Accéder au contenu principal

Dido and Aeneas

Aujourd'hui au Theatre de l'université, on a joué l'opera : Dido et Aeneas.
L'histoire de cet Opera se passe a Carthage. Etant originaire de Tunisie mes amis etaient surpris de réaliser que je n'avais jamais vu cet Opera, pire, que j'en ai jamais entendu parler.


Commentaires

Philip a dit…
Glad you saw Dido. I always presented it to my high school students in history, as it's a beautiful piece of music and theater, but also because (being based on Vergil's Aeneid) it's an important part of Western culture. And then it's set in Tunisia, so what could be better? (Admittedly it's historically absurd, but that's art!)
samsoum a dit…
Je connais un peu l'histoire de Didon (aka Ellyssa) et Enee de Troie, mais c'est la premiere fois que j'entend parler de cette piece.

Voila, t'es pas le seul si ca peut te consoler :))
de passage a dit…
Bof , ce n'est qu'un mythe qui tendrait à faire croire d'une part à une romance entre énée et elyssa et à la paternié d'énée sur rome .C'est comme l'histoire des deux autres glands rémus et romulus qui seraient ses descendants et qui auraient été adoptés par une louve . Tout ça c'est des conneries, ça fait partie de la mythologie romaine . Romulus aurait ensuite fondé rome et ils en ont gardé un symbole les romains, celui de la louve romaine . Tout le monde se cherche une origine noble pour se faire un nom .
Il y a bien des descendants de barbares(francs,celtes,burgondes,goths,vandales etc.) dont les descendants de ceux qui détruisirent rome et qui aujourd'hui se considèrent comme héritiers de la civilisation grecque ou greco-romaine pour faire le lien plus facilement avec la grèce antique .
Dans ces conditions, je crois que kadhafi et ceux de la cyrénaïque devraient se revendiquer aussi de la civilisation grecque et ils y en a d'autres encore .
Faut qu'ils arrêtent leurs conneries, c'est des barbares descendants de barbares germaniques et puis c'est tout .
Je serais à la place de khadafi il y a longtemps que je leur aurait balancé ça en pleine gueule, surtpout qu'en plus kadhafi à une licence d'histoire, c'est pas un con dans ce domaine là .J'en connais un qui ne peut pas se targuer de connaitre autant l'histoire du monde .
Bon allez j'ai assez foutu ma merde .
amilcar a dit…
On ignore beacoup de l'histoire ancienne de l'afrique du nord...alors que les programmes scolaires détaillent la conqûete musulmane et le "fat7"...dommage il faut que ça change à mon avis.

@de passage

les lybiens d'Hannibal appelés aussi Africains ont contribué à sa victoire à Cannes...Khaddafi a suffisamment de culot pour se
targuer d'avoir battu la grande Rome.

c'est pas un con dans ce domaine

Lol.. Quand les grands esprits se rencontrent...(toi et lui)
tu parles d'un grand historien...Lis ça
Roumi a dit…
Bonjour Zizou.
Je voudrais d'abord signaler que l'opéra Didon et Enée est d'Henry Purcell, un des grands compositeurs anglais de l'époque baroque (vu que cela n'apparaît nulle part dans la note ou les commentaires :p).

Ensuite je vais rejoindre le commentaire du dénommé "de passage".
L'histoire de Didon et d'Enée est intéressante sur le plan culturel mais il faut la replacer dans sa dimension mythologique.
Les "canons" de la mythologie romaine mais aussi les "canons" de l'histoire romaine, puisque les deux sont liées, ont été plus ou moins fixés à l'époque de l'empereur Auguste. Parallèlement à L'Enéide de Virgile, qui a contribué à la fixation des mythes romains, est apparue l'oeuvre majeure de l'histoire romaine : L'Histoire de Rome depuis sa fondation, par Tite Live, où voisinent des faits réels mais aussi d'autres dont l'authenticité est douteuse.
C'est donc avec parfois huit siècles de décalage que l'on fixe l'existence et le déroulement d'un certain nombre d'événements fictifs ou réels, à partir de sources diverses, assez souvent contradictoires, partiales, lacunaires et peu nombreuses.
Le but du travail de Virgile et de Tite Live est de glorifier rétrospectivement Rome, son nouveau régime (une monarchie de fait) et son souverain (l'empereur Auguste) : un certain nombre d'événements relatés apparaissent donc comme d'heureuses rencontres et hasards mais sont en fait intégrés dans un tout cohérent idéologique.
La valorisation du mythe d'Enée sert à rappeler les supposées origines grecques des Romains ; à l'époque c'est l'espace grec qui fait figure d'ancien et prestigieux : il convient donc de se rattacher à lui pour se démarquer des autres cités italiques et pour se placer au niveau des colonies grecques implantées au sud de la péninsule italique, au niveau aussi de toutes les autres cités "grecques" (au sens large), que Rome a fini par soumettre.
La célébration du mythe d'Enée à Rome permet aussi de donner, très classiquement, des origines divines et/ou héroïques à la cité. C'est le cas de toutes les cités de l'antiquité qui célèbrent la mémoire d'un grand ancêtre dont elle tente de faire un dieu ou héros pour assoir son prestige et se mettre en valeur par rapport aux voisins ; chaque cité se doit d'être plus ancienne, plus prestigieuse, aux origines plus nobles et mythiques, ... Descendre d'un Grec troyen, fils d'Aphrodite/Vénus, c'est une excellente origine à revendiquer.
La mise en avant de ce mythe sert aussi directement le pouvoir et son représentant ; Auguste est l'héritier des Iulii, les descendants de Iule/Ascagne, fils d'Enée. La mise en avant de ce mythe est donc éminemment politique ; de même la confrontation amoureuse de Didon et Enée, suivie du suicide de la reine et de leur impossible réconciliation lorsqu'Enée se rend aux Enfers pour essayer de la retrouver, résonne comme une annonce des conflits entre Rome et Carthage... conflits qui ont précisément eu lieu... pas difficile de créer ce hasard quand on écrit après les événements.

Le mythe d'Enée n'est pas particulièrement flatteur pour Didon et Carthage : il symbolise le renoncement à l'amour et à ses plaisirs amollissants le caractère (Didon et Carthage) pour accomplir une grande oeuvre (fonder Rome, cité appelée à dominer le monde) ; il met en avant la détermination romaine, l'abnégation, la primauté de l'intérêt collectif sur les sentiments personnels... bref c'est de l'idéologie romaine à l'état pur et ce n'est pas fait pour flatter Carthage. C'est un peu ce que l'on retrouvera par la suite à Capoue mais avec le comportement inverse, les troupes d'Hannibal ne sachant pas résister aux délices de l'existence ; ce dernier épisode historique est mis en avant par les Romains pour servir d'antithèse au comportement qu'ils revendiquent pour eux-mêmes : la vertu romaine opposée à la mollesse de l'orient méditerranéen antique.
Enfin je dirais, toujours pour suivre le commentaire de mr "de passage" qu'effectivement chacun cherche toujours à se trouver les meilleures origines possibles ; cela passe de l'individu, même aujourd'hui, qui se flatte d'avoir de lointaines et nobles origines, y compris au nom de la religion, qui trouve une étymologie flatteuse à son nom de famille pourtant très banal ; cela va jusqu'au peuple, Etat, ... qui revendique officiellement des origines qu'il n'a pas ou qui met en avant des origines sélectives, prenant ce qui l'arrange et rejetant le reste. Les Romains se sont voulus "grecs" en terre italique ; les Francs se voulaient héritiers des Romains, de même que Charlemagne plus tard et à sa suite les empereurs germaniques. On cherche systématiquement à établir une nouvelle puissance, un nouveau pouvoir en s'appuyant sur le passé... c'est un phénomène très intéressant finalement car il rappelle qu'aucun changement n'est véritablement un effacement du passé ; le passé est toujours pris en compte à plus ou moins forte proportion par un nouveau conquérant mais ce passé est souvent capté, maîtrisé, et son histoire réelle et mythologique réécrite en fonction des intérêts du vainqueur ; c'est ainsi que Rome écrit l'histoire de Carthage telle qu'elle lui semble flatter Rome et non Carthage.
Noah Norman a dit…
Intéressant article et intéressants coms, surtout le dernier, celui de Roumi.

Blog pertinent, je reviendrais l'explorer plus en détails.

Cordialement à tous,

Nono
Anonyme a dit…
amiclar connard kes ke tu fiche dans un forum nigérian
rien a foutre dans ta vie à part de cracher ta merde. tu espére formé une ligue mondiale de fasho ?
adib a dit…
merci zizou, j'ignorai l'existence d'une telle piece;)
c grave;)
amilcar a dit…
En voila un de nos amis anonymes, les «massakreurs » de la langue française.

tu espére formé

Deux verbes qui se suivent le deuxième se met à l’infinitif. Tu as redoublé combien d’années en jardin d’enfants ?
Lors des séances de français, tu te mettais en dernière table et tu imitais les cris des singes ?

Al3ab b3id i3ayéch khouya…
Chaho a dit…
C'est vrai que c'est Virgile qui a réécrit l'histoire de ces )personnages sans doute avec des arrières -pensées politiques même s'il s'agit d'abord d'une création artistique . Hector Berlioz a également composé un opéra où il reprend l'histoire de Didon et d'Enée et qu'il intitule Les Troyens (1853-63)cf. Dictionnaire des personnages Ed Robert Laffont.
Pour Mémoire,la Tunisie a été romaine pendant 3 siècles environ tout comme une grande partie de la France /Gaule . Les pays occidentaux tout comme les autres (dont La Tunisie) se sont appropriés une partie seulement de leur histoire et ont laissé dans l'ombre celle qui ne convient pas à l'image qu'ils veulent se donner actuellement ? d'ailleurs l'expression"nos ancêtres les Gaulois" a été inventée au 19è S à l'époque de Jules Ferry pour renforcer l'idée de nation chez les élèves de l'école publique française . Et en Tunisie,peut-on dire nos ancêtres les Arabes?
elgreco a dit…
je pense que Samsoun a raison mon ami!
Voyager avec toi - même virtuellement sur ton Blog - est un plaisir! Parole de Voyageur!!

Pour rester dans le voyage , Je t'invite à lire et à commenter si tu le souhaites l'article que vient de me publier ce matin AGORAVOX repris par Google News, Yahoo et un journal dit european News etc

http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=24970
allaric a dit…
"chacun cherche toujours à se trouver les meilleures origines possibles ; cela passe de l'individu, même aujourd'hui, qui se flatte d'avoir de lointaines et nobles origines,"

Je trouve que cela s'applique bien à un certain amilcar usurpateur d'identité .
Le vrai amilcar doit se retourner dans sa tombe en voyant quelle énergumène s'est approprié son nom et pense ainsi s'être affilié à la famille barcide et hérité de l'aura qui l'entoure.
je pense que le pseudo de bouguedfa reflèterait mieux à sa personne, mdr .

Allez va donc pour bouguedfa à la place d'amilcar .

Posts les plus consultés de ce blog

الادمان

الادمان هو مرض مزمن شديد الانتكاس . هذا المرض يغير هيكل و وظائف الدماغ. علاج الادمان لا يكون بحبس المدمن في السجن او في مصحات و منعه من تناول مادته. نحن في تونس فشلنا في تعاطينا مع هذا المرض و يجب علينا الاعتراف بذلك. مصدر الفشل هو بالأساس متأتي من جهلنا العلمي في هذا الموضوع. فنحن لا ندرس أطبائنا ، عاملي الصحة ، المرشدين الاجتماعيين ، رجال القانون ، الشرطة ، السياسيين وغيرهم مرض الادمان و كيفية التعامل معه. لا نقوم بنشر المعلومات لكافة الشعب كي يعي باهمية المشكل و عواقبه. فالقليل من المدمنين يعلمون بأنهم مدمنين و الوصم والتمييز المربوط بكلمة ادمان لا تشجع احدا على البحث عن العلاج الذي هو غير موجود أصلا (ممنوع من الدولة).فالمدمن يعاقب على إدمانه و يعاقب على انتكاسته و يعاقب حتى في نجاحه على الإقلاع اذ يبقى الوصم ضده مدى 
حياته.


En #Tunisie le gouvernement et l'assemblée essayent de gérer le problème de la drogue par la répression. On ne regarde pas l'addiction sous un angle scientifique. On ne mets pas en place une politique de réduction des risques et on parle encore de guériso…

تونس: كارثة الإيقاف التحفظي

الإيقاف التحفظي والايداع بالسجن قبل إصدار الحكم يجب ان يكون الاستثناء وليس القاعدة. هذا الإجراء المعمم بالمحاكم التونسية هو سبب اكتظاظ السجون(50%من السجناء هم مواطنين موقوفين ولا يوجد حكم ضدهم) وثابت علميا انه يؤثر على مجرى العدالة
بشكل كبير ويؤثر سلبا على الأحكام فنادرا ما يحكم الموقوف بالبراءة او بمدة اقصر من التي قضاها تحفظيا . هذه الممارسات تسبب كوارث اجتماعية واقتصادية و تجعل المواطن يحقد على المنظومة القضائية و يحس بالظلم و القهر



Pour s'approfondir dans le sujet: Lire L'etude du Labo démocratique intitulée : "Arrestation, garde à vue, et détention préventive: Analyse du cadre juridique tunisien au regard des Lignes directrices Luanda"

Rest In Peace Hans Rosling

Meeting Hans Rosling and spending a weekend with him ( Thanks to Houssem Aoudi, we went to pick him up from Annaba and drove to Tunis together - we stopped and had sea food in Tabarka, Tunisie) was one of the most meaningful moments of my life as a young adult. On our road trip, he shared his life story, his passions and his dreams. He was so humble, generous and kind. He gave me life-changing advice and meaningful words of wisdom that make me feel grateful and entrusted to keep his legacy and pursue his work to improve the health and well-being of people around the world. (He made this video in Tunisia Live studios to inspire the young people of North Africa to keep up the good work).