maitrise du paludisme. Pauvre Afrique livrée au pillage des autres !

Rasputin
La pape a raison
vendredi 20 mars | 10:57
On n'achètera rien avec l'argent. Donnez tout ce que vous voulez, mais le sida sera encore là dans 20 ans, parce que ce n'est pas la vraie solution...

un avis
Redevenons des vrais hommes
vendredi 20 mars | 10:54
... La vraie question est donc : comment arrêter ce mal que TOUS (Pape, catholiques, non catholiques, non croyants, anti-croyants, etc.) nous détestons et dont nous souffrons ? le préservatif n'est qu'un moyen semi-efficace (on l'oublie, on n'en a plus, on s'en passe une, deux fois.) qui permet d'écarter le mal sans vouloir le combattre à la racine : voyons les choses en face, cette attitude pousse aux relations multiples, infidèles, non contrôlées... redevenons des vrais hommes qui prennent la responsabilité de leurs actes (et oui, même des actes sexuels): je couche avec un tel ? J'assume ma honte, si j'ai honte, et le ou les bébés qui arrivent, j'assume ma responsabilité envers la femme que j'ai mise enceinte, j'assume, comme un adulte ! arrêtons de jouer les enfants, arrêtons de jouer avec le sexe comme si on était des animaux qui ne se laissent guider que par leur instinct : le bonheur, ça se construit, et ça demande donc de la maîtrise de soi, du respect de l'autre... mais ça vaut la peine !

GIGA
Au vu des statistiques je soutiens Sa Sainteté
vendredi 20 mars | 10:50
Bonjour à tous, ... Ce qu'il faut comprendre et que je crois juste à dire c'est que le préservatif seul ne peut pas éradiquer cette pandémie qui est le sida. Il faut plutôt, comme le dit le Pape, "Humaniser la sexualité", c'est-à-dire, jouer sur la conscientisation des personnes. Nous ne sommes pas des animaux pour coucher avec le premier venu ; il faut que nous adoptions un comportement responsable. Si vous pensez que la distribution gratuite des préservatifs va régler le problème, où en sommes-nous aujourd'hui ? Il y a plus de malades et de séropositifs qu'il y a deux, trois ou cinq ans et pourtant il y avait déjà ces opérations de distributions gratuites de préservatifs. Alors si vous n'êtes pas d'accord avec le Pape dites-le clairement au lieu de vouloir monter des populations qui ne sont pas assez instruites pour comprendre contre le Pape. Au vu des statistiques je soutiens fermement l'opinion du Pape, et je pense que la fidèlité, l'abstinence, sont aujourd'hui les meilleurs moyens de lutte contre le sida, d'autant plus que le préservatif n'est pas fiable à 100°/. Il s'est souvent percé plusieurs fois lors de mes rapports ; qui plus est il y a des gens qui en fabriquent ceux de qualité minable et se font de l'argent derrière le dos du sida. Alors frères et soeurs le moyen le plus sûr est la fidélité mutuelle et l'abstinence.

on vous trompe et vous gobez tout !
Dr Marie-Hélène Basso-Dupire
vendredi 20 mars | 10:48
Si vous êtes un tant soit peu honnêtes et que vous lisez attentivement et surtout en entier les propos du Pape, vous ne pouvez que constater qu'il a absolument raison. Le préservatif n'est qu'un moyen illusoire à long terme quant à l'éradication de la maladie : c'est un emplâtre sue une jambe de bois et une illusion de sécurité augmentant de ce fait les risques de contamination puisque se croyant protégés à 100%, on peut mulpliplier les partenaires ! Même les autres MST ne sont pas réellement stoppées par des préservatifs qui de surcroit sont souvent de mauvaise qualité et se rompent facilement. Une micro fissure suffit ! C'est bien en premier, le changement des comportements sexuels qui améliorera ces terribles épidémies. Et l'aide qu'apportent pour cela les communautés religieuses diverses présentes sur place et unique et essentielle... Bien plus que tous les Sidactions médiatisant et valorisant à outrance surtout ceux qui les lancent !

Eugenio
Un peu de tolérance et de bon sens
vendredi 20 mars | 10:45
Pourquoi les paroles du Pape sont elles toujours instrumentalisées ? Et pourquoi ne devrait-il pas donner son avis sur un problème comme celui du sida ? Quand il parle d'éduquer l'homme intérieur ou d'humaniser la sexualité, vous pensez qu'il déconne ? Mais dans quel monde vivons-nous ? On laisse passer un tas de choses dégoutantes, mais le pape prend parole, on la sort de son contexte et on raconte des insanités de tout genre. N'allez pas me dire que la France est un pays démocratique dans ces conditions...

Nabeca
Quel tort à l'Eglise d'Afrique !
vendredi 20 mars | 10:42
Les commentaires des médias occidentaux en détournant l'attention du public des préoocupations actuelles de l'Afrique qui sont, en plus sida, la pauvreté, la misère, la faim, la corruption, les guerres, les sectes exotériques et leurs comportements déviants... dont les victimes sont en grande partie les pauvres, les enfants, les jeunes, les femmes. Pour en sortir, l'Eglise d'Afrique s'engage avec l'Eglise universelle dans la recherche de la réconciliation, de la justice et de la paix. La ferveur qui a été constatée lors du séjour de sa Sainteté à Yaoundé s'explique par la convergence de vue entre le Pape et l'Afrique sur les voies à prendre pour y parvenir. Les questions des journalistes occidentaux au Pape avant de mettre ses pieds sur le sol africain n'étaient-elles pas déjà orientées ? Ces journalistes qui ont provoqué cette polémique peuvent-ils souscrire, que "le drame du sida peut être résolu par la distribution des préservatifs" ? Combien de préservatifs faudrait-il par couple, dans nos villages et nos villes, pour fonder nos espoirs sur ces préservatifs qui, même vus à la télé, ne sont pas à la portée de chacun, et nous rendent dépendants des firmes de l'occident, comme nous le sommes déjà du paludisme ? Les préservatifs ne peuvent pas remplacer l'éducation à des comportements sexuels responsables selon l'éthique chrétienne, préoccupation légitime d'un pasteur, d'un père de famille.

Wilf
La vraie mesure...
vendredi 20 mars | 10:39
La vraie et salutaire mesure pour une chaîne de service public d'un pays laïque comme la France serait de ne diffuser aucune émission religieuse. C'est deja bien assez que les informations relatent les c... du pape et des autres religieux obcurantistes de tout poil, et que les commentaires des bigots se déversent dans des tribunes libres comme celle-ci. Il ne devrait pas y avoir de retransmission de messe de quelque religion que ce soit à la télévision publique.

capote
Ah le pape...
vendredi 20 mars | 10:36
[...] au lieu de donner les moyens pour lutter contre le palu et le sida qui nous tuent au Cameroun plus que tout, il préfère mettre ces moyens là dans un avion et en plus polluer notre planète qui est déjà chauffée. Je voudrais aussi dire au pape que tant qu'il représentera cette église et ces missionnaires qui ont servi à coloniser, soumettre et brimer l'Afrique, il sera toujours un [...] et répondra devant son Dieu si tant est qu'il l'écoutera. Enfin bravo au pape de semer encore et toujours de la zizanie sur mon continent.

Zapata
Hypocrisie française
vendredi 20 mars | 10:36
Ouvrez les yeux et ne vous laissez plus prendre pour des bulots : les pays d'Afrique musulmans sont-ils autant touchés par le SIDA ? La réponse est non. N'en déplaise aux bien-pensants, le message ne peut se limiter simplement à la promotion des préservatifs et au dénigrement du Pape. Cela forcément doit être plus complexe. Donc une fois de plus, sur des sujets internationaux, la position française est comme à l'accoutumée "Irrelevant" et ne servira à rien, surtout pas aux Africains.

frédéric
Préservatif
vendredi 20 mars | 10:34
Chère Anne Flo. Je ne pense pas que le Pape ait non plus recommandé que les petites Thaïlandaises ou Indonésiennes de neuf ans, comme vous dites, se prostituent. Si on lui demandait son avis là-dessus, il est même probable qu'il condamnerait aussi la prostitution et bien d'autres choses au risque de passer une fois de plus pour un affreux. Doit-on le condamner aussi pour cet évident « manque de réalisme » ?

Victoire
Les valeurs morales, au-delà du sida
vendredi 20 mars | 10:34
Ensemble, construisons une société meilleure ayant pour socle la promotion et le respect des valeurs morales. Imaginons un monde où les valeurs morales sont respectées... Cela aboutirait à la minimisation de plusieurs maux dont la dépravation sexuelle, le sida, la criminalité and so, and so. Enseignons à nos enfants qui sont l'avenir de nos sociétés les valeurs morales : le respect de soi, de son corps,le respect d'autrui, le respect de la vie, du bien d'autrui, l'amour du travail et bien entendu pour ceux qui sont croyant, l'amour de DIEU (Divinité, Invisible, Eternelle, Universelle) et de son prochain, et faisons le bilan dans 10 ou 20 ans. Nos sociétés ne peuvent que devenir meilleures... Pour mémoire : 13% de grossesses resultent de rapports sexuels avec préservatifs. Le spermatozoide mesure 50 micromètres de long ( 1 micromètre = 1/100 de millimètre). Le virus du sida a une taille de 10 nanomètres (1 nanomètre = 1 millionième de millimètre). Le risque de contracter le virus du sida demeure avec le port de condom.

Nietzsche
Un discours qui fera parler du pape, mais pas du sida !
vendredi 20 mars | 10:30
Au lieu de faire la promotion de son catholicisme, le Vatican pourrait mieux s'associer aux destins des hommes en finançant la recherche scientifique contre le sida ou aider des populations souffrantes de manière plus concrète (et sans chantage catholique) comme il a tout de même financé et "théorisé" le génocide du Rwanda ainsi que la persécution des théologiens de la libération en Amérique latine ! C'est une expression de responsabilité plus élevée mais pas tendancieuse qui est attendue chez l'Homme, on ne peut rester insensible devant des conflits qui rongent une partie de l'humanité et se prononcer contre le préservatif... dans une partie du monde ! Un discours qui fera parler du pape, mais pas du sida !

tina
De la fidélité
vendredi 20 mars | 10:17
Moi je pense que les gens ont mal compris le Pape, bien vrai que je suis musulmane. Le Pape a ses raisons de dire que le préservatif n'est pas un moyen efficace pour lutter contre le Sida. Le seul moyen plus efficace est de la fidélité. Tina Bko (Mali).

LeDeclau
Faire de non-événements des scoops
vendredi 20 mars | 10:08
Je ne fais pas souvent de commentaires ; mais là, je me sens presque obligé. Je ne suis pas catholique, mais je ne vois vraiment pas où se trouve le problème ! Soyons sérieux, vous ne pensez quand même pas que le Pape viendrait à cautionner publiquement la fornication ! Ce n'est pas lui qui écrit la Bible. Ok ! 15 millions de personnes attendaient le pape au Cameroun pour parler de préservatif : merci pour l'info. Je ne supporte pas cette façon qu'ont les médias de faire de non-événements des scoops ! Il faut arrêter !

marbot
Notre modèle qui chosifie l'homme et la femme
vendredi 20 mars | 10:07
[...] Personnellement j'essaye d'ouvrir mes enfants à la vie, à la sexualité en leur parlant d'amour, d'engagement, de responsabilité, de maîtrise de soi, de respect de soi et de l'autre, de fidélité et non pas en leur laissant croire qu'ils construiront leur avenir en laissant libre cours à leurs pulsions ou appétits sexuels, en laissant traîner leur sexe à tout va, ou au cours de rencontres éphémères, de soirées ou tout autre lieu, ou à la première amourette et pour cela qu'ils aient dans leur sacoche un bon stock de préservatifs. Je serais honteux que mes filles (j'en ai deux) se comportent comme des filles faciles à prendre, et que mon garçon traite les filles à la légère, « par-dessus la jambe ». J'estimerais avoir raté quelque chose d'essentiel dans leur éducation et leur ouverture à la vie. Mesdames et messieurs les journalistes, que dites-vous à vos propres enfants sur ces questions ? Leur dites-vous : ma fille, mon fils, voilà 10, 20, 50, 100 euros pour acheter des préservatifs, mets les dans ta besace et éclate toi ? Ne leur dites-vous pas au contraire ce que dit le Pape, en prenant la totalité de son propos ? On dit que les pays pauvres ne peuvent pas comprendre ce langage. Encore cette déclaration hautaine occidentale de prétendre être parvenue au stade de la responsabilité, et que ses enfants, ses hommes et ses femmes sont capables de contrôler leur sexualité ; tandis que ce n'est pas le cas des pays en développement, ils sont encore au stade de l'enfance. Prétention bien insultante, dénigrante, pour les autres et qui ne mérite pas d'être relevée. Il est très probable que les pays en développement continueront, à raison, de rejeter ce modèle occidental qui dit promouvoir la personne et qui en réalité la traite comme un objet, une marchandise. Les africains nous demandent de ne pas chercher à importer notre modèle qui chosifie l'homme et la femme, car il va à l'encontre de la grandeur et de dignité humaine. C'est ce nous disent aussi leurs évêques. Journalistes, pourquoi ne transmettrez-vous aussi pas leurs réactions ?

Pigalle
Pourquoi la presse française s'agite-t-elle ?
vendredi 20 mars | 10:04
Je suis africain et activiste de la lutte contre le VIH et SIDA depuis 1995. La proximité des personnes infectées et affectées par cette maladie me fait dire que le propos du Pape relève de la sagesse d'un homme qui sait ce qu'il dit et pèse ces mots. A la recherche des subventions du gouvernement, sidaction en complicité avec une certaine presse (française) croient donner une leçon de la lutte contre le VIH et SIDA aux africains. Pendant qu'en France, les personnes atteintes sont prises totalement en charge par l'Etat (étant donné toutes les structures de santé mises en place pour aider les gens), sidaction pense que ce sont des préservatifs qu'il fait fabriquer je ne sais où qui vont résoudre le problème. J'ai assisté à des campagnes de distribution des préservatifs. Je sais que, après avoir épuisé ce que vous leur aurez distribué, les gens continueront à vivre leur sexualité à leur manière. C'est sage plutôt de les aider à vivre d'une manière refléchie, humanisante cette réalité de l'humain qu'est la sexualité. Nous avons besoin d'hopitaux bien équipés qui peuvent prendre en charge des malades et non des préservatifs. Pendant que le président de sidaction passe son temps dans un bureau climatisé à compter les millions qu'il reçoit au nom des pauvres africains, les pauvres religieuses, religieux palpent, vivent, partagent la souffrance des malades. Si vous manquez quoi dire à votre public, il y a l'affaire Josef Fritzl qu'il faudra étudier pour comprendre que le propos du pape peut aussi aider les occidentaux à vivre humainement la sexualité.

maimonide
Pollueurs d'esprits
vendredi 20 mars | 09:59
Il est aujourd'hui fréquent d'observer que des femmes et aussi des hommes se livrent à des ébats sexuels avec des animaux, il y a même des médias qui aident ces pollueurs d'esprits à propager leurs idées et rien n'est fait contre. Cependant, dire la vérité est considéré comme un crime. Le pape a absolument raison.

zyck
Les journalistes sont ahurissants
vendredi 20 mars | 09:59
[...] Pour info, l'Eglise n'est pas contre le préservatif, elle dit que l'encourager pour remédier contre le Sida est une erreur, car il favorise le libertinage sexuel, et donc aggrave le risque d'exposition et la propagation de l'épidémie (aucun préservatif n'est fiable à 100%, et on est tenté un jour de ne pas en mettre). L'Eglise nous éduque à l'amour fidèle dans le mariage, et à l'abstinence en dehors du mariage. Et c'est parfaitement possible ! Que ceux qui n'arrivent pas à contrôler leur sexe mettent une capote... Mais n'empêchez pas la fidélité amoureuse de passer !

Georges
L'Eglise est une Force morale
vendredi 20 mars | 09:57
C'est regrettable de tout critiquer sans aucune déontologie. Le Sida enrichit aussi bien en Occident qu'en Afrique. Les pseudo chercheurs veulent garder leurs privilèges intacts, c'est pourquoi dès qu'on touche à ce secteur du Sida il y a toujours à coup sur un lever de bouclier. Les malades sont les plus grands perdants. La position de l'Église n'est pas nouvelle et elle rejoint fortement les préceptes de nos traditions africaines. A cause de la pauvreté et de l'analphabétisme de nos populations africaines, toutes les sollicitations occidentales sont des "Vérités", chose très handicapante pour notre existence. l'Église est une Force morale qui a encore le courage de donner son opinion à travers sa doctrine sociale autour des questions du Monde pour plus d'humanisation : encourageons-la.

Catholique
Les Camerounais n'ont pas ce type de problèmes
vendredi 20 mars | 09:54
On en a un peu marre que l'on essaye à tous les coups de diaboliser l'Eglise et le Pape. si vous ne voulez pas l'appelez Sa Sainteté, personne ne vous y oblige, mais de grâce arrêtez de vouloir le baillonner, de décortiquer et de travestir ses moindres paroles, faits et gestes alors qu'il ne vous interesse en rien. Si vous saviez comment les moeurs sont parfois légères en Afrique, on pense qu'on peut avoir 10 maîtresses, tromper sa femme ou son mari sans souci, tout simplement parce qu'il y a le préservatif. Et puis nos gouvernants se cachent derriere tous ces programmes pour détourner de l'argent. Si vous saviez que des responsables de programme de lutte contre le Sida sont en prison au Cameroun pour cause de détournement... Alors arrêtez. Nous devions plutôt, comme le dit le Pape, avoir des comportements plus responsables et avoir le souci de ceux qui souffrent, ainsi, l'argent pourra être consacré à la recherche d'un traitement, au lieu de financer des préservatifs que les gens oublient si facilement de mettre. Abstinence et fidélité ! De toutes les manières il n'y a que les Français que ca dérange particulièrement comme d'habitude... les Camerounais n'ont pas ce type de problèmes. D'ailleurs nous lui avons reservé un accueil très chaleureux, et je puis vous dire que beaucoup ont campé aux abords du stade Omnisport pour assister à l'office qu'il y a célébré.

maimonide
Félicitations Benoît XVI
vendredi 20 mars | 09:54
Dire la vérité est aujourd'hui un crime. Le pape a absolument raison... Il faut comprendre que seule l'humanisation des rapports sexuels serait en mésure de mettre fin au fléau qui est le SIDA, les preservatifs ne sont en aucun cas efficaces contre, parce que de nombreux jeunes l'ignorent par moments, soit par empressement, soit soit par confiance... imaginez la suite. Si la fidélité (humanisation des rapports sexuels) est de mise aucun risque dans ces cas... Je suis de tout coeur avec toi Benoît XVI. Et que vive ta position sur ce sujet.

Pingtou
Gros malades
vendredi 20 mars | 09:52
Paul M, avez-vous regardé Envoyé Spécial hier soir ? Merci de vous renseigner du cas du Swaziland, où les gens meurent par milliers, tous les jours du Sida. L'apprentissage de l'amour vrai, je le crains, ne pourra pas suffire. La non-protection pose un réel problème. Vivons avec notre temps !

Renata
La réponse du Pape sur le Sida
vendredi 20 mars | 09:49
Le Pape n'a qu'un seul remède : l'abstinence ; il vaut mieux distribuer des préservatifs que de demander aux hommes et aux femmes de s'abstenir, c'est peu réaliste !

chemdi
Laissez-nous, Africains, nous avons déjà assez de problèmes
vendredi 20 mars | 09:46
Que vouliez-vous qu'un homme censé être de Dieu dise, qu'il faut se balader nu ? Qu'il faut apprendre aux enfants comment faire l'amour ? Je suis désolé, ce que le pape a dit, c'est la position digne d'homme de Dieu ; donc laissez-nous, Africains, nous avons déjà assez de problèmes...

Brutus
Supprimez les émissions religieuses
vendredi 20 mars | 09:46
Le mieux serait de supprimer les émissions religieuses. Dans un État laïque, la télévision d'État n'a pas à faire de la propagande pour les religions. J'ajoute que les organismes tels que la Libre pensée ou l'Union rationaliste ne bénéficient pas, à France 2, des privilèges accordés aux religions.

galois
Les cathos
vendredi 20 mars | 09:41
Les catholiques pleurnichent parce qu'on va aposer le logo du sidaction sur la messe... Eh bien dites donc, susceptibles, les cathos ! Et pour ce qui est de tendre la joue gauche, au fait ?

lechef72
La France qui ne sait plus lire en français
vendredi 20 mars | 09:40
J'ai honte pour la France qui ne sait plus lire en français, j'ai honte pour la france, fille aînée de l'Eglise qui est prête à livrer sa mère à n'importe quel prix. Relisez chers Français ce qu'il a réellement dit avant de jouer les plus grands défenseurs du sida ; que la presse française participe concrètement par ses vues à la morale sexuelle en France.

agnès
Stop
vendredi 20 mars | 09:34
Ras le bol de ces interprétations erronées ! Le pape vit un calvaire.

Brun
Mettons l'accent sur l'éducation
vendredi 20 mars | 09:34
Ne soyons pas aveugle. il faut reconnaitre qu'il a raison. je suis en afrique au Cameroun plus precisement, et le taux de prevalence n'a jamais baissé malgré les campagnes de sensibilisation et de lutte contre le VIH SIDA. Des milliards de francs sont engloutis dans cette lutte. A quoi bon depenser autant d'argent qui pourrait servir à l'education de notre peuple. On gagnerait à investir tout cet argent dans la construction des écoles et dans le renforcement de capacité des éducateurs africains. Cela servirait au moins à quelque chose. On ne contracte pas le SIDA parce qu'on n'utilise pas le preservatif mais parce qu'on est ignorant. L'afrique regorge 85% d'ignorants dans le monde. Mettons l'accent sur l'éducation. N'ecoutons pas les grosses firmes qui ont fait fortune dans la vente des preservatifs et qui font aujourd'hui campagne contre Benoit XVI dans les médias. Il a juste dit la vérité.

JLP
Journalistes, faites svp votre travail consciencieusement !
vendredi 20 mars | 09:31
Comment se fait-il qu'un journal aussi sérieux que Le Point ne soit pas capable de transcrire les paroles du Pape fidèlement ? Je ne vais pas les redire : voir plus bas le commentaire de Anneflo. Comment se fait-il que France 2, dans ses journaux télévisés, soit aussi peu objectif ? Est-ce pour suivre le consensus mou d'une société qui, telle un adolescent, règle ses comptes avec ce qui représente pour elle l'autorité ? Est-ce parce que cela fait augmenter son audimat ? Je ne demande à personne d'être d'accord avec les positions de l'Eglise ; chacun peut avoir son opinion. Mais chacun doit pouvoir fonder son opinion sur une information honnête : merci, mesdames et messieurs les journalistes, d'exercer honnêtement et consciencieusement votre travail d'information si important ! Je suis tout à fait d'accord avec les commentaires de JpC, d'Anneflo et de Candide.

Ilunga Leonard
Soutien au Pape
vendredi 20 mars | 09:31
Bonjour ... Pour éviter l'épidémie, l'unique moyen c'est l'abstinence. Usage des préservatifs encourage le vagabondage sexuel même chez les femmes mariées. Et aussi, dans le condomes, il y a des spermicides, qui tuent les spermes. Le sperme c'est le noyau de toute vie et les catholiques soutiennent la protection de la vie. Les Pape a raison, les préservatifs encouragent l'infidélité, Amen. Ilunga Leonard.

Ancillia Veritatis
Information & science
vendredi 20 mars | 09:29
La réaction de la presse française a beaucoup choqué les africains camerounais avec lesquels je vis. Ils regrettent que l'occident ne se soit pas interrogé sur leur beau pays et sur ce qui s'y vit religieusement. L'Eglise s'oppose au sida donc le fait de marquer les émissions chrétiennes de ce logo n'a rien de choquant. Mais pourquoi pas les émissions religieuses juives et islamiques ? Les juives et les musulmans ne soutiennent pas l'action contre le sida ? L'Eglise quant à elle bien avant que n'existent les mass media a créé partout en Europe et dans le monde des hopitaux, des dispensaires et des écoles. Cette action de l'Eglse n'est pas sa nature mais elle agit conformément à sa nature et dit quelque chose de son être (divin et humain). Pour ne pas rentrer dans une considération de foi que peu maintenant sont capables de faire par créance ou par rigueur scientifique, je reste sur le plan, trop faible, de l'humanité de l'Eglise. Cet aspect visible de l'Eglise qui s'engage (bien plus fortement que par des pseudo fonds dont disposerait l'état du Vatican - qui n'est pas le Saint-Siége - dont les comptes sont tout juste à l'équilibre) pour les malades, contre la maladie depuis des siécles devrait nous interroger. Au sujet du Sida, outre le détournement des propos d'un chef d'état (le Pape) qui n'honorent pas la France (quel credit donner à un pays qui n'a pas la rigueur scientifique de donner les faits -même si c'est pour les critiquer ? Un juge avant de qualifier des actes va s'assurer qu'il s'agit bien de ces actes là), il faut s'interroger sur ce que vous y trouvez de choquant. Peu de chefs d'état parlent ouvertement du Sida (mais aussi de la faim dans le monde, de la pauvreté, de l'écologie...) comme le fait le Pape. Quant à laisser seule la science traiter la maladie, l'Eglise ne dit pas le contraire. Certes elle laisse à la science le soin des maladies, des malades, mais l'Eglise, elle, se préoccupe de tous les hommes (et pas seulement quand ils sont malades). Les propos du Pape ne sont pas sur le plan des sciences naturelles mais sur le plan de la psychologie, de la philosophie, de la politique et de la théologie. Il faut arrêter de toujours tout confondre en Europe. En outre, sur le plan naturel, qui osera dire que le préservatif est plus fiable que la continence ? Mais ce n'était pas je crois sur ce plan naturel que le Souverain Pontife s'exprimait. Alors évitons les duels français pour rentrer dans l'observation des faits et une juste compréhension de la réalité. Que la France et l'Europe sortent un jour de l'obscurantisme moderne qui les touche, et que de grands penseurs laïcs et clercs se lèvent pour faire briller la beauté de la quête de la Vérité.

julien
Honte aux médias !
vendredi 20 mars | 09:29
S'il vous plaît... profitez de ce merveilleux outil qu'est internet pour aller directement à la source.

123456
On doit suspendre les préservatifs
vendredi 20 mars | 09:27
Bonjour, on doit suspendre ferme les sociétés qui fabriquent les préservatifs, dans les églises (monde entier) pendant la semaine on doit organiser un jour pour le jeune pour la motivation comment éviter, comment se proteger contre cette maladie, être fidele à la maison, chez les parents, devant votre mari ; à la société, au bureau, aux entreprises publiques, privées, etc.

Roland
Le Pape et le préservatif
vendredi 20 mars | 09:24
Benoît XVI a encore une fois eu des propos bien maladroits et serait bien inspiré de dire une bonne fois pour toutes l'évidence que tout chrétien reconnaît : si la fidélité, la responsabilisation des gens est à terme et de manière incontestable le meilleur moyen de lutter contre le sida, le préservatif est un outil indispensable, le "médicament d'urgence" dont on ne peut se passer. Pour autant les médias occidentaux sont vraiment les derniers des derniers et se disqualifient de plus en plus : -à sortir des phrases de leur contexte en les caricaturant, à refuser de rendre compte de l'ensemble du discours qui est loin d'être aussi choquant que la phrase-choc divulguée et qui mérite à tout le moins d'être écouté, -à n'écouter le pape que quand il glisse un mot sur le préservatif et à ne jamais rien dire sur ce qui fait l'essentiel de son discours et qui porte sur l'attention aux pauvres, aux miséreux, aux malades. Et sur l'énorme travail de l'Eglise partout dans le monde pour soigner et prévenir le sida (y compris en distribant des préservatifs). Et la réaction de France 2 est du dernier ridicule et infantile. Sûr que j'irai plutôt deux fois à la messe de ma paroisse plutôt que de regarder France 2 dorénavant !

John_Mary
Science sans conscience
vendredi 20 mars | 09:22
Lisez le texte intégral du Pape Benoït XVI et vous verrez assez clairement que France 2 a honteusement déformé ses propos. Je voudrais faire remarquer également que l'Eglise n'a jamais été contre la science, ce qu'elle déplore, c'est une science sans conscience. Avant donc de prendre position vis à vis des propos de sa Sainteté le Pape Benoït XVI, cherchez à lire l'intégralité de sa déclaration.

xena
Il a totalement raison, je suis Camerounais
vendredi 20 mars | 09:21
Vive le pape ! Il a totalement raison... Je suis Camerounais, et à partir du moment où on a distribué les preservatifs chez nous, le nombre des prostituées a été multiplié par dix. Entre-temps, si quelqu'un propose quelque argent en plus à ces prostituées, elles osent ne pas mettre le préservatif ! Donc, chers médias, vous avez tort dans vos affirmations. Si le monde est dans le chaos actuellement, c'est en grande partie à cause de vous !

Grave
Heureusement il y a le Web
vendredi 20 mars | 09:20
Les mensonges et la manipulation des textes par les médias et nos hommes politiques sont particulièrement affligeants, heureusement il y a le Web où il est possible de trouver les textes dans leur intégralité. On se croirait derrière le « rideau de fer médiatique ». Merci à France 2 (Pravda 2) de sont action pendant le jour du Seigneur, car cela rappellera au monde que l'Eglise est la seule à donner la véritable solution, sans avoir reçu les subsides du lobby pharmaceutique qui engrange des milliards avec la vente des préservatifs (n'auriez vous pas oublié de parler de la demande du Pape concernant la gratuité des médicaments)...

manue2812
Mesurer son impact
vendredi 20 mars | 09:19
En tant que représentant d'une institution aussi importante que l'Eglise catholique, le pape a un poids médiatique qu'on ne peut, et qu'il ne peut ignorer. Lorsqu'il s'exprime sur l'usage des préservatifs, comme sur l'homosexualité, il véhicule des présupposés préoccupants : pourquoi l'Eglise détiendrait-elle la meilleure solution contre le sida ? et pourquoi forcément opposer préservatif et sexualité à caractère humain ? L'institution qu'il représente rassemble, heureusement, des individus aux opinions plus nuancées, qui s'engagent parfois sur le terrain avec un esprit d'ouverture et de compassion réel. Il est dommage que leur représentant, lui, se montre aussi dogmatique !

Roger
ttraiter l'homme intérieur
vendredi 20 mars | 09:15
Je suis d'accord avec le Pape qu'il faut un minimum de reprise de conscience. Le sida est une maladie, la recherche est en cours et évolue bien. Pourquoi refuser au Pape le droit de proposer une solution consistant à traiter l'homme intérieur ? La vraie solution vient de l'intérieur...

Liberte B
Laissez les Africains !
vendredi 20 mars | 09:14
mamzel anne flo, vous dites : ... Je dirais qu'on ne peut pas surmonter ce problème du sida uniquement avec des slogans publicitaires. Si on n'y met pas l'âme, si on n'aide pas les Africains, on ne peut pas résoudre ce fléau par la distribution de préservatifs : au contraire, le risque est d'augmenter le problème... Propos tres... étranges, surtout du point de vue d'un Africain comme moi. Bon alors, je tiens à vous signaler tout d'abord qu'on n'a pas le monopole du Sida, contrairement a ce que vous et [...] la presse sous-entendez et ensuite, arretez cette hypocrisie presque maladive, c'est stupide et indelicat... regardez le monde en face et dites s'il est possible de nier le preservatif de nos jours ; vous les Europeens, tempetez sur tout, l'alimentation, la couche d'ozone, etc., mais comment pouvez vous chere madame, donner raison à [...] qu'est le pape ? ... nul ne sait ce que dieu en pense vraiment, mais je doute qu'il soit content de voir des petites thailandaises ou indonesiennes infectées à 9 ans parce qu'elles n'ont pas inséré le preservatif dans leur metier de prostituées... arretez. Franchement, tout cela est ridicule, completement ridicule... au lieu d'evoquer la question politique dont mon pays souffre (je suis Camerounais ) et la pauvreté que ne fait qu'augmenter, notre je-ne-sais-pas-quoi de president parle de capotes... et ne me dites surtout pas que le pape ne fait pas de politique, parce qu'il n'en est pas question, c'est d'êtres humains dont on parle, des êtres qui souffrent madame ! ... Il y a longtemps qu'on a enlevé nos destins des mains des papes en Afrique madame, ils ne peuvent rien changer à nos vies...

babeuh
Benoît XVI
vendredi 20 mars | 09:14
Si vous allez sur le site du Vatican, vous verrez que vous avez mal interprété les propos du pape et qu'en sortant une phrase de son contexte, elle peut prendre une autre signification.

Nana
Jamais assez
vendredi 20 mars | 09:13
La France ne lâche toujours pas les baskettes du pape ? De grâce, restituez l'intégralité de ces propos, qui sont d'ailleurs pleins de vérité !

rdesjoyaux
Enfin !
vendredi 20 mars | 09:12
Quel plaisir de lire ces commentaires de personnes qui ont enfin lu les vraies paroles du Pape...

contre vents et marées
Qu'est-ce que l'amour ?
vendredi 20 mars | 09:09
Les propos que je lis sur le discours du pape sont d'une extrême violence, sans une analyse de fond du problème. Ils émanent pour beaucoup, d'hommes politiques tous courants confondus, de personnes n'adhérant à aucune religion ou d'individus ignorant le problème des africains. Est-il besoin de rappeler que le sida se transmet principalement lors de relations sexuelles ? C'est donc précisément de ce point qu'il faut parler. Il apparait clairement que ceux qui s'expriment avec tant de haine, semblent méconnaitre le message de l'évangile. « Aimer les autres ». L'acte sexuel est d'abord un geste d'amour. Le pape rappelle que l'amour passe par la fidélité. Ces propos peuvent gêner dans un monde où prime l'individualisme et la quête de satisfaire ses désirs. Tous ceux que ces propos dérangent, devraient commencer par lire l'ensemble du message du pape et de l'évangile, et y réfléchir. Libre à eux de ne pas y adhérer, mais libre au pape de faire passer ce message.

ange
L'Eglise aide les malades
vendredi 20 mars | 09:05
Je pense que les médias exagèrent dès fois dans le traitement de l'information. Ce qu'il a dit n'est pas si méchant. Après analyse, je crois qu'il faut vraiment pour lutter contre la maladie par une sexualité humanisante et une attention particulière aux personnes concernées. C'est en acceptant ces personnes qu'on va contribuer véritablement à l'éradication de la maladie.

Axelle
Réhumaniser la sexualité
vendredi 20 mars | 09:02
... Le pape n'a pas dit, comme vous l'écrivez, que "le meilleur moyen de lutter contre le sida, "c'est justement l'Église catholique, avec ses structures, ses mouvements et ses communautés (...)" ", mais il a dit exactement : "je pense que la réalité la plus efficace, la plus présente sur le front de la lutte contre le sida est précisément l'Eglise catholique, avec ses mouvements, avec ses différentes réalités." Autrement dit l'Eglise participe à la lutte contre le sida, accueille les malades, mais en aucun cas elle n'est un MOYEN de la lutte contre le sida ! Ensuite, la phrase "Et on ne peut pas régler le drame du sida avec la distribution de préservatifs, qui au contraire augmentent le problème" est tronquée, et ainsi elle perd tout son sens ! Ce que le pape a vraiment dit est : "Si on n'y met pas l'âme, si on n'aide pas les Africains, on ne peut pas résoudre ce fléau par la distribution de préservatifs : au contraire, le risque est d'augmenter le problème." C'est tout à fait différent ! Il appelle à une reponsabilisation des comportements ! Ensuite cette phrase est fausse : "On ne peut pas régler le problème du sida seulement avec de l'argent"... elle n'est pas de Benoît XVI! Ce qu'il a dit, c'est : "Je dirais qu'on ne peut pas surmonter ce problème du sida uniquement avec des slogans publicitaires"... je pense que tout le monde serait d'accord sur ce point ! ... Sur le fond du message, le pape rappelle que la solution n'est pas de dire "faites ce que vous voulez quand vous voulez avec qui vous voulez mais protégez vous !" ; la solution, c'est de réhumaniser la sexualité, de responsabiliser les comportements. Savez-vous qu'en Afrique, dans les dispensaires, les affiches aux murs disent "fidélité, abstinence, chasteté, et si tu n'y arrives pas, utilise un préservatif"... comme on est loin de notre fameux "sortez couverts" ! Savez-vous également que des études montrent que le préservatif n'est pas du tout fiable à 100% ? Il y a un taux de contamination non négligeable ! C'est donc une fausse sécurité, alors même que les gens se croient protégés ! C'est aussi en ce sens que le pape dit que le risque, avec la distribution de préservatifs, est d'augmenter le problème. Je termine en saluant le courage du pape, et en l'assurant de ma confiance.

Paul M
D'accord avec le pape
vendredi 20 mars | 08:48
Je ne vois pas ce qui est choquant dans les propos du pape. La position de l'Eglise n'a pas changé : l'apprentissage de la responsabilité et de l'amour vrai. On nous dit bien que le sida n'a pas disparu, et connaît même une recrudescence en France, alors que des moyens considérables sont focalisés sur la promotion du préservatif.

leahparbui
Sida et préservatif, la position de l'Eglise
vendredi 20 mars | 08:46
Je me permets un commentaire qui relève de la logique, avant même de parler de morale. Des pays très pauvres d'Asie ou d'Amérique latine ont un taux de diffusion du préservatif comparable à celui en Afrique. La différence entre ces pays et l'Afrique - où le SIDA est tellement plus répandu -, n'est donc pas liée à la faible diffusion du préservatif qui leur est commune, mais à la différence de comportement affectif et sexuel entre ces continents. Certes, dans un raisonnement à court terme, le préservatif peut être nécessaire, et même obligatoire pour qui ne serait pas capable de vivre une sexualité ordonnée à l'amour, c'est à dire fidèle à un seul partenaire. Et c'est ce que l'Eglise a déjà dit, y compris officiellement : je l'ai notamment entendu de la voix du cardinal Lustiger sur un JT, et plus récemment de Mgr Di Falco. A l'inverse, la promotion du préservatif comme remède au fléau du SIDA a pour effet de cautionner des moeurs qui sont justement la cause du problème, ou de les considérer comme un état de fait irréformable. La promotion du préservatif comme moyen n°1 de lutte contre le SIDA, combine ainsi une immoralité fondamentale ("vous pouvez continuer à vagabonder, du moment que vous avez un préservatif") et un désespoir flirtant avec le racisme ("ils ne changeront jamais de moeurs"), qui ont donc pour conséquence d' "augmenter le problème", comme le dit Benoît XVI. Or, justement, un des rares pays où l'épidémie VIH a régressé au début des années 2000 est l'Ouganda, dont le message du gouvernement (oui du gouvernement, pas seulement de l'Eglise locale) était la chasteté et la fidélité pour enrayer l'épidémie. Et cela à marché. Voir l'étude (résumée en anglais ci-dessous*) des chercheurs RL Stoneburner, Low-Beer (2004), "Population-Level HIV Declines and Behavioral Risk Avoidance in Uganda", publiée par le magazine Science n° 304, avril 2004, p. 714-718." (commentaire de xav007 le 18/03/2009, extrait du site de Famille Chrétienne) Osons le dire, contre tous ceux qui hurlent aujourd'hui avec les loups : par le poids de ses oeuvres caritatives dans le domaine de la lutte contre le VIH, par la pertinence de ses réflexions sur les causes et les remèdes, l'Eglise catholique est le plus responsable des acteurs de la lutte contre le SIDA. Il apparaît hélas que le rôle prophétique qu'elle endosse avec courage sur cette question, implique pour elle d'être seule à défendre la vérité.

Jpc
Mensonge
vendredi 20 mars | 08:46
Comment expliquer ce mensonge de la presse ? On est passé de: "... on ne peut pas résoudre ce fléau par la distribution de préservatif : au contraire le risque est d'augmenter le problème." Voilà le texte de Benoit XVI à " On ne peut pas régler le drame du sida avec la distribution de préservatifs, qui au contraire augmentent le problème." Le terme "contraire" ne rend pas compte de l'intention du pape et même en change radicalement le sens. Il y en assez de cette manipulation constante de la part de ceux qui ont en charge l'information.

paulo
Wouahou
vendredi 20 mars | 08:42
C'est qu'ils deviennent rebelles, à France Télévisions. Ca va vachement contrarier le pape, tout ça.

maryjo
Benoit 16
vendredi 20 mars | 08:38
Que Benoit 16 s'occupe de son église et laisse à la science le soin des malades. Pourquoi dit-on "sa sainteté le pape" personne n'est saint en ce bas monde.

Anneflo
Article en entier
vendredi 20 mars | 08:37
Pourquoi ce n'est qu'à la fin de l'article Que Lepoint mentionne les autres paroles du Pape ? Cela m'a interpellé car je ne savais même pas qu'il avait dit autre chose, je suis donc allée me renseigner et voici l'article en entier ci-dessous, lisez le en entier, j'ai été marquée par la sagesse et la bienveillance des paroles de Benoît XVI : "Question - Votre Sainteté, parmi les nombreux maux qui affligent l'Afrique, il y a également en particulier celui de la diffusion du sida. La position de l'Eglise catholique sur la façon de lutter contre celui-ci est souvent considérée comme n'étant pas réaliste et efficace. Affronterez-vous ce thème au cours du voyage ? Benoît XVI - Je dirais le contraire : je pense que la réalité la plus efficace, la plus présente sur le front de la lutte contre le sida est précisément l'Eglise catholique, avec ses mouvements, avec ses différentes réalités. Je pense à la Communauté de Sant'Egidio qui accomplit tant, de manière visible et aussi invisible, pour la lutte contre le sida, aux Camilliens, à toutes les religieuses qui sont à la disposition des malades... Je dirais qu'on ne peut pas surmonter ce problème du sida uniquement avec des slogans publicitaires. Si on n'y met pas l'âme, si on n'aide pas les Africains, on ne peut pas résoudre ce fléau par la distribution de préservatifs : au contraire, le risque est d'augmenter le problème. La solution ne peut se trouver que dans un double engagement : le premier, une humanisation de la sexualité, c'est-à-dire un renouveau spirituel et humain qui apporte avec soi une nouvelle manière de se comporter l'un avec l'autre, et le deuxième, une véritable amitié également et surtout pour les personnes qui souffrent, la disponibilité, même au prix de sacrifices, de renoncements personnels, à être proches de ceux qui souffrent. Tels sont les facteurs qui aident et qui conduisent à des progrès visibles. Je dirais donc cette double force de renouveler l'homme intérieurement, de donner une force spirituelle et humaine pour un juste comportement à l'égard de son propre corps et de celui de l'autre, et cette capacité de souffrir avec ceux qui souffrent, de rester présents dans les situations d'épreuve. Il me semble que c'est la juste réponse, et c'est ce que fait l'Eglise, offrant ainsi une contribution très grande et importante. Nous remercions tous ceux qui le font. Alors les médias arrétez s'il vous plaît de déformer des paroles pour détruire... C'est cela qui me choque !

candide
Les nouveaux clercs
vendredi 20 mars | 08:34
J'ai vu in extenso la réponse de Benoît XVI à la question du journaliste. Ce qui est montré à Antenne 2 est totalement détourné. Le pape s'est fait piéger par un membre du nouveau clergé que sont les journalistes. Il y en a ras le bol de la manipulation médiatique. Antenne 2 devrait être privatisée, cette chaîne ne représentant qu'une opinion parmi d'autres. Un journaliste (il y a quelques rares exceptions) est quelqu'un qui parle doctement et sentencieusement de choses qu'il ne connaît pas vraiment. A quand un nouveau Socrate pour nous débarasser de tous ces sophistes ?

akasha
N'importe quoi
vendredi 20 mars | 08:33
Ce n'est pas en tout cas le Vatican qui va dépenser sa fortune estimée à plusieurs milliards d'euros dans la recherche contre le SIDA.

mottbinam
Monsieur
vendredi 20 mars | 08:25
Beaucoup d'Occidentaux, surtout les Français nous surprendront toujours, nous Africains : Quelle compréhension erronée des paroles du Pape qui doit être au service de la Vérité spirituelle, sans démagogie, ni propagande pour le libertinage sexuel...

brutus
Méfiance !
vendredi 20 mars | 08:24
Me mefiant des médias comme de la peste, j'aimerais connaitre le texte intégral des propos du pape avant de me prononcer.

Alijo
Bravo France Télévisions
vendredi 20 mars | 08:15
C'est aussi ça la mission du service public. Défendons-la !

Phil
L'Eglise aide les malades, France 2 milite
vendredi 20 mars | 07:52
En Afrique, les religieux sont au chevet des malades : c'est plus difficile que d'arborer des logos anti-sida ! L'Eglise propose un idéal de vie qui semble agresser ceux qui n'ont que l'hygiène à proposer à une jeunesse déjà déboussolée. Les réactions faussement scandalisées sont hélas bien compréhensibles.

PAVE
Quelle coincidence !
vendredi 20 mars | 06:19
C'est un sacré hasard ! ça fait 15 ans que j'entends les Papes dire la même chose du préservatif vis-à-vis du Sida, et là quelques jours avant le Sidaction, patatras, le monde politico-médiatique découvre la position de Benoit XVI. Indépendament de savoir si il a raison ou pas (on pourrait mesurer le taux de sidéens chez les catholiques africains et le comparer au reste de la population), la polémique est bienvenue pour remplir les caisses du Sidaction, avec de belles indignations transformant le tout en jolis billets d'euros...

gavroche
Ah si !
vendredi 20 mars | 05:34
Ah si les profs à l'école apprenaient correctement le civisme à l'école et les parents aussi on n'aurait peut-être plus besoin du pape.

jean
Le Pape parle de spiritualité
vendredi 20 mars | 04:06
« L'humanisation de la sexualité, autrement dit la spiritualité, n'est pas en harmonie avec l'utilisation du préservatif ». Réciproquement, « l'utilisation du préservatif n'est pas compatible avec une relation sexuelle dominée par l'esprit ». Mais l'utilisation du préservatif est utile dans une relation dominée par le sexe. Cette dernière solution ne concernant pas la mission du Pape. Telle semble être la position des Chrétiens. La question que l'on peut se poser : Existe-t-il une relation sexuelle avec préservatif qui serait dominée par l'esprit ? Si la réponse est oui ! Le Pape, et tous les Chrétiens, se trompent. "On fait l'amour mais je n'ai pas confiance en toi" ou "je n'ai pas confiance en toi mais on fait l'amour quand même." La seconde attitude semble bien recéler une dose d'amour authentique donc de spiritualité associée au désir. Ainsi le Pape à raison mais on n'est pas obligé de l'écouter si l'esprit domine le sexe. Mais si l'esprit domine le sexe on donne raison au Pape.

Conserio
L'Eglise contre les idoles
vendredi 20 mars | 00:45
Le pape n'est-il pas fidèle à sa mission en dénonçant le caractère oppressant des idoles de notre temps, la soif de l'argent, du pouvoir et du sexe à assouvir sans contrainte et hors de toute préoccupation éthique ? A quel titre les non-catholiques seraient-ils fondés à s'offusquer d'une morale qui ne les regarde en rien ? A lire intégralement la déclaration du pape sur la question du sida, un lecteur de bonne foi découvrira en tout cas que le résumé qu'en proposent la plupart des journaux insulte à l'honnêteté intellectuelle et qu'il s'agit là encore d'un montage à coups de copié/collé. Quoi qu'il en soit, cette réaction presqu'unanime des médias à l'égard de Benoit XVI a quelque chose d'excessif qui fait penser au mécanisme du "bouc émissaire" si bien analysé par René Girard. Tous les coups semblent désormais permis, du moment qu'il s'agit de démolir l'autorité de Rome. Alexandre Adler, par exemple, a publiquement regretté, dans sa chronique radiophonique du 18 mars sur France-Culture vers 8H15, qu'à travers ses prises de position, Benoit XVI rende désormais plus difficile le projet prêté en leur temps à Jean XXIII et à Paul VI lesquels, selon Adler, visaient à rien de moins qu'à un "dépassement du catholicisme" (sic et verbatim) ! Mais en même temps quel aveu, propre à ouvrir les yeux des catholiques qui sommeillent encore... (...)

Penicillium roqueforti
Contre la pensée unique j'espère encore
vendredi 20 mars | 00:33
J'espère que les autorités religieuses refuseront la présence des caméras de France2 à toute messe tant que ce chantage ne sera pas retiré. La retransmission de la messe est une obligation de service public, au même titre que les aumôneries en milieu fermé. Elle ne peut donc faire l?objet d?aucune contrepartie unilatérale. Patrice Duhamel me déçoit. La citation des paroles de Benoît XVI est inexacte. Cette version mensongère est retransmise à qui mieux-mieux par la presse et les media en mal de sensationnel. Je suis agnostique et je refuse la pensée unique et bien-pensante ? (Les bien-pensants ne sont pas toujours du côté qu'on croit).

blaise
Etonnant !
jeudi 19 mars | 21:52
Tous les apôtres de l'athéisme et des sectes se donnent á coeur joie pour dénaturer autant que possible les propos du pape. Qu'ils nous laissent au moins la liberté de croire. L'Afrique, c'est pas que le Sida dont on parle tant ! Qui fournit les armes aux rébellions pour y piller les richesses ? combien de personnes meurent en Afrique de suite de ces violences et du pillage de ses richesses ? Le Sida ne tue pas tant ! A tous les néo-défendeurs de la morale, demander aux politiques de commencer par balayer devant leur cour.

Estèbane
Ca sert de travailler dans les....
jeudi 19 mars | 21:11
hôpitaux ! Nous avons observé sur les boîtes des médicaments que nous utilisons que ceux qui les fabriquent connaissent la vérité. Les médicaments n'ont pas de nationalité, ni de sexe, ni de parti politique, ni de croyance, Alors d'où ça vient les nationalités, les sexes, les partis politiques, les croyances ?

arwen
Oremus pro Papa nostro
jeudi 19 mars | 20:45
Je suis heureuse de voir qu'ici tous ne hurlent pas avec les loups contre l'Eglise. Ceux qui, par principe et sans connaître les propos exacts du Saint Père et le magistère de l'Eglise s'offusquent en toute bien-pensance des déclarations de Benoit XVI ne sont bien souvent que des victimes de notre société ultra médiatisée et ultra manipulée. Hommes de bonne volonté, apprenons à réfléchir par nous mêmes et cessons de faire le jeu de quelques lobbys.

thomas 77
sida spirituel
jeudi 19 mars | 20:14
Pauvres pauvres créatures qui ne veulent pas écouter l'Eglise universelle. Pays détraqué sans boussole. Menfin vous êtes partis pour détruire l'humanité ; vous allez me dire qu'au moins on saura comme ça il n'y a pas de providence divine. Pour moi c'est clair un fléau comme le sida est un signe providentiel que la sexualité n'a d'autre fonction que la reproduction de l'espèce et prouvez-moi le contraire alors que la première de toutes les exploitations est l'exploitation sexuelle.

yodico
Excellente initiative de France2 !
jeudi 19 mars | 19:30
el manchou a dit…
c'est pour ça que j'ai toujours dit qu'il fallait envoyer en afrique des contraceptifs en même temps que l'aide humaniatire, parce que malgré tous ces fléaux et leur extrême pauvreté ils continuent à "forniquer" et surtout à faire des enfants !
Simsim a dit…
Le discours qu'il a fait est celui d'un homme d'eglise. Il a dit aussi que rien ne vaut l'abstention, si je me trompes pas.

Scientifiquement, rien ne vaut le préservatif, il est la seule barrière qui peut empêche un séro+ de contaminer un séro-. Bien sur, certaines pratiques sexuelles doivent être proscrites, comme vous le savez.

Mais humaniser la sexualité ? Dé-taboutiser la sexualité dans les milieux magrébins ? On doit faire toute une révolution radicale pour le sida ?
Bien que ce soit bien, mais ça ne suivra jamais. Ce n'est que théorique ... et son TP (travaux pratiques) est irréalisable !

Alors allons ... abstenez vous ou sortez couverts !! ;)
tutamon a dit…
بسم الله الرحمن الرحيم

انفراد حصرى
اول شبكه قنوات الكترونيه فى الشرق الاوسط
اول بث مباشر وحى على شبكه الانترنت
(شبكه قنوات توت امون)
بالفعل
شمس الفضائيات تغرب وشمس الانترنت تشرق
القناه لازالت فى مرحلة البث التجريبى
مـــؤســس الـقـنـاه
الاعلامى الكبير أ/ سعيد عــــلام صــاحب برنامج (بدون رقابه)
الذى استمر عرضه على
القناه الاولى والثانيه
والفضائيه المصريه الاولى والثانيــه
لمدة 9 اعوام

الموقع الالكترونى للقناه www.tutamon.net
القناه سوف يذاع عليها برامج لكبار الملحنين والفنانين والعلماء وبرامج اخرى للشباب ، ومن الممكن التواصل مع البرامج عن طريق جروبات البرامج على الفيس بوك على الجروبات التالية:

برنامج سيبر البنات
مع الاستاذة الدكتورة زينب درويش
http://www.facebook.com/group.php?gid=29027827843

برنامج الموسيقار
مع الفنان المبدع محمد على سليمان
http://www.facebook.com/group.php?gid=71644205880&ref=mf


برنامج ولد وبنت
مع استاذه علم الاجتماع الاديبه المعروفه ساميه الساعاتى
http://www.facebook.com/group.php?gid=26190698724

برنامج ايجيبتياكا
مع الاستاذ الدكتور الجليل وسيم السيسى الطبيب والعالم بحكمه المصريين القدماء
http://www.facebook.com/group.php?gid=56444863629

برنامج ورقة التوت
مع الاستاذ العلامة فى الطب النفسى الدكتور شوقى العقباوى
http://www.facebook.com/group.php?gid=60378682233&ref=mf

برنامج أوسكار آخر حاجة
TUT CHANNEL..OSCAR ..LATEST & BEST STUFF
مع الفنانة التشكيلية الشابة د.زينب نور
http://www.facebook.com/group.php?gid=53949293773

برنامج قاضى الغرام
مع الفنان التشكيلى الكبير أ.د محمد شاكر
http://www.facebook.com/group.php?gid=22697178358

برنامج حكيم روحانى
مع الاستاذ الدكتور العالم فى طب النفس عبد الناصر عمر
http://www.facebook.com/group.php?gid=83608795560&ref=ts

الناس والقانون
مع العلامة المستشار د.شوقى السيد
http://www.facebook.com/group.php?gid=55014848846


برنامج سيبر البنات
http://www.facebook.com/group.php?gid=29027827843


او على الفيس توت http://facetut.tutamon.com/

على الجروبات التالية:

برنامج الناس والقانون

http://facetut.tutamon.com/group.php?group_id=20

برنامج إيجيبتياكا Aegyptiaca
http://facetut.tutamon.com/group.php?group_id=23

برنامج ولد وبنت

http://facetut.tutamon.com/group.php?group_id=8

برنامج الموسيقار

http://facetut.tutamon.com/group.php?group_id=22

برنامج أوسكار آخر حاجة TUT CHANNEL..OSCAR ..LATEST & BEST

http://facetut.tutamon.com/group.php?group_id=21

برنامج قاضى الغرام

http://facetut.tutamon.com/group.php?group_id=18

برنامج حكيم روحانى

http://facetut.tutamon.com/group.php?group_id=19

برنامج ورقة التوت

http://facetut.tutamon.com/group.php?group_id=24

برنامج سايبر البنات
http://facetut.tutamon.com/group.php?group_id=4

طـفــره جـديـده ورائـعــه فى مـجــال الانـتـرنت وتـكـنـولـوجـيـا الـمعلومات
هل انتهى عصر التليفزيون والفضائيات وبدأ عصر البث الحى على الانترنت؟؟؟؟؟



www.tutamon.net

قناه توت امون (شمس الفضائيات تغرب وشمس الانترنت تشرق)
will a dit…
情趣用品,情趣,情色,成人,A片,自拍,情趣用品,情趣,色情,成人影片,色情影片,免費A片,情趣用品,情趣,成人網站,A片下載,日本AV,做愛,情趣用品,情趣,美女交友,A片,辣妹視訊,情色視訊,情趣用品,情趣,色情聊天室,聊天室,AV,成人電影,A片,情趣用品,情趣用品,情趣商品,情趣,情趣

情色,A片,AIO,AV,日本AV,色情A片,AV女優,A漫,免費A片,A片下載,情色A片,哈啦聊天室,UT聊天室,聊天室,豆豆聊天室,色情聊天室,尋夢園聊天室,080視訊聊天室,080聊天室,080苗栗人聊天室,免費視訊聊天,上班族聊天室,080中部人聊天室,視訊聊天室,視訊聊天,成人聊天室,一夜情聊天室,辣妹視訊,情色視訊,成人,成人影片,成人光碟,成人影城,自拍

情趣用品,A片,AIO,AV,AV女優,A漫,免費A片,日本AV,寄情築園小遊戲,情色貼圖,色情小說,情色文學,色情,色情遊戲,一葉情貼圖片區,色情網站,色情影片,微風成人, 嘟嘟成人網,成人,成人貼圖,18成人,成人影城,成人圖片,成人影片,UT聊天室,聊天室,豆豆聊天室,尋夢園聊天室,080聊天室,080苗栗人聊天室,080視訊聊天室,視訊聊天室

情趣用品,A片,aio,av,av女優,a漫,免費a片,aio交友愛情館,a片免費看,a片下載,本土自拍,自拍,愛情公寓,情色,情色貼圖,色情小說,情色文學,色情,寄情築園小遊戲,色情遊戲,嘟嘟情人色網,一葉情貼圖片區,色情影片,情色網,色情網站,微風成人,嘟嘟成人網,成人,18成人,成人影城,成人圖片,成人貼圖,成人圖片區,成人小說,成人電影

情趣用品,情趣,情趣商品,自拍,UT聊天室,聊天室,豆豆聊天室,哈啦聊天室,尋夢園聊天室,080聊天室,080苗栗人聊天室,H漫,A片,AV,AV女優,A漫,免費A片,愛情公寓,情色,情色貼圖,色情小說,情色小說,情色文學,色情,寄情築園小遊戲,色情遊戲,SEX,微風成人,嘟嘟成人網,成人,18成人,成人影城,成人圖片,成人貼圖,成人圖片區

Posts les plus consultés de ce blog

الادمان

الادمان هو مرض مزمن شديد الانتكاس . هذا المرض يغير هيكل و وظائف الدماغ. علاج الادمان لا يكون بحبس المدمن في السجن او في مصحات و منعه من تناول مادته. نحن في تونس فشلنا في تعاطينا مع هذا المرض و يجب علينا الاعتراف بذلك. مصدر الفشل هو بالأساس متأتي من جهلنا العلمي في هذا الموضوع. فنحن لا ندرس أطبائنا ، عاملي الصحة ، المرشدين الاجتماعيين ، رجال القانون ، الشرطة ، السياسيين وغيرهم مرض الادمان و كيفية التعامل معه. لا نقوم بنشر المعلومات لكافة الشعب كي يعي باهمية المشكل و عواقبه. فالقليل من المدمنين يعلمون بأنهم مدمنين و الوصم والتمييز المربوط بكلمة ادمان لا تشجع احدا على البحث عن العلاج الذي هو غير موجود أصلا (ممنوع من الدولة).فالمدمن يعاقب على إدمانه و يعاقب على انتكاسته و يعاقب حتى في نجاحه على الإقلاع اذ يبقى الوصم ضده مدى 
حياته.


En #Tunisie le gouvernement et l'assemblée essayent de gérer le problème de la drogue par la répression. On ne regarde pas l'addiction sous un angle scientifique. On ne mets pas en place une politique de réduction des risques et on parle encore de guériso…

تونس: كارثة الإيقاف التحفظي

الإيقاف التحفظي والايداع بالسجن قبل إصدار الحكم يجب ان يكون الاستثناء وليس القاعدة. هذا الإجراء المعمم بالمحاكم التونسية هو سبب اكتظاظ السجون(50%من السجناء هم مواطنين موقوفين ولا يوجد حكم ضدهم) وثابت علميا انه يؤثر على مجرى العدالة
بشكل كبير ويؤثر سلبا على الأحكام فنادرا ما يحكم الموقوف بالبراءة او بمدة اقصر من التي قضاها تحفظيا . هذه الممارسات تسبب كوارث اجتماعية واقتصادية و تجعل المواطن يحقد على المنظومة القضائية و يحس بالظلم و القهر



Pour s'approfondir dans le sujet: Lire L'etude du Labo démocratique intitulée : "Arrestation, garde à vue, et détention préventive: Analyse du cadre juridique tunisien au regard des Lignes directrices Luanda"

Rest In Peace Hans Rosling

Meeting Hans Rosling and spending a weekend with him ( Thanks to Houssem Aoudi, we went to pick him up from Annaba and drove to Tunis together - we stopped and had sea food in Tabarka, Tunisie) was one of the most meaningful moments of my life as a young adult. On our road trip, he shared his life story, his passions and his dreams. He was so humble, generous and kind. He gave me life-changing advice and meaningful words of wisdom that make me feel grateful and entrusted to keep his legacy and pursue his work to improve the health and well-being of people around the world. (He made this video in Tunisia Live studios to inspire the young people of North Africa to keep up the good work).