Accéder au contenu principal

President’s Ramadan Message — 2006









September 22, 2006

I send greetings to the many Muslims observing Ramadan in America and around the world.

Ramadan is the holiest time of the Muslim year and an important holiday when Muslims take time for prayer, fasting, and personal sacrifice. According to Islamic teachings, this month represents when God delivered His word to the prophet Muhammad in the form of the Qur'an. Ramadan is also an opportunity to gather with friends and family and show thanks for God's blessings through works of charity.

Ramadan and the upcoming holiday seasons are a good time to remember the common values that bind us together. Our society is enriched by our Muslim citizens whose commitment to faith reminds us of the gift of religious freedom in our country.

Laura and I send our best wishes for a blessed Ramadan. Ramadan Mubarak.

GEORGE W. BUSH

Source:La Maison Blanche

Commentaires

Anonyme a dit…
Ché pas pourquoi je me sens mieux, plus en paix, plus bénie, après avoir lu ce msg..
Anonyme a dit…
Neskhalou al message mta3 al raïs mta3na . Al raïs mta3kom zaher fihe y hebna yesser, yesser .
Anonyme a dit…
les américains vont bombarder 'qui' ou tuer 'qui' en plus durant ce mois sacrée ?
Anonyme a dit…
çà me rapelle une chanson de dalida "paroles paroles paroles..."
Emina a dit…
o_O

Comment est-ce qu'il a réussi à écrire tant de phrases à la suite ^^ walla 9olli c pas lui qui l'a écrit lol
Anonyme a dit…
Peut être qu'il pense à ce convertir a l'Islam, après les évènements derniers .
Leilouta a dit…
Happy Ramadan zizou :)

swifty said...
les américains vont bombarder 'qui' ou tuer 'qui' en plus durant ce mois sacrée ?

Bjiddik ta7ki?
Youyou a dit…
Ramadan karim ;)

Très bien le nouveau template du blog, beaucoup plus lisible je trouve!
Anonyme a dit…
Laura et lui nous "saluent". Mon oeuil. Je pense que c'est surtout sa bande de conseillers néo-cons qui nous "saluent" (après avoir massacré ou causé directement ou indirectement la mort de milliers de musulmans)
Doubleyou ne connait rien sur rien et surtout pas sur les musulmans. La preuve, avant la guerre en Irak, quand certains transfuges irakiens essayaient de l'avertir des problèmes qui risquaient d'apparaître à cause des rivalités entre chiites et sunnites, il leur a dit : "ah bon, je pensais que les irakiens étaient tous musulmans". Et ce n'est pas une blague, c'est ce qui s'est réellement passé !!! Wahath ghaython min faydh

Posts les plus consultés de ce blog

تونس: كارثة الإيقاف التحفظي

الإيقاف التحفظي والايداع بالسجن قبل إصدار الحكم يجب ان يكون الاستثناء وليس القاعدة. هذا الإجراء المعمم بالمحاكم التونسية هو سبب اكتظاظ السجون(50%من السجناء هم مواطنين موقوفين ولا يوجد حكم ضدهم) وثابت علميا انه يؤثر على مجرى العدالة بشكل كبير ويؤثر سلبا على الأحكام فنادرا ما يحكم الموقوف بالبراءة او بمدة اقصر من التي قضاها تحفظيا . هذه الممارسات تسبب كوارث اجتماعية واقتصادية و تجعل المواطن يحقد على المنظومة القضائية و يحس بالظلم و القهر Pour s'approfondir dans le sujet: Lire L'etude du Labo démocratique intitulée :  "Arrestation, garde à vue, et détention préventive: Analyse du cadre juridique tunisien au regard des Lignes directrices Luanda"

Le discours de Bourguiba à Addis Abeba en 1963 à l'occasion de la création de l'OUA

Merci à tous ceux qui ont réagi pour revendiquer l'appartenance de la Tunisie à l'Afrique. Grace au soutien de la direction de la communication de l'unité africaine,voici en exclusivité le discours de Bourguiba à l'occasion de la création de l'Organisation de l'Unité Africaine (OUA). Ce discours a été prononcé il y'a 50 ans jours pour jours, le 25 Mai 1963 à Addis Ababa. Son Excellence Habib Bourguiba, Président de la Tunisie. L’unité dans la diversité J’ai l’agréable devoir d’adresser à votre éminente assemblée les salutations fraternelles du peuple tunisien et ses vœux de plein succès pour nos travaux. C’est la seconde fois en peu de d’années que les Etats indépendants d’Afrique se réunissent à Addis-Abéba, ce bastion héroïque de la liberté africaine. Je ne puis, sans émotion et sans fierté, évoquer l’épopée éthiopienne. Ce fut le début d’un combat décisif qui devait se terminer, en Afrique et ailleurs, par la défaite inéluct