Accéder au contenu principal

Redeyef : Le debut de l'apaisement ?

Tardivement, le gouvernement commence a bouger dans le bon sens. Il a donne le controle de la situation a l'armee Tunisienne qui il faut le rappeler est sous le controle de Mr Kamel Morjane qui a ete le nr 2 de l'HCR. Il a aussi et surtout demis le PDG de la CPG de ses fonctions. Cette derniere decision montre que l'etat cede a la pression et doit etre considere comme une victoire de ceux qui ont denonces les pratiques de recrutement de cette compagnie publique.

Il faut maintenant ouvrir les canaux de dialogue avec cette population sinistree, offrir des reparations aux victimes et surtout leurs donner la parole dans les medias. La solution de cette crise ne peux passer que par les medias qui doivent remplir leurs role et ouvrir un debat national sur le developpement regional et le chomage dans la lumiere des recents developpements economiques sur la scene internationale.

Commentaires

Tarek a dit…
L'armée tunisienne n'est pas "sous le contrôle" de Kamel Morjane Zizou. Elle est sous le contrôle de président de la république, chef suprême des forces armées. Le ministère de la défense assure un rôle de mobilisation et d'organisation de l'infrastructure militaire.
malek a dit…
pas tres fort en analyse zizou!
tarek a raison!
le changement de pdg n'y change rien.
tant que les causes sociales qui ont entrainé les protestations, n'auront pas disparues, les manifs continueront et le malaise persistera.
Anonyme a dit…
oui la solution passe par la considération de la population locale, en leur donnant un espace de dialogue, ou sont les politiques du parti que l'on voit surtout autour des buffets , pauvre tunisie si tout le monde ne bouge que par interet et cynisme
Anonyme a dit…
Mais comment voulez-vous que "les causes sociales" disparaissent ?
il faut que les tunisiens et leur gouvernement se disent la vérité : le père Noêl n'existe pas.
La solution est dans la recherche de marchés de l'emploi en dehors de nos frontières et à plus long terme dans l'éducation . Pourquoi diable notre système éducatif ne permet-il pas de mieux apprendre les langues :l'anglais et l'italien En Italie une main d'oeuvre qualifiée trouvera sa place ,le atux d'étrangers est seulement de 4,3 pour 100 (en France il est de 10 pour cent)
Anonyme a dit…
J'aimerai avoir une idée sur le nombre de blogueurs et blogueuses tunisiens (ennes) qui peuvent "situer" le bassin minier de Gafsa sur la carte géographique du pays ? Combien d'entre eux avaient pensé visiter un jour cette belle région, défavorisée peut être en ressource mais riche humainement et culturellement...
Avaient ils pensé plutôt aider ses jeunes diplomés à trouver du travail respectable ?! Qu'ils soient sûrs et certains que
Personne ne crèvera de faim.
Que les blogueurs et blogueuses
qui parlent virtuellement tout le temps de leur ham hama ,tout en vantant leurs déboires dans les restaurants huppéS et leurs plats débordant de produits importés... .

Qu'ils (elles
) fassent une zarda si ,ils ou elles le souhaitent...mais les enfants de la région connus pour leur fierté n'en ont pas besoin.

Arrêtez donc de délirer sur le sort de ses habitants et de ses victimes ...El klam sahel! et comme on le dit chez nous "avoir la main dans l'eau n'est pas comme de l'avoir dans le feu"!!!!!!!

Je n'ai pa de leçons à donner mais
Soyez solidaires autrement, non pas en incitant à la violence , à la révolte et en publiant sur le net des notes rouges qui rappellent la main rouge d'autrefois , mais en aidant véritablement et concrètement les jeunes à trouver du travail , leur décrocher des contrats de travail respectables ..Il y a certainement des bloggueurs qui detiennent un portefeuille relationnel bien garni¨!
ou bien à l'etranger pour ceux qui ont une formation spécialisée
Aimez et aidez votre pays.
Appaisez les souffrances Docteur
Anonyme a dit…
Apaiser bien sûr
Da7dou7a a dit…
Vous ne pensez pas que c'est une manipulation médiatique pour faire semblant de vouloir apaiser la situation?
Tun-68 a dit…
y a zizou, fait un peu de pub pour mon blog, avec mes 10 visiteurs par jour, je crois que ce que j'écris vaut plus que ça.

Posts les plus consultés de ce blog

الادمان

الادمان هو مرض مزمن شديد الانتكاس . هذا المرض يغير هيكل و وظائف الدماغ. علاج الادمان لا يكون بحبس المدمن في السجن او في مصحات و منعه من تناول مادته. نحن في تونس فشلنا في تعاطينا مع هذا المرض و يجب علينا الاعتراف بذلك. مصدر الفشل هو بالأساس متأتي من جهلنا العلمي في هذا الموضوع. فنحن لا ندرس أطبائنا ، عاملي الصحة ، المرشدين الاجتماعيين ، رجال القانون ، الشرطة ، السياسيين وغيرهم مرض الادمان و كيفية التعامل معه. لا نقوم بنشر المعلومات لكافة الشعب كي يعي باهمية المشكل و عواقبه. فالقليل من المدمنين يعلمون بأنهم مدمنين و الوصم والتمييز المربوط بكلمة ادمان لا تشجع احدا على البحث عن العلاج الذي هو غير موجود أصلا (ممنوع من الدولة).فالمدمن يعاقب على إدمانه و يعاقب على انتكاسته و يعاقب حتى في نجاحه على الإقلاع اذ يبقى الوصم ضده مدى 
حياته.


En #Tunisie le gouvernement et l'assemblée essayent de gérer le problème de la drogue par la répression. On ne regarde pas l'addiction sous un angle scientifique. On ne mets pas en place une politique de réduction des risques et on parle encore de guériso…

تونس: كارثة الإيقاف التحفظي

الإيقاف التحفظي والايداع بالسجن قبل إصدار الحكم يجب ان يكون الاستثناء وليس القاعدة. هذا الإجراء المعمم بالمحاكم التونسية هو سبب اكتظاظ السجون(50%من السجناء هم مواطنين موقوفين ولا يوجد حكم ضدهم) وثابت علميا انه يؤثر على مجرى العدالة
بشكل كبير ويؤثر سلبا على الأحكام فنادرا ما يحكم الموقوف بالبراءة او بمدة اقصر من التي قضاها تحفظيا . هذه الممارسات تسبب كوارث اجتماعية واقتصادية و تجعل المواطن يحقد على المنظومة القضائية و يحس بالظلم و القهر



Pour s'approfondir dans le sujet: Lire L'etude du Labo démocratique intitulée : "Arrestation, garde à vue, et détention préventive: Analyse du cadre juridique tunisien au regard des Lignes directrices Luanda"

Rest In Peace Hans Rosling

Meeting Hans Rosling and spending a weekend with him ( Thanks to Houssem Aoudi, we went to pick him up from Annaba and drove to Tunis together - we stopped and had sea food in Tabarka, Tunisie) was one of the most meaningful moments of my life as a young adult. On our road trip, he shared his life story, his passions and his dreams. He was so humble, generous and kind. He gave me life-changing advice and meaningful words of wisdom that make me feel grateful and entrusted to keep his legacy and pursue his work to improve the health and well-being of people around the world. (He made this video in Tunisia Live studios to inspire the young people of North Africa to keep up the good work).