Accéder au contenu principal

Pharmacien ou 3attar (épicier) ?


Les études de pharmacie ne sont pas des études faciles. Il faut déjà réussir au bac avec une bonne moyenne, réussir a décrocher le score de la faculté de pharmacie, s'en sortir avec des matières pas très très populaires, vivre loin de sa famille et survivre a la ville de monastir.

Pour les plus fortunés, vivre a Monastir est une chance que seuls qui sont fortunés et assez studieux peuvent se permettre. Le reste, malheureusement, doit quitter le territoire national pour étudier en France mais plus généralement en Roumanie (Timisoara) ou le niveau de vie est moins cher et le diplôme moins contraignant.

Pourquoi cette souffrance ? Pourquoi cet investissement ? Ben il faut dire que le diplôme ouvre la voie pour plusieurs spécialités qui sont très intéressantes et haute valeur ajoutée telles que l'industrie qui est en train de faire un boom en Tunisie ou les laboratoires de biologie qui améliorent leurs techniques et affinent leurs résultats de plus en plus.

Malheureusement, plusieurs pharmaciens ne choisissent (peuvent) pas de continuer de dans la voie de spécialité et finissent par remplir des listes d'attentes interminables (plusieurs années) dans l'attente d'une éventuelle autorisation pour ouvrir une officine.
Ces jeunes sont par milliers à faire des petits boulots, des emplois provisoires, en attendant des jours meilleurs.

En même temps, d'autres pharmaciens règnent en maître sur des quartiers et régions entières. Leurs pharmacies fonctionnent comme des usines, avec une armada d'assistants non diplômés qui sont là pour écouler la marchandise. Antibiotiques, sirop et autres pilules avec ou sans prescription médicale. Ils conseillent même tel médicament pour tel symptôme et tel docteur pour telle maladie.

Le pharmacien(ne) est généralement la que pendant les heures de pointe, on le (la) trouve généralement sur assis(e) de l'autre partie du comptoir jouant plus au caissier qu'a l'homme (femme) de science qu'il (elle) est sensé(e) représenter. Il (elle) soigne la clientèle régulière et emploi des technique marketing pour accroître son chiffre d'affaire. Car finalement c'est de chiffre d'affaire qu'il s'agit, le diplôme est un sésame pour entrer dans business sûr, protégé par l'état et le conseil de l'ordre, qui permet d'avoir des marges appréciables (au moins 25%) et de fournir un travail qui ressemble plus a celui d'un épicier qu'a autre chose.
Je trouve cette situation intolérable, je ne comprends pas pourquoi elle persiste et pourquoi le public ne réagit pas ? Les choses doivent changer.

Le pharmacien devrait redevenir le scientifique qu'il est sensé être. L'officine doit se libérer de la personne du pharmacien. L'officine devrait être obligatoirement sous la responsabilité du pharmacien et non sa propriété. L'officine est un espace commercial qui doit être libre. Les limitations géographiques et démographiques et horaires devraient être dissolues. Des espaces comme Carrefour, champion ou autres devraient avoir le droit d'avoir leurs coins pharmacie (dirigé par un pharmacien bien sur). On doit laisser faire le marché et rendre libre les prix des médicaments. Il faut laisser jouer la concurrence et appliquer la loi avec rigueur en exigeants des prescriptions médicales pour les médicaments présents sur les différents tableaux.

La situation qui prévaut actuellement doit changer et les changement en train de s'opérer sont a mon avis inefficaces car trop peu et trop tardif. Le secteur des officines doit être libéralisé afin que ces jeunes docteurs en Pharmacie puissent avoir du travail, que les prix deviennent moins chers et que les citoyens deviennent mieux servis.

Commentaires

islam_ayeh a dit…
Je te félicite pour ce post Zizou, Bravo!
La santé des citoyens doit être à la tête des préoccupations de l'état! Jusqu'à maintenant, je pense que la manière avec laquelle on gère les horaires d'ouverture des pharmacies est très acceptable : les pharmacies de garde, les pharmacies de nuit (je pense qu'ils "gagnent" plus que les autre!!)
Libérer le marché ne va résoudre aucun problème! ça va être la pagaille : nous ne pouvons pas prédire si les prix vont augmenter ou baisser et nous pouvons nous retrouver avec le film publinet "revisited" des pharmacies qui ouvrent comme des champignons et puis ce sont les plus riches qui vont survivre!

Par contre je suis avec toi sur le fait que l'embauche des personnels doit être réglémentée!! C inacceptable que dans un métier aussi "critique" on trouve des gens avec aucune qualification qui vendent des médicaments comme des vulgaires "rabta ma3ednouss"

Je vous raconte la9tet almawssem que g vécu personnellement! En m'arrêtant à une boulangerie que je ne suis pas habitué à fréqueter, j'ai senti que la tête du caissier m'est famillière! "ya rabbi win ritou, ya rabbi win???"
PAF! je me souviens : c'est un des assistants de notre pharmacie de nuit!
C'est une histoire VRAIE!!!

PS : à Géant il existe une pharmacie mais malheureusement pas de taxiphone
charismatic a dit…
Une analyse constructive..C'est vrai qu'il y un véritable problème de service dans les officines....le pharmacien qui y est rarement présent d'une part et le personnel représenté par les préparateurs qui manquent beaucoup de qualification ( d'ailleurs,des préparateurs considérés parfois comme des pharmaciens par des clients...ce qui est grave )...Je suis tout à fait d'accord avec toi sur le fait de la nécessité d'améliorer ce côté là...une meileure sensibilisation est nécessaire.
Par contre je trouve les solutions que tu proposes un peu absurdes comme par exple libéraliser les pharmacies car je pense qu'à ce moment là que ça deviendra un vrai système de "3attara" pour de bon et le médicament pourra se marginaliser et devenir comme toute autre marchandise et ceci pourrait entraîner des conséquenses très graves sur la sécurité sanitaire..
Concernant le chômage des jeunes pharmaciens c'est une autre histoire mais cette filière offre pas mal d'opportunités de travail dans différents secteurs..et tôt ou tard ils prendront leur chemin professionnel.
Chaho a dit…
Tu as mis le doigt sur un sujet brûlant . Il est partculièrement injuste que'un simple diplôme donne une rente à vie et quelle rente ! Se peut -il encore aujourd'hui qu'on roule sur l'or sans se fatiguer et sans aucun risque! Mais c'est tout le secteur de la santé qui est malade
malade de ses médecins qui se font un million par jour et qui ne payent pas leurs impots malade du système d'assurances maladie qui couvre de façon si inégale ses assurés . De nos jours on paye 40 dinars pour une visite chez un spécialiste . on est rembousé à hauteur de 4 dinars c'est tout dire . Entre-temps le nombre de médecins et de pharmaciens chômeurs s'accroit . Et les malades se privent de soins parce qu'ils font se saigner à blanc par le médecin et le pharmacien . Il faut légiférer pour réduire l'écart entre le prix de revient de la médecine d'hôpital et la médecine privée.
elgreco a dit…
Mon cher Zizou,

Peut-être que de Beyrouth ou des USA ton prisme pharmaceutique ne laisse-t-il passer que certaines lumières?

Puis-je attirer ton attention sur d'autres vérités mon cher Ami ?

Il y a près de 1 200 officines et plus de 400 pharmaciens sur (3) listes d'attente qui ont un job actuel, d'Assistant, délégué médical ou autre chose!

La fabrication du médicament en TN est merveilleuse, puisqu'elle produit les 3/4 des médicaments hospitaliers et plus de la bonne moitié des officines

Les "employés" d'une pharmacie sont des:

**TECHNICIENS PREPARATEURS (bac +2)
**Préparateurs (2 ans de formation avec niveau BAc)
**Aides-préparateurs, avec deux ans de formation dans une Ecole de Préparateurs en pharmacie!
Ceci est valable pour l'ensemble des Pharmacies de TN

Une centaine pharmacies emploie des assistants pharmaciens, au moins pendant 1 ou 5 ans!

Le bénéfice net du pharmacien, après charges (y compris CNSS), frais fixes, impôts et vols (oui, oui, oui!) ne dépasse pas 10% ! Un max !

Plus de la moitié des officines de TN vivotent!

La PHARMACIE EST JE PENSE LA PROFESSION LA PLUS REGLEMENTEE DE TN :

Tout est réglementé! Tout! Absolument tout!
De la minute de fermeture, au diplôme d'injection en passant par une dizaine de registres à tenir à jour quotidiennement!

L'avènement ce Batam et de Carrefour a poussé certaines personnes, au chariot vide, et dénuées de bonne éducation, au VOL! Oui au vol!

Rare, très rare est la pharmacie qui n'a pas eu un trou de 1 à 95 mille dinars dans sa caisse! Au moins une fois !

Même si l'apothicaire est présent 14h/jr il sera "facilement volé par certains employés véreux »
Même s'il est super informatisé, il sera volé !
Même s'il est aimable, gentil et prévenant avec son personnel, il sera volé!

Reste le point capital. Le CONSEIL! Le plus précieux des conseils d'un pharmacien (Docteur en pharmacie= 6ans) et non en médecine, est de POUSSER le patient vers le médecin!

« Curé du Village » le pharmacien, recevra les doléances de tout un chacun!
Gratuitement, certes, il essayera de deviner la gravité, le faux malaise ou l'inquiétude pour aborder trois thérapies quotidiennes:

- Conseil d'hygiène
- Conseil pr aller consulter un médecin
- De simples médicaments pour soulager

Zizou,Restent deux problèmes!

Actuellement, pour faire la FAc de Monastir il faut avoir un bac avec 16/20

Aller en France c'est faire la 1re année et passer un concours pour la 2e année avec moins de 10% de chances de réussite!

Le Canada et la GB coûtent une fortune!

Les pays de l'est "bouffent" actuellement nos jeunes, avec des frais de 1000 euros/mois en moyenne au sein d'une population guère enrichissante ni épanouissante!

Reste une solution:

Et si l'Etat tunisien gardait la Fac de Monastir GRATUITE et acceptait de créer une Fac privée à 1000 DT le mois! Tout le monde serait gagnant.

Avec cette somme on aura les meilleurs Profs et les meilleurs labos et l'Etat économiserait bcp de devises:
400 étudiants (+-) * 1000 euros * 9 mois! Faites le compte!

Toutefois, il faut certes encore faire très attention, car le médicament est très sensible!

Je suis actuellement en train de mener une campagne (Slim Menzli notre ami est au courant) contre ces affreux cocktails dispensés dans TOUTE la Tunisie! 95% dans les infirmeries et le reste dans certaines officines!
Il est exclu de continuer cette pratique barbare!
Seul le médecin a le droit de prescrire des injections!

Autre chose pour terminer. Sais-tu que depuis des ans et des ans, le pharmacien joue le rôle d'une défaillante CNSS?
Il permet aux employés d'une unité X (banque ou Usine etc) d'acheter des médicaments avec 10% ou 20% seulement du montant de l'ordonnance?

LA société devrait rembourser LA pharmacie (les 90 ou 80% restants) dans les 30 jours et ne le fait que 180 jours plus tard! Bonjour les agios bancaires à plus de 12% d’intérêt, car le Fournisseur du Pharmacien se paye à la fin du mois, même si l’achat est fait LA VEILLE de la fin du mois

Actuellement, cet apothicaire, ce Curé du village est le seul cadre médical que l'on peur approcher GRATUITEMENT ,24h/24h, pour avoir un conseil et réconfort!

La pharmacie est un NOBLE METIER, mais hélas très, très dur à gérer de nos jours!

Mais sa noblesse atténue sa peine Zizou!

Sois coopérant avec tes confrères pharmaciens qui te respectent! Beaucoup !

Ne tirez pas sur le pianiste!

Sans rancune Zizou!

@mitiés

El Greco
Cher docteur El Greco,
Je vous remercie vraiment pour votre post.Car non seulement c'est un temoignage "derriere le comptoir" mais aussi il jette la lumiere sur d'autres challenges auquelles la profession de pharmacien doit faire face.

Je suis tout a fait d'accord avec vous sur le point de la formation des pharmaciens et que tout comme les pilotes et autres la Tunisie devraient franchir le pas et former nos jeunes au pays.

Je suis egalement d'accord sur le fait que les reglementations en place ne sont pas toutes appliquée et que l'Etat failli a son role d'arbitre laissant la porte ouverte a plusieurs dépassement.

Ce que je propose est en effet influencé par mes lectures sur les systemes de santé publiques et des differentes experiences entre autres celle des Etats Unis, Le Mexique et autres pays. Il est egalement evident que ce que je propose ne sera pas appliqué demain mais ce que j'ai voulu a travers ce post c'est de dire que la profession de pharmacien a besoin d'evoluer.

Comme vous le dites, le pharmacien se fait voler , n'arrive pas a avoir le revenu qu'il désire et son metier devient de plus en plus dur a gerer.

Mon idée de base est de separer le commercial du scientifique. Le curé
du village est un cadre médical qui ne doit pas etre obligatoirement un commercant. Il a un metier noble et devrait se devouer a cet aspect.
Si la gestion des officines est delegues aux commerciaux, elle sera bcp plus efficace. L'officine ne devrait pas etre aussi reglementée. L'espace de vente devrait etre illimité et les contraintes demographiques, horaires et geographiques qui ont fait que certains sont devenu des archeveques de megapoles devraient disparaitre.

Je ne comprends pas pkoi un pharmacien doit s'occuper de gestion de stock, de CNSS, de staff et d'autres choses? pkoi une pharmacie ne pourrait pas etre la proprieté d'un non pharmacien? pkoi pas avoir des chaines de pharmacies comme il y'a des agences bancaires ou des grands groupes hospitaliers?

Cher Rached,
Le metier de pharmacien tel qu'on le voit maintenant est en train de devenir archaique et il faut qu'il evolue comme tout evolue. Il ne faut pas attendre que ca change en France pour qu'on commence a reflechir. Je ne vise nullement les pharmaciens par mon poste mais j'invite tout le monde a la reflexion pour que les citoyens et les pharmaciens puissent etre plus satisfaits.
el Greco a dit…
Merci Zizou de ta compréhension!Etre pharmacien aujourd'hui est très pénible et tout aussi noble à la fois!

J'ai une vieille pharmacie, suis installé depuis 26 ans dans un petit-gros village de la banlieue Sud, avec mes 9 préparatrices...

Cela fait huit ans que je ne suis pas rentré déjeuner (circulation oblige et oeil de Moscou égalemen!)

Avec cela j'ai la chance d'avoir des pharmaciennes Asistantes depuis plus de 15 ans!

C'est une profession dure et noble à la fois

Quand mon patient revient heureux me saluer le lendemain matin...soulagé...je suis aux anges!

Mais, l'Administration est en train de tuer cette profession et la CNAM lui donnera le coup de grace, celui qu'on assème au toreau, en fin de course folle, prisonnier devant son Torreador!

Moderniser,
Libéraliser,
Alléger,
Evoluer
OUI

MAis aucune ombre de thérapie possible sur "le fait social"... notre pain quotidien...

Avec mon doctorat de LAusanne, j'ai souvent pensé déménager en Suisse, où j'ai le droit d'exercer...mais j'aime , aussi, ce pays qui est le mien! Le notre

Alors j'ai trouvé un 3e dérivatif, après les voyages: L'humanitaire!

J'ai eu LA CHANCE d'embrigader mes amis du Kiwanis dans des courses folles!

J'ai ainsi pu réaliser la première unité de cancérologie (hors de Tunis), à Sfax (ni ma ville ni la tienne, mais le coeur du Sud PAys!) où la seule bombe de Cobalt, nous a coûté 400 000 $US

Avec ces mêmes amis, on a offert à notre pays les deux premiers LITS FLUIDISES modernes: 100 000 $US l'unité et avec Si El Hédi M'Héni on a trouvé un splendide écho pour aller plus loin à l'époque et à construire le 1er hôpital DE GRANDS BRULES...
Devenu aujourd'hui HOPITAL D' UREGNECES des + importants de Méditerranée et qui voit pousser dans la forêt de Ben ARous, son 6e étage est déjà pret....et j'y suis tous les matins.
Ouverture dans qq mois!

Et tant d'autres choses que tu peux voir sur mon site Web perso:

http://rachedtrimeche.cigv.de/

Cel aussi est Le métier de Pharmacien...qui est loin d'être un "attar"!

Merci de ton interêt à notre profession
Merci de ton amour à la TN

PS. Mon amie Jeanne Hoskins t'attend pour te parrainer...et notre ami commun Eptien Slim Menzli, te dira qui est cette jeune grande dame, ta voisine!

Bien amicalement

Rached
Heliodore a dit…
Intéressant dialogue, fort instructif entre Zizou et notre cher Rached.

Toutefois, je ne suis pas encore sur que la CNAM veut tuer la profession comme tu le dis Rached. C'est bien le contraire. Elle donne aux pharmaciens plus de pouvoir, non ? Du moins c'est ce que j'ai lu dans la presse (enfin, le torchon, qu'on appelle la presse)
walid a dit…
Ya3tik essa7a,c un bon sujet de discussion.
C'est surtout le conseil de l'ordre qui reigne sur le metier et puis pour les pharmaciens qui ont ouvert leur propre commerce c vrai que ça ressemble plutot aux epiciers ya même des pharmacien(ne) de nationalité non tunisienne, c'est normal il gagnent bien leurs vies et ils deviennent de plus en plus riches (allahome lé 7assad) il ya même des phermacies qui vndent des lunettes de vue (soit disant repos)ceci est un grand depassement w matit3ajébch kén nhar l9it 3andhom des prothèse dentaires!!!
Ama 3léch l'etat ne laisse pas les gens diplomés en pharmacie ouvrir leur propre pharmacie et liberer les prix pour enfin faire une cocurrence dans le domaine!!! tant mieux pour nous, pauvres consommateur, et puis ils n'auront qu'à reduire leur marge de gain aberante pour rester concurrents!
Votre avis?

Posts les plus consultés de ce blog

الادمان

الادمان هو مرض مزمن شديد الانتكاس . هذا المرض يغير هيكل و وظائف الدماغ. علاج الادمان لا يكون بحبس المدمن في السجن او في مصحات و منعه من تناول مادته. نحن في تونس فشلنا في تعاطينا مع هذا المرض و يجب علينا الاعتراف بذلك. مصدر الفشل هو بالأساس متأتي من جهلنا العلمي في هذا الموضوع. فنحن لا ندرس أطبائنا ، عاملي الصحة ، المرشدين الاجتماعيين ، رجال القانون ، الشرطة ، السياسيين وغيرهم مرض الادمان و كيفية التعامل معه. لا نقوم بنشر المعلومات لكافة الشعب كي يعي باهمية المشكل و عواقبه. فالقليل من المدمنين يعلمون بأنهم مدمنين و الوصم والتمييز المربوط بكلمة ادمان لا تشجع احدا على البحث عن العلاج الذي هو غير موجود أصلا (ممنوع من الدولة).فالمدمن يعاقب على إدمانه و يعاقب على انتكاسته و يعاقب حتى في نجاحه على الإقلاع اذ يبقى الوصم ضده مدى 
حياته.


En #Tunisie le gouvernement et l'assemblée essayent de gérer le problème de la drogue par la répression. On ne regarde pas l'addiction sous un angle scientifique. On ne mets pas en place une politique de réduction des risques et on parle encore de guériso…

تونس: كارثة الإيقاف التحفظي

الإيقاف التحفظي والايداع بالسجن قبل إصدار الحكم يجب ان يكون الاستثناء وليس القاعدة. هذا الإجراء المعمم بالمحاكم التونسية هو سبب اكتظاظ السجون(50%من السجناء هم مواطنين موقوفين ولا يوجد حكم ضدهم) وثابت علميا انه يؤثر على مجرى العدالة
بشكل كبير ويؤثر سلبا على الأحكام فنادرا ما يحكم الموقوف بالبراءة او بمدة اقصر من التي قضاها تحفظيا . هذه الممارسات تسبب كوارث اجتماعية واقتصادية و تجعل المواطن يحقد على المنظومة القضائية و يحس بالظلم و القهر



Pour s'approfondir dans le sujet: Lire L'etude du Labo démocratique intitulée : "Arrestation, garde à vue, et détention préventive: Analyse du cadre juridique tunisien au regard des Lignes directrices Luanda"

Rest In Peace Hans Rosling

Meeting Hans Rosling and spending a weekend with him ( Thanks to Houssem Aoudi, we went to pick him up from Annaba and drove to Tunis together - we stopped and had sea food in Tabarka, Tunisie) was one of the most meaningful moments of my life as a young adult. On our road trip, he shared his life story, his passions and his dreams. He was so humble, generous and kind. He gave me life-changing advice and meaningful words of wisdom that make me feel grateful and entrusted to keep his legacy and pursue his work to improve the health and well-being of people around the world. (He made this video in Tunisia Live studios to inspire the young people of North Africa to keep up the good work).