Accéder au contenu principal

L'accreditation des services de santé en Tunisie

La carte sanitaire en Tunisie est en train de changer a grande vitesse, de nouvelles cliniques sont en train de voir le jour et de nouveaux services sont en train d'ouvrir dans les hopitaux publics.
La médecine en Tunisie bénéficie d'une bonne reputation, toutefois la qualité de la prise en charge et la satisfaction des beneficiaires est rarement étudiée.
Le citoyen qui paye plus de 50% de la facture de la santé en Tunisie a le droit de demander des comptes, de se retrouver dans cette jungle qu'est la santé en Tunisie.
Meme l'Etat a besoin de savoir ce qui se passe, qui fait quoi? avec quelle qualité? les statistiques du secteur public ne cherche jamais a voir la rentabilité, la qualité, la satisfaction... Les services de sante se doivent de rendre des comptes, on ne peut pas continuer de la sorte...
Ca coute trop cher et ca coutera encore plus cher...
L'accreditation peut etre une solution qui donnera plus de clarté au systeme. elle mettra à jours les faiblesses et les defaillances mais surtout elle creera une emulation et une competition saine entre les different acteurs. C'est un processus qui a deja été implanté dans plusieurs pays ( meme le liban ou l'etat est absent est en train d'etablir son deuxieme Round). En Tunisie, on a le ISO 900x, le HACCP et autres. on a des rating sur les banques et autres entreprises. Alors pourquoi pas la santé? Il est temps aux professionnels du secteur de le demander mais surtout au citoyens et à la société civile de le revendiquer!

Commentaires

walid a dit…
Dacourdou klém s7i7 w fi blastou w ma39oul ama ta7kili 3la ilmouwatin wil mojtma3 qui aura l'initiative...toz ti fini énnés élli tifhim?winou hal mouwatin?
Anonyme a dit…
L'accréditation dans un systéme corrompu ne sert à rien!!
Anonyme a dit…
je ne suis pas d'accord avec celui qui dit que l'accreditation ne sert à rien, il faut voir les progrés realisés par tous les pays qui l'on adopté, oui zizou tu as raison , il faut que la societé civile l'exige pour l'interet du pays et de tous les citoyens
Anonyme a dit…
HS
pour répondre à ta question zizou,
oui avec plaisir !
TunisianTouch a dit…
c vrai qu'une accreditation est necessaire pour au moins avoir des standards clairs. mais le probleme qu'il faut soulever aussi qu'il y a aujourd hui une sante a deux vitesse celle des hopitaux pour les pauvres et l autre des cliniques pour les riches.
Or les hopitaux sont devenus de plus en plus en de tres mauvaise etat ce qui est plus qu alarmant
jerko a dit…
pour une évaluation de qualité il faut des experts de qualité qui deviennent des professionnels de la qualité et dont le métier est de dire ce qui a l'air bien et ce qui ne l'est pas. Le problème est qu'en général ils deviennent incompétents dans leur métier d'origine et sont amenés à évaluer de visu des établissements dont ils n'ont AUCUNE IDÉE du fonctionnement.
Par définition ils ne sont pas là pour faire des propositions, ce qui pourrait être le cas si on avait des gens qui connaissaient un peu le milieu qu'ils évaluent (par exemple dans mon hopital psychiatrique, les evaluateurs étaient: un dentiste, un chirurgien viscéral et un interniste défroqué: du style "QUOI??? ce bâtiment laisse sortir les fous dehors???"; mais je comprends que les autorités aient envie de limiter les evaluations corporatistes).

Ils font donc en fait de la répression.

Ce sont en fait une sorte de brigade disciplinaire qui distribue des bons points et qui passent leur temps à être "bien accueillis" par les services de qualité qui les reçoivent (un petit coup de peinture par ci par là avant leur arrivée, une petite coupe de champagne à leur départ, ça fait pas de mal).
Les résultats sont publiés ensuite, un peu comme si c'étaient des journalistes accrédités "envoyés spéciaux"... lol

Bien sûr pour faire ce boulot il faut être aux ordres mais bien payé... pas mal pour recycler des médecins au lieu de les mettre au placard (il y a donc une filière de recrutement! ;)

Je râle mais il y a encore quelques progrès à faire dans la mise en place de ce processus qui est souhaitable mais qui pourrait aussi contribuer autrement qu'en étant des correcteurs de copies...
Le gros problème de cette évaluation est à mon avis la spécialisation des évaluateurs (soignants) dans un domaine qui n'est plus du soin (alors qu'en france du moins on est en pénurie de ce côté là) et la dérive policière exercée par ces envoyés spéciaux souvent en reclassement professionnel dans cette tâche administrative de qualité ...
adib a dit…
aidek mabrouk ou snin daima khouya zizou;)
maghreblog a dit…
aidkom mabrouk ou snin daima de la part de toute l'equipe de maghreblog.net!

Posts les plus consultés de ce blog

تونس: كارثة الإيقاف التحفظي

الإيقاف التحفظي والايداع بالسجن قبل إصدار الحكم يجب ان يكون الاستثناء وليس القاعدة. هذا الإجراء المعمم بالمحاكم التونسية هو سبب اكتظاظ السجون(50%من السجناء هم مواطنين موقوفين ولا يوجد حكم ضدهم) وثابت علميا انه يؤثر على مجرى العدالة
بشكل كبير ويؤثر سلبا على الأحكام فنادرا ما يحكم الموقوف بالبراءة او بمدة اقصر من التي قضاها تحفظيا . هذه الممارسات تسبب كوارث اجتماعية واقتصادية و تجعل المواطن يحقد على المنظومة القضائية و يحس بالظلم و القهر



Pour s'approfondir dans le sujet: Lire L'etude du Labo démocratique intitulée : "Arrestation, garde à vue, et détention préventive: Analyse du cadre juridique tunisien au regard des Lignes directrices Luanda"

رئيس حكومتنا " يركب التونسية"

فما قولة شعبية في السودان تتقال وقتلي واحد يمشي و ما يرجع او فريق كرة قدم يخسر في تصفيات كأس و يلم ادباشه او شخص يتم فصله على العمل . هذه القولة هي " يركب التونسية" ويرجع ظهورها الى الثمانينات لما كانت الخطوط التونسية تربط تونس بالخرطوم. هذه القولة في حد نفسها تلخص مدى الثقة التي تحضى بها تونس و شركاتها والتحدي الموجود لكسب الثقة وتغيير العقليات . فلما سمعت بان رئيس حكومتنا برمج زيارة الى السودان في الأسبوع القادم برفقة مئة رجل اعمال خلت ان حقبة "يركب التونسية" انتهت  وان تونس الجديدة بلد الديموقراطية وضعت السودان وبقية جيراننا في الجنوب في اولاوياتها خاصة بعد غياب طويل عنهم وعلى مؤسساتنا القارية مثل الإتحاد الأفريقي.  ولكن و مثل كل رجال الاعمال و اخواننا في النيجر و السودان و ببوركينا فاصو فوجئت بإلغاء الزيارة بدون اي سبب. وبذلك ، بعد أشهر من العمل والتحضيرات ركب رجال الاعمال و برامج التعاون والمعاهدات المزمع ابرامهاو احلامنا بعلاقات أمتن التونسية مرة اخرى وبقيت صورة تونس على حالها.

Happy 40th!

10 years ago, I wrote this note for my 30th. Today, I am 40 years old and here I am reading what I wrote when I was 30... So much can happen in 10 years that it is hard to look back and remember everything. The feeling of forty is a feeling of reaching "adulthood"... or at least what I imagined adulthood to look like...

Looking back at what happened in the last decade or even in the last 5 years, it is obvious that it is going to be hard to predict what will happen in the next decade. My priorities are however getting clearer:

- Work as hard as I can
- Stay healthy and adopt a healthy lifestyle
- Be the best father I can be and take care of my family
- Read more and get involved in my community

Nothing very exciting as you can see but very important in my eyes...