Accéder au contenu principal

Oui au ciment ... Mais

Le secteur du ciment est en forte croissance depuis qlq annees. Avec 7,3 m t produites en 2006 et plus de 40% de la production destine a l'export, on peut dire que la periode ou le ciment etait en rupture de stock la moitie de l'annee est bel et bien revolue... Au contraire le secteur semble prometteur, d'autant qu'en 2008 le marché sera complètement libéralisé: les droits de douane sur les produits cimentiers, de 12% en provenance de l'UE, seront démantelés.

La liste des entreprises presentes dans le secteur ne cesse de s'allonger. Outre les portugais Cecil et Cimpor, le marche a connu l'implantation de Colacem ( Italie), Uniland et Prasa(Espagne) et on annonce encore Aricam qui construit une usine a Gafsa et la Ciment Karthago Company qui va demarrer ses travaux a Akarit, du cote de Gabes ( Karthago group).
Pour finir les cimenteries de Bizerte vont elles aussi etre privatise bientot et verront surement le niveau de leur production augmenter.

Voila donc de bonnes nouvelles pour Sama Dubai qui construira sa ville (14 Milliards de dollars) surement avec un ciment made in Tunisia... donc moins cher ! Une bonne nouvelle aussi pour le secteurs de la construction auquel profitera la competition et la qualite des produits... Mais est ce une bonne nouvelle pour nous ? Pourquoi cet interet pour la Tunisie ? pourquoi maintenant ?

Comme on le sait tous, la production du ciment est nefaste pour la sante et pour l'environnement et ce dans toutes les etapes de production. Les allergies, les maladies de la peau et des poumons, la poussiere ainsi que la detrioration de la faune et de la flore sont le prix de ce developpement. serait ce pourquoi les cimenteries s'implante chez nous ? serions nous moins regardant pour la qualite de notre environnement que nos voisins du nord? Est ce aussi l'effet du traite de Kyoto qui pousse ces entreprises a delocaliser une industrie qui consomme bcp trop d'energie polluante (petroleum cokeprincipalement) et trop peu de main d'oeuvre vers des ciels plus clements ou les quota de CO2 ne sont pas encore depasse! Personnellement je n'en sais pas grand chose ( et ca se voit:-) mais je me dit qu'une etude plus approfondie des consequences environnementales et sociale et une planification strategique doit etre mise a la disposition du public pour l'informer et le rassurer...

En attendant, on ne peut que demander au gouvernement d'etre plus strict en matiere d'environnement et de mettre des normes equivalentes a celle qui prevalent en Europe... L'experience de golfe de Gabes et des mines du Sud-ouest devrait nous servir de lecon !


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

تونس: كارثة الإيقاف التحفظي

الإيقاف التحفظي والايداع بالسجن قبل إصدار الحكم يجب ان يكون الاستثناء وليس القاعدة. هذا الإجراء المعمم بالمحاكم التونسية هو سبب اكتظاظ السجون(50%من السجناء هم مواطنين موقوفين ولا يوجد حكم ضدهم) وثابت علميا انه يؤثر على مجرى العدالة بشكل كبير ويؤثر سلبا على الأحكام فنادرا ما يحكم الموقوف بالبراءة او بمدة اقصر من التي قضاها تحفظيا . هذه الممارسات تسبب كوارث اجتماعية واقتصادية و تجعل المواطن يحقد على المنظومة القضائية و يحس بالظلم و القهر Pour s'approfondir dans le sujet: Lire L'etude du Labo démocratique intitulée :  "Arrestation, garde à vue, et détention préventive: Analyse du cadre juridique tunisien au regard des Lignes directrices Luanda"

La Tunisie sur le Los Angeles Times

Un article du Los Angeles Times (the third-most widely distributed newspaper and the second-largest metropolitan newspaper in the United States ) qui passera surement inapercu en Tunisie mais qui merite qu'on s'y attarde rien que pour le fait que c'est le deuxieme du meme auteur ( email ) dans l'espace d'un seul mois et les seuls qui parlent de la Tunisie au LA Times durant toute l'annee 2007.

Le discours de Bourguiba à Addis Abeba en 1963 à l'occasion de la création de l'OUA

Merci à tous ceux qui ont réagi pour revendiquer l'appartenance de la Tunisie à l'Afrique. Grace au soutien de la direction de la communication de l'unité africaine,voici en exclusivité le discours de Bourguiba à l'occasion de la création de l'Organisation de l'Unité Africaine (OUA). Ce discours a été prononcé il y'a 50 ans jours pour jours, le 25 Mai 1963 à Addis Ababa. Son Excellence Habib Bourguiba, Président de la Tunisie. L’unité dans la diversité J’ai l’agréable devoir d’adresser à votre éminente assemblée les salutations fraternelles du peuple tunisien et ses vœux de plein succès pour nos travaux. C’est la seconde fois en peu de d’années que les Etats indépendants d’Afrique se réunissent à Addis-Abéba, ce bastion héroïque de la liberté africaine. Je ne puis, sans émotion et sans fierté, évoquer l’épopée éthiopienne. Ce fut le début d’un combat décisif qui devait se terminer, en Afrique et ailleurs, par la défaite inéluct