Accéder au contenu principal

press release de nos casques bleus au Congo : Santé pour tous et partout

Capt. Touffahi Slah / MONUC

22 aoû. 08 - 19h18

Lors de sa patrouille riveraine sur le fleuve Congo du 16 au 21 août, le contingent tunisien de la MONUC a organisé une caravane de la santé pour les populations de Lenga-Lenga et Lossalo, deux villages de la région de Kwamouth, dans la province de Bandundu, situés à 195 km au nord de Kinshasa.

Cette action humanitaire comportait des séances de sensibilisation et d’éducation sanitaire se rapportant à l’hygiène et à la lutte contre les maladies sexuellement transmissibles et le VIH/SIDA, des séances de consultations médicales et de soins buccodentaires ainsi que la distribution de médicaments et de cadeaux.

Les consultations et soins ont été assurés par une équipe de deux médecins, dont un généraliste et un chirurgien dentiste, assistés par deux infirmiers et une infirmière de campagne.

Accompagnées de la distribution de préservatifs, la campagne de sensibilisation et d’éducation sanitaire était destinée à attirer l’attention des populations sur les dangers que présentent les maladies sexuellement transmissibles et le VIH/SIDA en particulier. Il s’agissait également de montrer l’importance de l’usage de l’eau potable et de l’hygiène corporelle.

Les consultations du docteur Mohamed Ben Slimane, médecin généraliste, ont essentiellement portée sur ce qu’on appelle en jargon médical les préalables, à savoir la température, le poids, la tension artérielle et le fonctionnement du cœur. 131 personnes - hommes femmes et enfants- ont été ainsi reçues et soignées.

Tandis que les interventions du capitaine médecin Fadhel Jammoudi, chirurgien dentiste, ont porté les soins dentaires curatifs (mobilisation à l’hygiène et démonstration du brossage de dents) et curatifs. Les soins ont été octroyés à 69 hommes, femmes et enfants.

En vue d’enraciner une bonne hygiène dentaire, à l’issue de chaque consultation, une brosse à dents et un tube de pâte dentifrice ont été offerts à chaque patient.

Des dons de médicaments et d’autres fournitures médicales de première nécessité ont été remis aux dispensaires de ces villages, tandis qu’un lot de 150 chaussures de sport et 150 kilos de savon ont été offerts aux familles nécessiteuses.

Cette opération d’assistance médicale est la cinquième qu’organisaient les Casques bleus tunisiens au cours de cette année, mais la première en dehors de la capitale Kinshasa.

L’initiative «Santé pour tous et partout» a été accueillie favorablement par les habitants de ces villages au bord de du fleuve. Ils ont remercié la MONUC et le contingent tunisien en particulier, pour leur soutien à la population congolaise dans ses efforts pour un avenir meilleur.

Les Casques bleus tunisiens, pour leur part, ont souhaité poursuivre cette action humanitaire dans d’autres parties du pays.

Commentaires

Brise Tunisienne a dit…
La tunisie a autant besoin de ce genre de caravanes et d'actions de sensibilisation que les pays africains déclarés comme étant les plus touchés dans le monde.
Il n'ya qu'aller voir le service saturé du Dr Ben Chaabène au CHU la Rabta pour se rendre compte de la gravité de cette affection en Tunisie, Les statistiques sont en dessous des chiffres réels pour conserver une certaine image internationale caractérisée par le poids du tourisme dans l'économie de l'état. Une alerte doit absolument être déclachée.

Les efforts que fournissent les associations internationales: UNICEF, OMS,... sont très insuffisantes et très anarchiques et formelles (ayant suivi pendant un certain moment les bureaux locaux de l'UNICEF), il y'a vraiment du travail à faire!

Sinon, c'est bien toi zizou de CBS?
Zied a dit…
Chere Brise,
Je viens de rentrer des etats unis apres une longue formation specialise dans le sida...
Je ne suis pas d'accord quant au fait que les chiffres sont en deca de la realiste en Tunisie.
Les statistiques tunisienne sont reelles et sont valides par les organismes internationaux.

Les efforts des nations unies et des organisemes locaux sont planifies et organises et les resultats sont excellents.

Laissez un peu de temps a nos professionnels et rejoignez la lutte au seins des associations... c'est bcp plus efficace que propager des rumeurs.
Brise Tunisienne a dit…
Cher zizou,

Ce n'est en aucun cas des rumeurs, j'ai fait mes stages d'infectieux dans ce service et je sais très bien de quoi je parle. Et ce n'est pas la première fois que les statistiques fournies par le ministère et celles qu'on trouve dans les services, chez les chefs de services eux-mêmes, surtout pour faire la thèse sont discordantes.

Pour les organismes internationaux, je peux citer deux exemples que j'ai suivi de près:
-l'UNICEF: mon amie était présidente de bureau de terrain et j'ai suivi de très près tou l'organisme à Tunis, on m'a même proposé un poste comme présidente de terrain et j'ai refusé parceque c'était du n'importe quoi et je ne vais pas rentrer dans les détails ça fera du post tout un journal.
Alors je me suis dirigée vers
-l'OMS et là encore rien, nada, niente, nichts, nothing, chay,...

Tu devrais faire un tour dans les centaines de sites de ces organismes et vérifier les dates des dernières actions.

Je suis plus proche que toi de ce qui se passe sur le terrain, je n'ai quitté Tunis qu'il y'a quelques semaines et ça ne me rejouis guerre ce qui se passe là bas, bien au contraire. Dans l'associa-med (j'y étais présidente de comité) les acions ne sont hélas que formelles pour s'intégrer dans des organismes plus importants, et ceci se limite à la ditribution de préservatifs, de bandes ou de broches lors des soirées qqu'on organisait.
Une certaine Alia S, que tu devrais certainemen connaitre (ancienne présidente de l'associa-med, ancien responsable de l'MST-SIDA à l'IFMSA et actuelle résidente en réa) a beaucoup travaillé même si ça ne dépassai pas de loin ce qu'on faisait à l'associa-med), ce qui estloin d'être suffisant, il faut viser plus loin et ça demande certes plus d'engagement et de temps.

Voir une très belle fille qui a chopé le VIH depuis des mois s'inscrire dans un institut de tourisme à Sousse alors qu'elle se permet en moyenne un partenaire par semaine, voir un mari atteint par le VIH qui transmet le virus à sa nouvelle femme sui elle même tombe enceinte parcequ'il n'a pas e courage de le lui avouer e j'es passe des exemples alors que tout ce que le médecin peut dire c'est: tu devrais avouer à a famille, c'est injuste ou encore est-ce que tu t'es calmée depuis la dernière fois ou est-ce que tu n'arretes pas d'avoir les parteaires comme des petits pains? tout en étant inpuissan pour pouvoir mettre terme à ce drame du moins par avoir un droit d'obliger le père à avouer son affection ou de pouvoir interdire à cette fille de fréquenter de tel établissement!! wallahi je trouve ça incensé!!

bref, pour l'UNICEF, tu pourrais demander à un certain Aktham (ancien associa-med et ancien léo-club) mis j'espère qu'il sera assez honnete pour décrire ce qui se passe réellement.

ta dernière phrase me rappelle zizou de CBS, alors j'attends toujours ma réponse, si ça ne te dérange pas bien sur.
Zied a dit…
chere Brise,

Tu me semble bien remontee contre le systeme et je peux comprendre les raisons qui sont derriere une telle frustration. Je ne suis pas parcontre d'accord avec ta description alarmiste de la situation. la prevalence du sida en Tunisie est parmi les plus faible du monde et le demeurera pour longtemps.

Je voudrais juste ajouter que les statistiques du nombre de sideens en Tunisie ne sont que des estimations faites par l'OMS/ONUSIDA comme c'est le cas partout dans le monde. Quant au nombre de cas reportes par le ministere, il est normal qu'il soit inferieur aux estimations et ceci est le cas partout dans le monde.

Tu ne semble pas etre au courant de ce qui se passe en Tunisie depuis qlq mois. Je t'invite a lire cette page : http://www.theglobalfund.org/programs/countrysite.aspx?countryid=TUN
pour avoir une idee sur la reponse tunisienne en matiere de vih sida et de connaitre les montants mis en jeux.
Zied a dit…
CBS ? je n'ai aucune idee de la signification de ces initiales.
Brise Tunisienne a dit…
cher zied,

je ne suis pas remontée contre les système, même si à première vue, c'est l'impression que je donne parcequ'on a toujours tendance à partir de la base: si t'es pas avec moi, c'est que t'es contre moi! Et ce serait même injuste de dire que je faisais partie de ceux qui sont défavorisés par le système.

J'essaie juste de mettre le doigt sur les points à améliorer,les lacunes à combler. Faire l'éloge ne sert absolument à rien pour moi, d'autant plus que c'est pas cette catégorie qui manque. Je donne également l'impression que je cherche la ville idéale mais ce n'est qu'un but parfait et le parfait n'existe pas et donc j'essaie avec le peu que je peux, d'aider à prendre conscience, pas contre le système mais par le système et changer à travers lui, de toute manière aucun autre tiers n'est visé, je cherche pas une révolution et on en est loin de toute manière :)

je suis consciente des potentielles conséquences, mais faut bien quelqu'un qui assume sa parole et celle des autres enfouis...

Bref, je vais pas continuer à te contredire, tu parais assez convaincu par ce que tu rapportes et je suppose que tu t'es pas contenté de chiffres pour,affirmer à ce point tes certitudes mais que tu as vérifié sur le terrain pour quelques échantillons de la population. j'espère que ça a changé depuis quelques mois et que les actions contre les MST-SIDA et les résultats obtenus peuvent être aujourd'hui être qualifiés de révolutionnaires.

laisse tomber pour CBS, rien d'important.
Zied a dit…
Chere Brise,
Je te remercie pour tes commentaires. Je suis un peu au courant de ce qui se passe sur le terrain et J'essaye de changer les choses tous les jours que dieu fait. J'ai aussi une experience de travail dans le sida au niveau de l'afrique subsaharienne et dans les caraibes et je peux te dire qu'au vue des moyens mis en oeuvres en Tunisie et au vue des donnees epidemiologiques. On s'en sort tres tres bien.
Anonyme a dit…
هي تقولو ثور وهو يقلها أيا نحلبوه!!!

Posts les plus consultés de ce blog

الادمان

الادمان هو مرض مزمن شديد الانتكاس . هذا المرض يغير هيكل و وظائف الدماغ. علاج الادمان لا يكون بحبس المدمن في السجن او في مصحات و منعه من تناول مادته. نحن في تونس فشلنا في تعاطينا مع هذا المرض و يجب علينا الاعتراف بذلك. مصدر الفشل هو بالأساس متأتي من جهلنا العلمي في هذا الموضوع. فنحن لا ندرس أطبائنا ، عاملي الصحة ، المرشدين الاجتماعيين ، رجال القانون ، الشرطة ، السياسيين وغيرهم مرض الادمان و كيفية التعامل معه. لا نقوم بنشر المعلومات لكافة الشعب كي يعي باهمية المشكل و عواقبه. فالقليل من المدمنين يعلمون بأنهم مدمنين و الوصم والتمييز المربوط بكلمة ادمان لا تشجع احدا على البحث عن العلاج الذي هو غير موجود أصلا (ممنوع من الدولة).فالمدمن يعاقب على إدمانه و يعاقب على انتكاسته و يعاقب حتى في نجاحه على الإقلاع اذ يبقى الوصم ضده مدى 
حياته.


En #Tunisie le gouvernement et l'assemblée essayent de gérer le problème de la drogue par la répression. On ne regarde pas l'addiction sous un angle scientifique. On ne mets pas en place une politique de réduction des risques et on parle encore de guériso…

تونس: كارثة الإيقاف التحفظي

الإيقاف التحفظي والايداع بالسجن قبل إصدار الحكم يجب ان يكون الاستثناء وليس القاعدة. هذا الإجراء المعمم بالمحاكم التونسية هو سبب اكتظاظ السجون(50%من السجناء هم مواطنين موقوفين ولا يوجد حكم ضدهم) وثابت علميا انه يؤثر على مجرى العدالة
بشكل كبير ويؤثر سلبا على الأحكام فنادرا ما يحكم الموقوف بالبراءة او بمدة اقصر من التي قضاها تحفظيا . هذه الممارسات تسبب كوارث اجتماعية واقتصادية و تجعل المواطن يحقد على المنظومة القضائية و يحس بالظلم و القهر



Pour s'approfondir dans le sujet: Lire L'etude du Labo démocratique intitulée : "Arrestation, garde à vue, et détention préventive: Analyse du cadre juridique tunisien au regard des Lignes directrices Luanda"

Rest In Peace Hans Rosling

Meeting Hans Rosling and spending a weekend with him ( Thanks to Houssem Aoudi, we went to pick him up from Annaba and drove to Tunis together - we stopped and had sea food in Tabarka, Tunisie) was one of the most meaningful moments of my life as a young adult. On our road trip, he shared his life story, his passions and his dreams. He was so humble, generous and kind. He gave me life-changing advice and meaningful words of wisdom that make me feel grateful and entrusted to keep his legacy and pursue his work to improve the health and well-being of people around the world. (He made this video in Tunisia Live studios to inspire the young people of North Africa to keep up the good work).