Accéder au contenu principal

Hellen Keller : “The highest result of education is tolerance.”

Qd on fait ses etudes en Tunisie, on sait qu'en tant qu'eleve ou etudiant notre marge de manoeuvre est limitee. Il faut savoir naviguer dans un systeme educatif qui cherche a nous eliminer, sanctionner, punir, plus qu'a nous assister, soutenir ou proteger. J'ai grandi dans ce systeme ou le prof, le surveillant, le directeur, le censeur a toujours raison... et puis a 28ans j'ai rejoint le systeme americain pour un complement de formation.
Avant de continuer ce post j'aimerais signaler que la Tunisie m'a offert, comme tous mes compatriotes, une education gratuite pendant plus de 20ans. Vu les ressources de mon pays, l'education publique reste de grande qualite malgre toutes les critiques qu'on peut lui faire....

Je ne sais pas comment decrire l'impression que ca fait que d'etre dans un environnement ou tout tourne autour de toi, de tes besoins, de tes ambitions, de ton epanouissement... Un environnement ou tout le monde est beau et tout le monde est gentil, ou le prof t'invite chez lui et te donne son Nr de portable, ou tu evalue la perfomance de tes instructeurs... En un mot : TU ES LE ROI !

Contrairement a ce qu'on peut croire, il n'est pas facile de faire un tel switch. On ne peut pas demander a un esclave de devenir un homme libre et de se comporter en tant que tel du jour au lendemain. Inutile d'analyser cette situation plus profondement... Alors disons qu'il ya qlq reflexes qui persistent et dont j'ai du mal a me separer... ( meme si je trouve que j'ai bcp evolue)

Je commencerais par le fait d'appeler les profs par leur nom... Le mec/ dame a beau avoir un prix Nobel / publie un millier d'article/ gerer une unite de recherche d'un budget de 15M$ , il veut que tu l'appelle Steve- Vicki...

Et puis ya le fait de manger et se tenir en classe : AH ! Ca! ca me derange allekher ( a donf). Un prof tout droit venu de Harvard qui te parle de ses dernieres recherches/ decouvertes/ rencontres/ analyses/ et tu as 3/4 etudiants qui sont en train de macher leur salade/ croquer leur pommes... avec leurs pieds sur la table ou bien une posture rappellant nos chers touristes de Djerba la Douce... Ya aussi ceux qui viennent en classe comme s'il partent au Ski/ Piscine...

Ya aussi le fait de quitter la salle en milieu du cours/ ou de venir extremement en retard (genre 10 mn avant la fin)! Bon ... ca! je peux comprendre qd c un amphi, mais qd c un pt talk a 10 personnes et que tu as 5 qui partent... c pas cool du tout !

Je mentionerais aussi l'usage des office hours... En gros le prof te file un devoir et il est a ta disposition pour t'aider a faire le devoir en question... A la fin et apres avoir inclu ses recommendations dans ton papier tu lui soumets la copie qu'il va lui meme corriger ... On a beau m'expliquer que le prof est la pour nous aider et que nous sommes la pour apprendre... Je n'ai jamais ose demander a un prof de m'aider a faire un devoir...meme si je suis vraiment paume !

Pour ce qui est des exams... On peut les passer a la maison ou bien a livre ouvert dans une salle de classe ! ya aussi la possibilite de les passer sur le net... oui oui sur le net ! et pas seulement les exams... les cours aussi sont disponibles sur le net en video et en podcasts... Ya aussi les Teaching assistants qui sont la a tes cotes en cas de besoin ou d'absence ...

Pour conclure, ce qu'on apprend ici c qu'il n'ya pas vraiment de limite ... et qu'il vaut mieux etre tres flexible et surtout profiter de chaque centimetre de liberte qui nous est offert... Mon camarade de classe d'aujourd'hui semble l'avoir bien compris, puisqu'il ramene "Cubit" sa chienne avec lui en cours... le "pire" c que meme les profs adorent la chienne qui fait maintenant partie du decor :-)


Commentaires

Cold Pizza a dit…
moi j'avais un prof de macro avec ki on allait boire une bierre apres la fin du cours (du soir ) au bar du campus ! ....ca me rappel aussi les jours ou je regardais les matchs de la CAN en cours tt en mangeant mon dejeuner !malla 7ala fiyya :)))...i miss being a student :(
Anonyme a dit…
merci pour ta description
mais alors pourquoi notre prof de marketing à l'ESC qui a eu son doctorat au Canada dans l'atmosphère que tu décrit nous sort il des trucs du genre :
- je veux que vous appreniez par coeur toutes les citations et les auteurs que je vous présente
- je vous colle 8 matières au lieu de 4 ou 5 normalement
- je vous colle la session de controle une semaine seulement après les résultats car l'année dernière j'ai découvert que certains étudiants laissait tomber certaines matières pour bien les préparer pour la session de controle prévue normalement en fin d'année scolaire

les trucs de chmata habituels quoi
Anonyme a dit…
Bonjour Zied,

Poser une question de cette maniére me donne l'impression que tu es en train de parler d'un troupeau et pas des êtres humains:
"Do You think we should circumcise all males in Africa to prevent HIV?"

Je te propose de reformuler la question!
exemples: "Do you think that in order to reduce HIV infection in Africa, males would need to consider circumcision?"
or
"Do you think that circumcision can reduce HIV infection among African males?"
or
"Do you think that there is a need for African males to circumcise in order to reduce the likelihood of HIV infection?
Zied a dit…
Merci a l'anonym pour son comment... J'ai cherche a faire de la provoc en utilisant ce titre... Je vois que ca marche :-)
Soraya a dit…
C'est exactement ça ! Je suis en thèse et mes premières années de doctorat je n'assistais qu'à des colloques Français , jusqu'en nov 2006 où je suis allée aux USA pour un gros congrès !
Et là : ce fût la révélation, le choc ! rien à voir avec les professeurs guindés et inapprochables que j'avais pu (ou pas) cotoyé en France !!
Comme tu le dis si bien Zied : aux USA, les profs s'interesse à toi, viennent vers toi, on m'a même proposé un job parce que mon intervention avait plu ! Ils vienent en basket et chemises à carreaux, font des blagues ! et surtout leurs présentations sont de vraies shows ! Ils ont beau avoir des tableaux et des modèles hyper compliqués dans leur articles, ils t'expliqueront leur truc d'une façon cool et simple. Hassilou, je garde un excellent souvenir de mon séjour là bas : et auj je regrette de ne pas avoir fini mes études aux Etats -unis ! C'est carrément un pays où je me verrais vivre ! Les américains sont certes pleins de contradictions mais parfois je me dis que c'est ça qui fait leur force !!!
Aurora a dit…
that is the difference between a free education and one where you pay. By paying you are the customer and they are providing a service , therefore you are entitled to do what you like when you like and not the other way round ! and in the process you are getting an Education with a big E ! i am talking about the US, UK, and anglosaxon CANADA here obviously .
Anonyme a dit…
D'abord je trouve que cette grande différence entre notre système éducatif en Tunisie et celui des USA est due essentiellement au fait que notre éducation est gratuite ou presque alors que la leur est vachement chére. Même si elle n'est pas si chére pour certains, le temps qu'ils passent à étudier en classe ou chez eux est cher, car chez eux temps = argent; et c'est d'ailleur pourquoi le coùt de toute main d'oeuvre aux USA est calculé en fonction de temps.
Et pareillement, la mentalité des étudiants, des profs et de tout le systéme educatif est différente de la notre car c'est la mentalités du "payant" vs. "gratuit". Pour eux l'étudiant paye de l'argent donc c'est grace à lui que l'institution fonctionne toujours. S'il devient mécontent il peut voir une autre université tt en transférant ses cours déjà terminé!! Alors que pour l'education gratuite le transfert de quelques cours est presque impossible... Et c'est la même chose pour la disponibilité des des profs et de l'administration: money! l'institution cherche toujours à garder une bonne image de marque chez les étudiants avant tout. Les profs ne sont pas des exceptions; si la majorité des étudiants soumettent une mauvaise évaluation à la fin de chaque semester cela est pris en considération et peut alors nuire à la réputation du prof que dans des cas extrêmes il ou elle ne peut plus renouveller son contrat! Ceci est une cause primaire de leur gentiellesse parfois exagérée quoi qu'elle est tjrs bien pour moi et elle vaut mieux que la méchanceté de quelques profs de chez nous. Moi j'ai vu des étudiants qui traitaient mal une prof de trés haut calibre et cette derniere n'a pas réagit; elle s'est simplement soumise!
Pour revenir à notre systéme gratuit, quand on était éléves aux écoles primaire et secondaires en Tunisie le syéteme tout entier et notament les instituteurs visaient et à l'instruction et à l'education en même temps. C'étaient deux taches inséparables pour eux. En plus il ya avait une forte conviction du "behaviorism" ce qui se base sur le conditionnement de l'éléve tout comme du chien de Pavlov: reforcer les bons comportements et pénaliser les mauvais! Notre probléme émane du fait que beaucoup de données ont changé mais cette conviction est restée en place. Depuis des années maintenant le mistére de l'éducation a mis beaucoup de mesures en place pour changer; mais apparemment ces changements ne vont pas trés bien avec le "gratuit"...
Aux USA pas toutes les universités comptent sur les revenus des étudiants, bien au contraire certaines universités consacrent des millards à des bourses pour les etudiants brillants chaque année, mais ce sont des université qui contribuent beaucoup à la science moderne et donc elles ont des revenus qui proviennent de leurs decouvertes mis à part les subventions des sociétés benificiaires d'une façon ou d'une autre...
Ma petite experience et observation me dit que le systéme americain est bon pour la science et le pays comme pour certains mais il n'est pas excellent pour les individus. Je trouve que la majorité des étudians ne volent pas trés hauts et ils sont souvent trés simplistes dans cette mentalité de "Good job!" même si tu dis n'importe quoi. J'ai aussi remarqué que les universités veillent à ramener des étudiants des pays pauvres comme l'Inde, la chine et d'autre pays pauvres car ils savent pertinement que ces étudiants consacrent beaucoup de temps à leurs recherches, surtout dans des recherhces portant sur le cancer ces derniers années. donc quelque part cette gloire du progrés de la science americaine émane aussi de cet atmosphére multiracial et non simplement du systéme éducatif!
Mad Djerba a dit…
Notre fils est à l'école étatique à Djerba. Pas le choix, quelques regrets. Je crois qu'il n'est pas question de moyens mais de finalité. Ici, on ne vise pas à l'épanouissement de la personnalité, du raisonnement, de l'autononmie, de la richesse de la différence. On cherche à faire des enfants, jeunes étudiants, des clones apeurés par un bâton d'olivier, même pas disciplinés d'ailleurs, juste la tête bien remplie du B.A. BA nécessaire au bien-être communautaire. Et puis la notion de don de soi est bien peu répandue chez les enseignants. Ils font leurs heures pour la plupart, pas tous heureusement.
Bezou ! a dit…
Merci zizou pour ce post ! ! Cela motive bcp !! ! :)
Anonyme a dit…
demain ,en allant suivre mes cours à la fac , je vais penser à tout ce que tu as écrits et que je ne connaitrai jamais ,à moins d'une revolutuion culturelle ,mais la c'est une autre question
purehoneytounsi a dit…
le systeme americain est deroutant et j'avais aussi du mal a m'y adapter mais je n'etais pas la seule, des etudiants etrangers ont proteste quand un prof nous avait annonce que les exams seront online, pas meme besoin d'etre on campus pour le faire, ils trouvaient ca pas juste,

un autre payait a tout le groupe cafe et donuts chaque fois qu'on avait cours avec lui,

une autre prof qui venait d'accoucher m'a offert ses livres portant sur la grossesse et bien que je ne suis plus dans sa classe, elle m'envoie des emails pour savoir ou j'en suis, pas dans mes recherches mais dans mon projet de bebe :)
Anonyme a dit…
mais ,vous parler d'une autre planet, pauvres de nous qui n'ont pas connu ces lieux magiques
Anonyme a dit…
Bravo Zizou pour ce post qui montre l'importance vitale de l'éducation et ce pour tous les pays riches et pauvres . Je ne crois pas que ce soit une question d'argent seulement ou d'enseignement payant .
Il ne faut pas oublier que chez nous l'école privée ,tout comme les cours particuliers ne brillent pas par leur efficacité.
Aujourd'hui La Presse a enfin traité de l'échec scolaire en Tunisie (un dossier de 3 pages). Même si les propos se veulent rassurants le fait de reconnaître ce problème montre combien il est devenu préoccupant .
A mes yeux c'est la formation des enseignants qui est en cause ,leur formation disciplinaire bien sûr mais aussi intellectuelle et même sociale puisqu'ils sont les premiers à ne pas satisfaire aux qualités qu'ils sont censés développer chez leurs élèves. On en est là maintenant en Tunisie! Et ce n'est pas pour leur jeter la pierre que je dis ça parce que par ailleurs ils ont le désir de progresser.C'est le système! En effet il n'encourage pas l'initiative,à tel point que les enseignants ont fini par perdre leur autonomie dispensant un enseignement uniforme,indigent et indigeste. Quant au complot qu'on a perpétré contre toutes les bibliothèques du pays, qui ont un taux de fréquentation de plus en plus proche de zéro,il mérite lui aussi un post.
نادر a dit…
Je pense que le système éducatifs tunisiens manquent cruellement de moyens, malgré tout ce qu'on dit sur les dépenses de l'état.

Regardez les tables, les chaises et les amphis tunisiens et celles de L'Europe.

les tunisiennes sont d'un autre âge, sans parler des autres équipements : bibliothèques, ordinateurs et loisirs...

les moyens !
Z Y E D a dit…
qd je lis ca et que je pense qu un ami a moi a failli refaire un semestre pourune abscence de trop :S
ca me donne envie de vomir
Bouha a dit…
aaaaaaaaah les offices hours!! la meilleure chose a laquelle un etudiant puisse avoir access... ca simplifie la vie d'une maniere incroyable...
c'est un must!
Bibi a dit…
J'ai été très amusée en lisant le message d'origine. En Fait, j'ai passée 17 ans sur les bancs de l'école publique tunisienne et je suis très reconnaissante. J'ai été bien formée et à l'école et à la fac (les 4 premières années) malgré plein, plein de défauts. Cela dit, c'est vrai que quand on quitte la Tunisie vers d'autres horizons, on est tout de suite frappé par l'ambiance académique tout à fait différente de ce qu'il y a chez nous. J'ai fait un master en France où j'ai apprécié la disponibilité des profs, bon, rien d'extraordinaire non plus. Et depuis, quelques mois, je suis à Bruxelles dans le cadre ma thèse dans un très grand labo où j'ai vraiment pu apprécier la simplicité, la proximité et l'humilité des plus grands spécialistes. Quand je repense à tous les obstacles qu'il fallait franchir à tunis pour avoir un rdv avec ton propre prof à tunis!! Vive la Tunisie et ses ressources humaines quand même!!

Posts les plus consultés de ce blog

الادمان

الادمان هو مرض مزمن شديد الانتكاس . هذا المرض يغير هيكل و وظائف الدماغ. علاج الادمان لا يكون بحبس المدمن في السجن او في مصحات و منعه من تناول مادته. نحن في تونس فشلنا في تعاطينا مع هذا المرض و يجب علينا الاعتراف بذلك. مصدر الفشل هو بالأساس متأتي من جهلنا العلمي في هذا الموضوع. فنحن لا ندرس أطبائنا ، عاملي الصحة ، المرشدين الاجتماعيين ، رجال القانون ، الشرطة ، السياسيين وغيرهم مرض الادمان و كيفية التعامل معه. لا نقوم بنشر المعلومات لكافة الشعب كي يعي باهمية المشكل و عواقبه. فالقليل من المدمنين يعلمون بأنهم مدمنين و الوصم والتمييز المربوط بكلمة ادمان لا تشجع احدا على البحث عن العلاج الذي هو غير موجود أصلا (ممنوع من الدولة).فالمدمن يعاقب على إدمانه و يعاقب على انتكاسته و يعاقب حتى في نجاحه على الإقلاع اذ يبقى الوصم ضده مدى 
حياته.


En #Tunisie le gouvernement et l'assemblée essayent de gérer le problème de la drogue par la répression. On ne regarde pas l'addiction sous un angle scientifique. On ne mets pas en place une politique de réduction des risques et on parle encore de guériso…

تونس: كارثة الإيقاف التحفظي

الإيقاف التحفظي والايداع بالسجن قبل إصدار الحكم يجب ان يكون الاستثناء وليس القاعدة. هذا الإجراء المعمم بالمحاكم التونسية هو سبب اكتظاظ السجون(50%من السجناء هم مواطنين موقوفين ولا يوجد حكم ضدهم) وثابت علميا انه يؤثر على مجرى العدالة
بشكل كبير ويؤثر سلبا على الأحكام فنادرا ما يحكم الموقوف بالبراءة او بمدة اقصر من التي قضاها تحفظيا . هذه الممارسات تسبب كوارث اجتماعية واقتصادية و تجعل المواطن يحقد على المنظومة القضائية و يحس بالظلم و القهر



Pour s'approfondir dans le sujet: Lire L'etude du Labo démocratique intitulée : "Arrestation, garde à vue, et détention préventive: Analyse du cadre juridique tunisien au regard des Lignes directrices Luanda"

Rest In Peace Hans Rosling

Meeting Hans Rosling and spending a weekend with him ( Thanks to Houssem Aoudi, we went to pick him up from Annaba and drove to Tunis together - we stopped and had sea food in Tabarka, Tunisie) was one of the most meaningful moments of my life as a young adult. On our road trip, he shared his life story, his passions and his dreams. He was so humble, generous and kind. He gave me life-changing advice and meaningful words of wisdom that make me feel grateful and entrusted to keep his legacy and pursue his work to improve the health and well-being of people around the world. (He made this video in Tunisia Live studios to inspire the young people of North Africa to keep up the good work).