Accéder au contenu principal

Parce que le tourisme nous est vital.


photo

En 2007, l'industrie tunisienne du tourisme a réalisé un revenu de 2,5 milliards de dollars. Cette somme est notre principale source de devises, elle couvre environ 75% de notre déficit commercial et fournit plus de 360000 emplois.

Alors que la saison touristique est a notre porte, prenons le temps de sensibiliser nos concitoyens a l'importance vitale de ce secteur. Les taxes que genere le tourisme contribuent au financement de notre education, sante, culture, et infrastructure....

Alors la prochaine fois que vous rencontrez un touriste. Souriez ! et aidez le s'il en a besoin! et n'oubliez pas que sa presence impacte votre qualite de vie plus que vous ne le pensez !

Commentaires

Anonyme a dit…
Il me semble que le tourisme n'a fait que se developper depuis l'independance ,la preuve tout le littorale tunisien et surpiqué de stations balneaires .
Les tunisiens ont toujours été accueillants et spontanés, beaucoup de touristes europeens reviennent volontiers dans notre pays (proximite , cout etc..) . Je crois que coté accueil il n'y a rien à dire ni à redire ,par contre je vais etre "dure" un effort sur l'honneteté doit etre fait (tarifs sauvages des taxis ,tarifs sauvages de certains cafes -exemple à Sidi Chebaane ou le verre de thé vert sans pignons est pour certaines personnes à 5 dinars c'est INADMISSIBLE .....etc...
b3aya a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
b3aya a dit…
Faudrait prendre exemple sur la chine, qui avant les JO lance de grandes campagnes sur le sujet!
Anonyme a dit…
les professionnels du tourisme ne veulent pas sensibiliser les citoyens , car ils gagnent bcp plus qu'ils ne le déclarent , en plus ils ne remboursent pas les banques , alors l'acceuil du touriste devient du ressort de l'etat , chose inadmissible , il n!y a qu'à voir l'espagne ou la grece , la tchéquie ou tout autre pays ou la rigeure et la transparence sont les seules lois que connaissent les hoteliers , et la reussite a étè au rendez-vous
Anonyme a dit…
On devrait faire en sorte que les touristes puissent payer en euros tout le monde y gagnera. Les touristes se sentiront davantage en confiance en évitant le casse-tête du change et pour les Tunisiens cela représenterait un gain substantiel si l'unité était un euro au lieu de 1 dinar .
Anonyme a dit…
Franchement l'animation laisse beaucoup à désirer (et puis il n'y a pas internet facilement ).Où sont les écoles d'animation,la formation sur le tas ne suffit pas.
Anonyme a dit…
@Zied
Personne ne peux croire a ce que tu racontes dans ton poste. Le tourisme Tunisien est dans la derive cote rentabilite. Et c'est le contraire qui se passe maintenant, ce sont les gens qui payent leurs taxes, TVA et autres, pour rembourser les dettes, et le deficite des hotelliers.
Tiens un lien qui t'expliquera un peu la situation reelle du tourisme Tunisien:
http://www.tunisieaffaire.com/index.php?option=com_content&task=view&id=2148&Itemid=98

Posts les plus consultés de ce blog

تونس: كارثة الإيقاف التحفظي

الإيقاف التحفظي والايداع بالسجن قبل إصدار الحكم يجب ان يكون الاستثناء وليس القاعدة. هذا الإجراء المعمم بالمحاكم التونسية هو سبب اكتظاظ السجون(50%من السجناء هم مواطنين موقوفين ولا يوجد حكم ضدهم) وثابت علميا انه يؤثر على مجرى العدالة بشكل كبير ويؤثر سلبا على الأحكام فنادرا ما يحكم الموقوف بالبراءة او بمدة اقصر من التي قضاها تحفظيا . هذه الممارسات تسبب كوارث اجتماعية واقتصادية و تجعل المواطن يحقد على المنظومة القضائية و يحس بالظلم و القهر Pour s'approfondir dans le sujet: Lire L'etude du Labo démocratique intitulée :  "Arrestation, garde à vue, et détention préventive: Analyse du cadre juridique tunisien au regard des Lignes directrices Luanda"

Le discours de Bourguiba à Addis Abeba en 1963 à l'occasion de la création de l'OUA

Merci à tous ceux qui ont réagi pour revendiquer l'appartenance de la Tunisie à l'Afrique. Grace au soutien de la direction de la communication de l'unité africaine,voici en exclusivité le discours de Bourguiba à l'occasion de la création de l'Organisation de l'Unité Africaine (OUA). Ce discours a été prononcé il y'a 50 ans jours pour jours, le 25 Mai 1963 à Addis Ababa. Son Excellence Habib Bourguiba, Président de la Tunisie. L’unité dans la diversité J’ai l’agréable devoir d’adresser à votre éminente assemblée les salutations fraternelles du peuple tunisien et ses vœux de plein succès pour nos travaux. C’est la seconde fois en peu de d’années que les Etats indépendants d’Afrique se réunissent à Addis-Abéba, ce bastion héroïque de la liberté africaine. Je ne puis, sans émotion et sans fierté, évoquer l’épopée éthiopienne. Ce fut le début d’un combat décisif qui devait se terminer, en Afrique et ailleurs, par la défaite inéluct