Accéder au contenu principal

Les " vieux" de l'université...

La premiere fois que j'ai rencontré une vieille alumnus à l'Université Americaine de Beyrouth, j'ai été vraiment surpris. Peut etre parce que dans mon esprit/inconscient "les vieux" ( la generation des grands parents) ne sont generalement pas des personnes eduqués et du moins pas au niveau universitaire.
Depuis, je me suis habitué à rencontrer et parler avec pleins de vieux diplomés de l'université qui viennent se ressourcer, assister à des cours, se retrouver entre eux ou souhaiter la bienvenue au nouveaux etudiants.
J'apprecie vraiment le fait que les anciens s'organisent entre eux, et gardent le contact avec leurs universités et écoles d'origine. Pourvu que cette culture se généralise dans les pays du sud.

Photo prise lors d'un cocktail de bienvenue pour les étudiants de l'université de Washington.

Commentaires

Anonyme a dit…
ahna fi touness illi yetkharrej men lecole enta3ou ne retournera jamais ,sauf cas exceptionnels de ceux qui font mastére !
Naddo_O a dit…
pour que cette culture s'installe dnas les pays du sud il faut que les gens soient fiers de leurs établissements et aient un sentiment de responsabilité et d'appartenance envers leurs universités et écoles, ce qui est rarement le cas chez nous, et ce qui nous ramène aux problèmes de l'éducation.
Anonyme a dit…
dans nos pays , les vieux n'ont pas de place, mais cela va changer avec la nouvelle génération de vieux qui arrivent , souvent diplomés et bien nantis, la culture sera pour eux le meilleure moyen d'attendre la mort

Posts les plus consultés de ce blog

تونس: كارثة الإيقاف التحفظي

الإيقاف التحفظي والايداع بالسجن قبل إصدار الحكم يجب ان يكون الاستثناء وليس القاعدة. هذا الإجراء المعمم بالمحاكم التونسية هو سبب اكتظاظ السجون(50%من السجناء هم مواطنين موقوفين ولا يوجد حكم ضدهم) وثابت علميا انه يؤثر على مجرى العدالة بشكل كبير ويؤثر سلبا على الأحكام فنادرا ما يحكم الموقوف بالبراءة او بمدة اقصر من التي قضاها تحفظيا . هذه الممارسات تسبب كوارث اجتماعية واقتصادية و تجعل المواطن يحقد على المنظومة القضائية و يحس بالظلم و القهر Pour s'approfondir dans le sujet: Lire L'etude du Labo démocratique intitulée :  "Arrestation, garde à vue, et détention préventive: Analyse du cadre juridique tunisien au regard des Lignes directrices Luanda"

Le discours de Bourguiba à Addis Abeba en 1963 à l'occasion de la création de l'OUA

Merci à tous ceux qui ont réagi pour revendiquer l'appartenance de la Tunisie à l'Afrique. Grace au soutien de la direction de la communication de l'unité africaine,voici en exclusivité le discours de Bourguiba à l'occasion de la création de l'Organisation de l'Unité Africaine (OUA). Ce discours a été prononcé il y'a 50 ans jours pour jours, le 25 Mai 1963 à Addis Ababa. Son Excellence Habib Bourguiba, Président de la Tunisie. L’unité dans la diversité J’ai l’agréable devoir d’adresser à votre éminente assemblée les salutations fraternelles du peuple tunisien et ses vœux de plein succès pour nos travaux. C’est la seconde fois en peu de d’années que les Etats indépendants d’Afrique se réunissent à Addis-Abéba, ce bastion héroïque de la liberté africaine. Je ne puis, sans émotion et sans fierté, évoquer l’épopée éthiopienne. Ce fut le début d’un combat décisif qui devait se terminer, en Afrique et ailleurs, par la défaite inéluct