Accéder au contenu principal

zizou from Ein el Hilweh (II)

Je passe les check points sans encombres, je me sens tres a l'aise et l'endroit ne m'est plus inconnu. Je me suis permis cette fois de faire rentrer un appreil photo pour prendre quelques photos mais avant tout un petit rappel historique me semble necessaire.

En 1949, qlq mois apres l'expulsion de milliers de palestiniens, Le camp de Ein el Helweh voit le jour. Au depart, quelques 10.000 refugiés furent installés sur un lot de 4Km2 de terrain loués parl'etat et autres proprietaires privés a l'UNRWA pour 99 ans. Ce camp va connaitre une croissance fulgurante pour atteindre 52.000 habitants aujourd'hui. "Il ne faut pas egalement oublier les milliers de palestiniens qui ont quittés le camp que ce soit pour s'installer a Saida ou dans les autres villes libanaises mais aussi ceux qui ont emigrés a l'etranger... les jeunes partent partout mais generalement nous a Ain el heloua, on part en scandinavie et en amerique du nord pour les plus diplomés" dit Om Mohamed du bord du comptoir de sa petite epicerie.

Je monte sur les hauteurs de camp, je rencontre Abou Ali qui me fait remarquer que cette colline ne fait pas partie du terrain originel. Ces terrains me dit il appartiennent a des proprio chretiens et juifs qui ont fuit la zone sur plusieurs années. on admire la vue,un unique terrain de foot, une mer de beton, des minarets, et puis la mer bleue qui s'etend jusqu'a l'horizon. "
Abou Khaled se joint a nous: "dans cette rue vie ma belle famille, de ce coté vie ma famille, on s'est implanté au camp en accord avec nos villages d'origines: par là vivent les originaires de Akka, plus au sud ceux de Jalil, vers l'est ceux Saffouri...".

Meme si on rapporte l'exil de 25.000 palestiniens non musulmans apres la Nakba, Ein el Heloua ne regroupe que des musulmans Sunnis. Cette apparente homogeneité est completement illusoire. Le camp est une mosaique de groupes et de groupuscules, Outre Le fatah, Hamas et Jihad , des groupuscules extremistes voient le jour et disparaissent au grés des evolutions politiques locales, nationales et internationales. Loin d'etre purement en relation avec la cause palestinienne, etre revolutionnaire c'est aussi un metier. On raconte que ces organismes sont un des emplyeurs non negligeable de la jeunesse desoeuvrée du camp (L'UNRWA etant le premier emplyeur du camp). Le Fatah, le Hamas et les autres financent leurs militants au prorata de leurs activisme, ca commence a 200$ pour les pleins temps mais ca peut aller plus haut si la responsabilité est plus grande. Si on ne travaille ni pour l'UNRWA ou pour un mouvement palestinien, il nous reste les 770 petits commerces que renferme le camp ainsi que le gros gisement de petit emplois que constitue le marché libanais. Il faut egalement souligner que ces camps de refugiés sont des zones "franches" qui ne payent aucune taxe et qui ecoulent generalement leur produits sur le marché local en clandestinité.

L'UNRWA a été crée le 8 decembre 1949. Elle prend en charge depuis plus de 50 ans les 4.1 de refugiés palestiniens enregistrés dans ses archives et qui sont eparpillés sur le tout le moyen orient. Dans le cas de Ein el Helweh, l'UNRWA prodigue une assistance de qualité respectable par rapport au moyens dont elle dispose et qui dependent bcp de la bonne volonté des pays donateurs. Elle offre par exemple une aide substentielle et des bons de nourritures et de besoins de base pour plus de 1400 familles. Elle offre egalement des aides qui peuvent aller jusqu'a 25.000$ pour les besoins d'infrastructure de base des familles necessiteuses. Mais au dela de ce role d'assistance sociale l'UNRWA gere le camp et veille a la bonne santé, la bonne education et a l'amelioration de la qualité de vie de ses habitants. A cet effet , elle dispose de deux centres de soins, 10 ecoles primaires, un depottoir ( 50 tonnes/j) et plusieurs services techniques assurant et regulant l'electricité, l'eau ainsi que d'autres necessités.

9000 eleves beneficient de l'education au niveau des ecoles du camp. Apres le brevet, une large partie s'oriente vers la formation professionnelle alors que d'autres continuent jusqu'a la fin du secondaire avant de rejoindre les universités libanaises publiques et autres universités privés grace au fond de l'etudiant palestinien. La couverture sanitaire ainsi que les traitements medicaux gratuits sont assurés a tout les habitants grace a deux centres de soin de santé de base et grace a deux hopitaux de la ville de Sidon avec lesquels l'UNRWA a un contrat privilegié.
L'eau est quand a elle puisée a partir de plusieurs puits et distribué gratuitement apres chlorinification par un reseau local. l'electricité est gratuite pendant une moyenne de 6 heures par jour( fournie par electricité du Liban) et puis elle est relayée par des generateurs privés disponible sur abonnement. un reseau interne de telephone existe et il est disponible sur abonnement pour un prix modique.

Je continue ma route a travers les ruelles etroites du la region sud. La surpopulation est vraiment impressionnante, les maisons montent jusqu'au troisieme niveau et les ruelles atteignent parfois 1 metre de largeur. Certains habitants sont habillés a l'afghane et semblent sorti tout droit d'un autre age. Plusieurs slogans islamistes sont ecrits sur les murs et les etrangers sont captés au premier coup d'oeil. Les conflits surgissent tout le temps entre voisins et entre membres de meme famille. Generalement c'est les dignitaires du quartiers et les leaders religieux qui solvent le probleme. Les divorces et mariages sont prononcés par ces meme leaders et se doivent d'etre confirmés chez l'UNRWA. les conflits territoriaux et immobiliers ne sont regis par aucune administration, de meme pour la surveillance sanitaires concernant la qualités des produits disponibles.

Je passe par le marché,la qualité des produits est la meme qu'a l'exterieur et les prix sont moins cher. C'est la fin de la journée, tout est en train d'etre emballé! je traverse une rue et je me trouve devant une des 5 mosqués du camps, c'est l'heure de la priere du maghreb, les fideles accourent... je me dis qu'il est temps d'aller apprecier sur le haut de la colline le spectacle quotidien du... magnifique coucher de soleil sur la mer mediterrannée.



Commentaires

Elyssa a dit…
J'aime ta façon de raconter cet endroit,on a l'impression d'y être avec toi, tu te converti au journalisme ? On a l'impression qu'ils s'habituent bien aux autres endroits finalement,qu'ils s'adaptent à ces autres "chez soi" puisqu'on leur a volé "chez eux" , en même temps ça reste une impression , on est pas from Ein el Hilweh.
Merci d'avoir partagé cette histoire et ces photos.
Philip a dit…
thanks, Zizou, for the really interesting report.. I think you're going to miss the stimulation of being in Lebanon...You are a great spokesman of inter-cultural understanding....
Anonyme a dit…
Merci pour cette description vivante : c'est la première fois que je lis un commentaire constructif sur l'un de ces camps , et que l'on parle de l'UNWRA de son travail , et pas seulemnt de troubles et de terroristes !

André ,ex-reporter TV
Walid a dit…
Merci pour ce 3in el7ilwa 'LE RETOUR', mais on devrait l'appeler Ein el Morra' vu les conditions deplorable et la situation de ce camp...
@Zizou
Fallait pas nous preciser qui est ce qui expulsé ces gens de leur terre en 49?
Ce que je ajouter c'est que les palestiniens ont un caractère dur (d'après ce que j'ai vu pendant les années 80 ee Tunisie), puis ils se font la tête même entre eux de temps en temps et dailleurs Zizou le dit dans un passage qui parlent des disputes qui s'enflamment au camp.
Enfin d'après vous, quelle serait la solution?
Ne me dites surtout pas les négotitions pour faire retourner ces gens, dailleurs les hebreux refusent d'en parler!!!???...
Youyou a dit…
Au sujet de la situation de l'emploi dans le camps zizou, tu parles du "gros gisement de petit emplois que constitue le marché libanais", en effet il ne faut pas oublier qu'il existait une liste de métiers (une 50aines) interdits aux resortissants des camps et que cette interdiction à été récemment levée (27 juin 2005) par le ministère du travail.
Il est également intéressant de rapeller que cette population possède comme unique papier d'identité un passeport de "Réfugié Palestinien". Effectivement la vraie question aujourd'hui c'est que faire de ces réfugiés qui représentent 10% de la population libanaise? Les naturaliser au rique de déséquilibrer la balance déjà bien instable des influences politiques communautaires au liban? Refaire novembre 1969, je vous rapelle que l'accord du Caire du 3 novembre 1969 imposa au Liban " une doctrine de la souveraineté limitée à usage interarabe" c'est à dire que les camps sont de zones non libanaises en sol libanais. Cette conférence du Caire a eu comme conscéquence quasi-directe une guerre civile de 15 ans, deux invasions par des puissances frontalières, une émigration inimaginable etc... la solution? no clue mais par pitié pas un nouveau 1969, le liban a déjà été sacrifié une fois pour donner bonne conscience aux pays arabes.

Youyou

http://doubtsandconvictions.blogspot.com
Youyou a dit…
Aucun rapport avec la choucroute:
Samedi 18 Mars 2006, à 17h30, au Salon du Livre Porte de Versailles à Paris: Table ronde et réflexion sur les événements politiques que vient de connaître le pays du Cèdre ainsi qu'un hommage aux regrettés journalistes Samir Kassir et Gebran Tuéni.

I will be there :)

http://doubtsandconvictions.blogspot.com
Anis a dit…
Le problème à mon avis est que le système politique libanais reflète la mosaique ethnico-religieuse du pays.

C'est un système intenable (lutte des clans, favoritisme etc...voir se qui se passe en Irak!).
La solution réside bien évidement dans un état laïc qui garantirait les même droits à chacun indépendement de la confession (ou de la couleur de peau :-)

Mais pour cela il faut les gens intègrent la laïcité et la réelle démocratie dans leur esprit:
c'est à dire au lieu de voir toujours les mêmes chef de parti représentant des communcautés il faudrait voir une réelle alternance et des courants politiques style: libéraux, socialistes, verts communistes et non pas shiites, sunnites chrétiens etc...
Pour séculariser tout ce beau monde il faut une éducation laique identique pour tout le monde (pour commencer),
il faudrait perdre cette habitude de mettre tout le temps en avant la religion (genre appeler ses enfants avec des prénoms communautaires) mais avoir plutot un sentiment national.

Il faudrait que les leaders religieux s'occupent de leurs églises/mosquées sans interférer avec la politique.

Une fois cette étape franchie (2 siècles + tard), les palestiniens pourront être intégrés comme citoyens à part entière dans la société sans bouleverser un quelquonque équilibre (vu que tout le monde sera libanais).

voili, voilou.

Anis
Anis a dit…
Aucun rapport avec la choucroute
(pour faire comme JoJo lapin)

Anouar Brahem en concert à Flagey/Bruxelles le 26 mars

bisous à tout le monde !
Youyou a dit…
@anis: "sans bouleverser un quelquonque équilibre (vu que tout le monde sera libanais)."

Mais euuuuhhh c'est tout qu'est ce que je dis là : http://doubtsandconvictions.blogspot.com/ "Reprise des travaux de la Conférence de dialogue national au Liban! "

Allez, on est 2 à le penser...c'est un début :)
Anis a dit…
Mon rêve:

que le monde arabe fasse sa révolution française !

Anis
Walid a dit…
On cherche desesperement des solutions (naturaliser,integrer..) sans mettre en cause la principale cause du problème et en oubliant que ces gens onot été exilés de leurs terres et que ce n'est pas une faveur de leurs remettre leurs proprietés c'est plutot un droit.
Et si on suppose qu'ils seront naturalisés au liban, et en syrie en Iraq, à l'Arabie partout...on fera la même chose?
Ce n'est pas la faute au Liban, par contre le Liban est un pays accuiellant et qui rend service à ces gens(tout comme La Tunisie pour OPL et comme d'autres pays) mais je crois que leur séjour dans ce pays et dans d'autres pays a dépassé la période d'un séjour temporaire et normal et que ceci n'est commode ni pour eux ni pour ceux qui les accueillent..
Et puis je voulais parler des differrents aides qu'ils reçoivent, que ce soit de la part des organisations ou des etats arabes et autres, selon moi il fallit pas leur donner des miettes pour survivre mais les aider à parvenir à une solution et las aider à reprondre leurs droits...
Anis a dit…
Pour faire pression sur Israel il faut des pays forts et pour que ces pays soient fort il ne faut pas qu'il existe de divisions externes (entre ces pays), ni des divisions internes (entre communautés d'un même pays).

Et je pense que seule une réelle démocratie et une sécularité pourront garantir cela.
Walid a dit…
T'es sur la bonne voie, mais j'ajoute que la force n'est seulement pas une force politique, c'est à la fois force economique, idéologique, populaire, militaire...
Napo a dit…
Chenay hkeyti inti? min new york, il bariz, l'3in el helwa??? :-)))

Yekhi 3in el helwa est un parc d'attraction, une destination de choix au liban? walla ca fait partie d'un travail/these que tu fais ??

En tout cas, peter arnett va etre jaloux...
Ena a dit…
Ein El Hilweh..C'est sur que la vue de la colline est magnifique..D'ailleurs au Liban toutes les vues sont imprenables..
Ce qui manquait peut etre a ce "reportage" sont ces visages et regards qu'on croisent dans en traversant les "rues" du Champ et ce sourir toujours accueillant, rarement méfiant malgrès la "situation" et la détresse..
et puis ces "gropuscules" ne sont là que parcequ'il ont trouvé un terrain fertile est sont marginalisé par la population locale..Peut etre que si l'interdiction d'exercer plus d'une cinquentaine de professions imposé qui touche les palestiniens du Liban est levée les choses pourrait aller un peu mieu pour tous
Congradulations on a well written, interesting and superb blog! Have you heard about the shocking news?

1000's of real people are earning quiet fortunes from home using the most ingenious automated system ever invented.

Are you curious to find out what this is all about?

Why not? You have nothing to lose.

You can sign up for this system absolutely free of charge and check it all out for yourself.

To start off, we have a video presentation for you to watch. Just turn up the speakers if you can, and click on the link below.

Have fun and open your mind.

It is all right here: home-based business It successfully covers home-based business related stuff.

Come and check it out now, Scott :-)
Tony a dit…
Nous rencontrons souvent dans le domaine de la noni La production de NONInoni exempte de pesticides � lieu dans une partie privil�gi�e de l'�le de Tahiti, sur les hauteurs o� le Noni nonise cultive en abondance et donne toute sa force et toute la vigueur d'un fruit sauvage. Le jus, ensuite d�shydrat� et lyophilis� pour une consommation plus facile et tout aussi saine, est effectu� par pression � froid.

Posts les plus consultés de ce blog

الادمان

الادمان هو مرض مزمن شديد الانتكاس . هذا المرض يغير هيكل و وظائف الدماغ. علاج الادمان لا يكون بحبس المدمن في السجن او في مصحات و منعه من تناول مادته. نحن في تونس فشلنا في تعاطينا مع هذا المرض و يجب علينا الاعتراف بذلك. مصدر الفشل هو بالأساس متأتي من جهلنا العلمي في هذا الموضوع. فنحن لا ندرس أطبائنا ، عاملي الصحة ، المرشدين الاجتماعيين ، رجال القانون ، الشرطة ، السياسيين وغيرهم مرض الادمان و كيفية التعامل معه. لا نقوم بنشر المعلومات لكافة الشعب كي يعي باهمية المشكل و عواقبه. فالقليل من المدمنين يعلمون بأنهم مدمنين و الوصم والتمييز المربوط بكلمة ادمان لا تشجع احدا على البحث عن العلاج الذي هو غير موجود أصلا (ممنوع من الدولة).فالمدمن يعاقب على إدمانه و يعاقب على انتكاسته و يعاقب حتى في نجاحه على الإقلاع اذ يبقى الوصم ضده مدى 
حياته.


En #Tunisie le gouvernement et l'assemblée essayent de gérer le problème de la drogue par la répression. On ne regarde pas l'addiction sous un angle scientifique. On ne mets pas en place une politique de réduction des risques et on parle encore de guériso…

تونس: كارثة الإيقاف التحفظي

الإيقاف التحفظي والايداع بالسجن قبل إصدار الحكم يجب ان يكون الاستثناء وليس القاعدة. هذا الإجراء المعمم بالمحاكم التونسية هو سبب اكتظاظ السجون(50%من السجناء هم مواطنين موقوفين ولا يوجد حكم ضدهم) وثابت علميا انه يؤثر على مجرى العدالة
بشكل كبير ويؤثر سلبا على الأحكام فنادرا ما يحكم الموقوف بالبراءة او بمدة اقصر من التي قضاها تحفظيا . هذه الممارسات تسبب كوارث اجتماعية واقتصادية و تجعل المواطن يحقد على المنظومة القضائية و يحس بالظلم و القهر



Pour s'approfondir dans le sujet: Lire L'etude du Labo démocratique intitulée : "Arrestation, garde à vue, et détention préventive: Analyse du cadre juridique tunisien au regard des Lignes directrices Luanda"

Rest In Peace Hans Rosling

Meeting Hans Rosling and spending a weekend with him ( Thanks to Houssem Aoudi, we went to pick him up from Annaba and drove to Tunis together - we stopped and had sea food in Tabarka, Tunisie) was one of the most meaningful moments of my life as a young adult. On our road trip, he shared his life story, his passions and his dreams. He was so humble, generous and kind. He gave me life-changing advice and meaningful words of wisdom that make me feel grateful and entrusted to keep his legacy and pursue his work to improve the health and well-being of people around the world. (He made this video in Tunisia Live studios to inspire the young people of North Africa to keep up the good work).