Accéder au contenu principal

Ahmad Mestiri

"...notre pays, la Tunisie, est un pays où l'on peut penser créer un Etat moderne. C'est un petit pays qui n'a pas beaucoup de ressources, mais qui est riche en cadres, en potentialités, qui peut avoir l'ambition d'atteindre le niveau de pays européens de mêmes dimensions, à condition précisément d'être bien dirigé, d'avoir un Etat organisé, structuré, qui sait où il va sans tàtonnements... ...C'est une question d'éducation et une question d'habitude. L'habitude de la démocratie se crée. Notre pays, et je le crois en toute objectivité, est mûr pour la démocratie... ...Je crois que l'un des principaux problèmes est d'organiser un Etat moderne pour que les énergies de son élite ne se perdent pas dans les luttes intestines du pouvoir, mais se conjuguent pour le bien du peuple, pour le progrès, pour la prospérité. Je crois que cela est possible, je crois que nous pouvons être optimistes quant à l'avenir de notre pays... ...On a toujours épilogué sur le rôle des hommes et des institutions. Je crois qu'en définitive ce sont surtout les hommes qui font les institutions. Il importe précisément de créer des institutions qui survivent aux hommes qui les ont créées. >>
-- Ahmed Mestiri. Entretien avec Robert Nourry, 21 avril 1970
je suppose que notre generation ne connait pas, ou pas assez cet homme ! Je vous invite a surfer sur son site ! je vous y invite fortement ! Ces Hommes ont donné plus que d'autres a la Tunisie. Les connaitre ! est un devoir citoyen.

Commentaires

TunisianTouch a dit…
son discours est malheureusement encore d'actualité.
On a tellement besoin de nos jours d'hommes de pensée et d'action comme lui.J'espère que ce post fera des émules
jay peutri a dit…
saliut c jay jsuis a bordeù avec wolf et pascal t'as lbonjour de ROMAIN & PATRICK et LUDO

Iliyas un pote a nous perigourdin comme pas deux qui resurgit de ma mémoire jusqu'à la soirée mousse de l'internat de bordeaux car ojn est en transit pour la feria de vic fezensac http://www.vic-fezensac.com/ la feria bsympa demain.

Il est de roumieh el metn az coté de broumana(la prison st est vers là!!) email trottoirdenface@hotmail.com
ciao

c'est un pote a oim & de LIZ qu'à eu unBB 10 mois HOPLA

bigophone le de ma part 03717081 or 082 or 083 (Tranquile quoi)

on arive avec Ljubava MarTinO vers le 15 aout

Je t'aime. et va manger des fouff si tu peux au BO-18 Beyrût.

Jay & Lia$$

Bordeauxxxxxxxxxxx
sami a dit…
zied ....avec tous mes respects ca me fait un peu sourire l'histoire de ahmed mestiri:)
Je pense surtout que ce sont les institutions qui font les hommes et non pas l'inverse...
j'ai regardé hier le film 9/11...quand on voit que n'importe quel citoyen américain peut insulter son président et n'importe quel corps constitué....la on se rend compte que c'est un pays solide....solide pour une démocratie...
Mais y'a d'autres pays bananiers ou il suffit qe tu dises un mot déplacé sur un cousin éloigné du président pour qu'on te mette en prison toi et toute ta famille
....Ces pays la reposent sur un gouvernement fragile sans légitimité véritable ..et qui mélange à tort et à travers famille du Roi et sécurité de l'Etat.
Quand ces pays la auront dépassé ce niveau basique dans l'école des démocraties et du vrai développement humain....on reparlera de ton che guevara:)
Kanfouda a dit…
Merci zied pour cet article , je ne connaissais pas le personnage avant .
Sinon , faut bien des hommes comme lui pour faire les institutions qui feront les hommes , je pense que ça va dans les 2 sens .
Anonyme a dit…
il faut revenir à la date à laquelle m.mestiri a écrit cela , c'était au prix de sa liberté qu'il s'est opposé aux corps constitués, et a permis aux tunisiens de voir autrement leur societé , et de commencer à exiger de la démocratie
Anonyme a dit…
il faut que les tunisiens aient envie de vivre en démocratie pour que la volonté suive
Anonyme a dit…
merci zizou pour cet description d'un GRAND homme, dommage qu'on ne l'a pas laissé appliquer ses idées dans notre pays !

Posts les plus consultés de ce blog

الادمان

الادمان هو مرض مزمن شديد الانتكاس . هذا المرض يغير هيكل و وظائف الدماغ. علاج الادمان لا يكون بحبس المدمن في السجن او في مصحات و منعه من تناول مادته. نحن في تونس فشلنا في تعاطينا مع هذا المرض و يجب علينا الاعتراف بذلك. مصدر الفشل هو بالأساس متأتي من جهلنا العلمي في هذا الموضوع. فنحن لا ندرس أطبائنا ، عاملي الصحة ، المرشدين الاجتماعيين ، رجال القانون ، الشرطة ، السياسيين وغيرهم مرض الادمان و كيفية التعامل معه. لا نقوم بنشر المعلومات لكافة الشعب كي يعي باهمية المشكل و عواقبه. فالقليل من المدمنين يعلمون بأنهم مدمنين و الوصم والتمييز المربوط بكلمة ادمان لا تشجع احدا على البحث عن العلاج الذي هو غير موجود أصلا (ممنوع من الدولة).فالمدمن يعاقب على إدمانه و يعاقب على انتكاسته و يعاقب حتى في نجاحه على الإقلاع اذ يبقى الوصم ضده مدى 
حياته.


En #Tunisie le gouvernement et l'assemblée essayent de gérer le problème de la drogue par la répression. On ne regarde pas l'addiction sous un angle scientifique. On ne mets pas en place une politique de réduction des risques et on parle encore de guériso…

تونس: كارثة الإيقاف التحفظي

الإيقاف التحفظي والايداع بالسجن قبل إصدار الحكم يجب ان يكون الاستثناء وليس القاعدة. هذا الإجراء المعمم بالمحاكم التونسية هو سبب اكتظاظ السجون(50%من السجناء هم مواطنين موقوفين ولا يوجد حكم ضدهم) وثابت علميا انه يؤثر على مجرى العدالة
بشكل كبير ويؤثر سلبا على الأحكام فنادرا ما يحكم الموقوف بالبراءة او بمدة اقصر من التي قضاها تحفظيا . هذه الممارسات تسبب كوارث اجتماعية واقتصادية و تجعل المواطن يحقد على المنظومة القضائية و يحس بالظلم و القهر



Pour s'approfondir dans le sujet: Lire L'etude du Labo démocratique intitulée : "Arrestation, garde à vue, et détention préventive: Analyse du cadre juridique tunisien au regard des Lignes directrices Luanda"

Rest In Peace Hans Rosling

Meeting Hans Rosling and spending a weekend with him ( Thanks to Houssem Aoudi, we went to pick him up from Annaba and drove to Tunis together - we stopped and had sea food in Tabarka, Tunisie) was one of the most meaningful moments of my life as a young adult. On our road trip, he shared his life story, his passions and his dreams. He was so humble, generous and kind. He gave me life-changing advice and meaningful words of wisdom that make me feel grateful and entrusted to keep his legacy and pursue his work to improve the health and well-being of people around the world. (He made this video in Tunisia Live studios to inspire the young people of North Africa to keep up the good work).