Accéder au contenu principal

Paul Sebag ...

De la famille Sebag, je ne connais malheureusement que Patrick Sebag, le proprio du fameux club des jasmins qui se trouve a la Goulette ( banlieue nord de Tunis). J'aurais parcontre aimé rencontrer et interagir avec Paul Sebag qui, a mon avis, etait un tunisien comme y'en a tres peu. Il est le pere de la sociologie tunisienne mais aussi ecrivain et fan d'histoire et de toute recherche qui se rapporte a la Tunisie. Il a étudié a Tunis et surtout a enseigné a la faculté 9 avril jusqu'au années 70. Paul Sebag est mort en 2004. En rare patriote, il a legué une partie de l'enorme bibliotheque qu'il a accumulé le long de son parcours a la faculté des lettres de la Manouba.

Un colloque a eu lieu la semaine derniere, a cette meme faculté, pour marquer cet acte genereux. La fille de Paul Sebag et l'historien Claude Nataf, l'attaché culturel français, plusieurs professeurs tunisiens et d'autres personnes triés sur le volet sont venus assister a ce colloque. Alors que tous sont reçus par le doyen de la Manouba, des cris ont fusé à l'extérieur:
«Vive le Hamas», «Pas de normalisation», «les juifs à la mer», «Nous ne voulons pas de la bibliothèque d'un communiste juif stalinien»,« Vive la Palestine et a bas Israel» et "pas de Juifs à l'Université, nous tuerons tous les Juifs". Le journal liberation ainsi que notre ami jean rapportent cet episode regrettable et le denoncent.

Comme beaucoup d'autres, j'aimerais m'excuser de ce qui s'est passé, meme si personnellement ca ne me surprend pas. En effet, une certaine frange de notre jeunesse fait des amalgames et des erreurs grossieres pensant defendre la cause des palestiniens. D'autres franges n'a jamais connu, ni rencontré, ni su que y'a des juifs tunisiens et qu'il sont aussi tunisiens qu'eux. Ca ne me surprends pas aussi parce que je connais la dure misere que connaissent les etudiants de la fac de la Manouba. Ce qui fait que finalement ces lieux de savoir se transforment en lieux d'ignorance et c'est cette ignorance qui est, a mon avis, a l'origine de tous les maux. (Je souhaite que cet episode sera repris a tete reposée, analysé dans le calme entre profs et etudiants ( je sais que je reve mais je l'ecris qd meme)).

Sincerement J'apprecie et je soutiens le gouvernement quand il a ouvert les bras au Tunes et leurs a permis de rester en contact avec leurs pays natal et le pays de leurs ancetres. J'ose esperer qu'on fera un pas de plus en integrant aux manuels scolaires un rappel de l'existence des minorités qui peuplait jadis la Tunisie. (juives, Maltaises, greques et russes orthodoxes, berberes, italiennes...). Ces minorités ont contribué a la construction de la Tunisie moderne et meritent amplement qu'on les citent. J'appelle egalement les minorités encore presentes a etre plus presentes sur la place publique et mediatique du pays afin que tout le monde sachent qu'il existent... " encore"!


Commentaires

M2K a dit…
Je pense qu'il faut aussi condamner ces attitudes impulsifs, car :
- Même si il y a un ennemi juif, faut pas généraliser
- Ces actions ne servent aucune cause et surtout pas la cause palestinienne
- Malheureusement il y aura toujours de la récupération politique pour dire qu’il y a une montée de l’antisémitisme.
Hannibal a dit…
les récents incidents qu'a connu l'Université de la Manouba dénote d'une ignorance et d'une intolérance extrème de la part de ce groupe de sois-disant étudiants qui ont protesté contre la présence de la fille de Paul Sebag à l'université. Le temps a changé oui mais les mentalités malheureusement ont resté figées. Je me rappelle en 1998, j'ai assisté à un colloque tenu à l'université de la Manouba, eh oui la Maonouba, sur la communauté juive en Tunisie. la salle était pleine d'étudiants et d'académiciens. Parmi les intervenants, je cite l'ancien Ministre tunisien Dali Jazi, Claude Nataf, et George Adda. Le collqoue s'est déroulé dans une ambiance conviviale et les allocutions des conférenciers ont été très enrichissantes et l'auditoire n'a cessé de poser des questions.Il y avait pas des manifestations en ce moment, il y avait pas des cris de haines et de mépris en ce moment.Tous les invités ont été coviés à un déjeuner (couscous aux poissons) et j'avais la chance d'être à la même table que celle de George Adda. On a évoqué plusieurs sujets et j'étais impressionné par cet homme qui m'a indiqué "qu'il était fier d'être tunisien avant qu'il soit juif".Mettons fin à la haine et à l'intolérance!
Hannibal a dit…
Voici deux liens relatifs au Colloque sus-mentionné:

http://www.tn.refer.org/
hebergement/histoire/
activites/coljui.htm

http://www.tn.refer.org/
hebergement/
histoire/pres.htm
Youyou a dit…
@m2k: "Même si il y a un ennemi juif, faut pas généraliser"

????? La paranoïa est une maladie bien suivie dans les institutions tu sais...je suppose que l'étape d'après c'est de parler de complot international sioniste pour jeter les tunisiens musulmans à la mer...c'est de l'ordre du n'importe quoi.
Anonyme a dit…
cher Hannibal !
comment tu explique que la situation a changé ? pourquoi on regresse au lieu d'aller de l'avant ?
Hannibal, je ne suis^ pas d'accord lorsque tu dis que les mentalités sont restée figées. au contraire, la mentalité traditionnelle tunisienne est très tolérante et si aujourd'hui il y a de plus en d'antisémites, c'est parce que la mentalité évolue dans le mauvais sens.

Quand à prétendre que les juifs sont nos ennemis, il n'y a pas plus stupide comme déclaration. Soit disant ça n'aide pas les palestiniens et la Tunisie dans tout ça? Doit-on s'enfoncer pour faire plaisir aux palestiniens?
Hannibal a dit…
@Marsupilami: " les mentalités ont évolué mais dans le mauvais sens", tu considère ca une évolution?, une évolution sous-entend un pas en avant, du progrès et non pas un recul en arrière. En disant que le temps a changé mais les mentalités sont restées figées j'au voulu dire que le simple Tunisien, et malheureusement ce groupe d'étudiants n'ont pas compris ce que signifie la tolérance. Oui on est traditionnellement tolérant et nous sommes fiers de l'être mais un tel incident nuit à cette valeur qui caractérise notre pays. Entre 1998 et 2006, le Monde a connu des changements considérables, la situation en Palestine a tellement changé aussi, est ce que la situation en palestine en 1998 était meilleure que celle en 2006? Je ne pense pas. Comment expliquer le fait qu'1998 lors de ce colloque rien ne s'est passé? mais comme tu l'avais dit, peut-on rester tributaire d'un problème qui concerne un pays frère et qui lui même ne cessent de normaliser avec l'Etat hébreux, on ne peut pas être plus royaliste que le roi, oui on partage les souffrances et les doléances des nos frères les palestiniens mais jusqu'à quand? Protester contre la présence de la fille d'un juif tunisien parce qu'il est juif et pour montrer notre solidarité avec les Palestiniens, je trouve ca ridicule et immonde ! Le monde doit bouger et avec lui les mentalités aussi dans le bon sens bien sur :)

@Anonymous: désolé j'ai voulu bien te répondre mais j'aimerais bien que ma réponse soit récue par une personne qui ne soit pas anonyme.C'est une question de principe.
Marsupilami a dit…
hannibal,

évoluer dans le mauvais sens voulait dire régresser :)

Je suis d'accord avec toi mais simplement je voudrais que ceux qui nous lisent évitent de mélanger les choses: la tradition tunisienne est tolérante, et surtout elle est bien TUNISIENNE.
L'occidentalisation c'est un apport, rien de plus.
L'arabisation, le terme est mal choisi mais hélas c'est comme ça qu'ils appellent cette chose qui veut nous arrâcher de nos traditions en nous faisant croire que c'est une lutte contre l'occidentalisation.

Si ces tunisiens étaient fidèles a eux mêmes, jamais ils ne chanteraient mort aux juifs!
M2K a dit…
@youyou : D’abord, j’ai pas mentionné qu’il y a un complot contre les tunisiens musulmans, mais il y a un ennemi juif contre le monde arabo musulman.

Quant ceux qui prétendent qu’il n’y a pas d’ennemi juif, il faut arrêter de dire des stupidités et des propos naïfs, dites moi pour quoi un Etat va attaquer un pays sur son propre sol, pourquoi les israélien sont attaqué la Tunisie en 1986 (bombardements de Hamem El chatt). Ou peut être c’est un ami qui a fait une erreur de parcours ?

Autre chose marsuplani, que je dis nos ennemis, ceci est relatif, je parle bien des arabes et des musulmans. Je ne sais pas si tu en fais partie !!!
Hannibal a dit…
Marsupilami : je sais très bien la signification d'"évoluer dans le mauvais sens" et " regresser" j'ai seulement essayé de ressortir l'aspect sémantique du verbe " évoluer" qui généralement dénote une action plus au moins positive.Sinon je trouve difficile le fait de reécrire ton pseudo alors je fais attention pour ne pas faire une faute de frappe ;) :P
Marsupilami a dit…
m2k, 1. les juifs ne sont pas nos ennemis et je ne connais pas bcp de tunisiens qui acceptent ce que tu dis!

2. Hammam Chatt a été bombardé parce que nous avions accueilli l'OLP et que l'OLP était un ennemi d'Israël! Si un pays X héberge tes ennemis, tu vas continuer de le considérer comme un pays ami?

De toute façon, après 21 ans, je pense qu'on peut tourner la page. Français et allemands n'ont mis que 16 ans à signer le traité d'amitié de l'Élysée en 1961!!

3. Tu ne sais pas si je fais partie des arabo-musulmans? Vu la définition que tu en donnes, la vraie question à poser c'est de savoir qui veut bien faire partie de ta version de ce monde !!
Youyou a dit…
@m2k: le fait même que tu puisse parler "d'ennemi juif" est très effrayant mon bon ami et me pousse, encore une fois, à te dire que la paranoïa est une vilaine et dangereuse habitude!

Comme l'a dit Hannibal à ma connaissance c'était l'OLP, structure terroriste à l'époque, qui était visée et non la Tunisie. Cette même structure terroriste qui est hautement à blâmer pour ma présence en France et mon émigration sous les bombes aussi bien syriennes qu'israéliennes. Donc non je n'ai aucune tolérance envers l'OLP de l'époque, je ne ressent aucune solidarité envers cette structure ou celles qui l'ont remplacées aujourd'hui dans la lutte armée, à savoir : Hammas, FDLP, FPLP et autres martyrs divers. Je te vois venir alors je te demande de relire ce que je viens d'écrire et comprendre que je parle des structures terroristes palestiniennes (dont le Fatah ne fais pas partie) et non pas du peuple palestinien quand je dis que je ne ressens aucune solidarité.

Après quand tu dis "nos ennemis, ceci est relatif, je parle bien des arabes et des musulmans"...je sais pas comment te l'expliquer avec des termes simples...voyons...alors être musulman pour moi signifie qu'il s'agit de tes croyances personnelles. C'est une religion, exactement comme être chrétien/juif/boudhiste/krishniste/whateverite. Donc le mec/nana qui est juif à une croyance personnelle qui est aussi légitime que la tienne ou la mienne. Maintenait ce type juif, avec donc sa croyance personnelle, peut-être d'une nationalité quelconque: Papou, Tunisien, Français, Libanais (et oui j'en ai rencontré 2 à Beyrouth), Malgache, Suisse Romand etc etc...mais il peut aussi être Israélien. Alors là si tu as envie de définir l'israélien comme étant ton ennemi, à toi MK2 alors please be my guest, mais définir une RELIGION... il faut se réveiller. Je vois dans ton profil que tu vis dans un pays civilisé, froid mais civilisé avec une véritable liberté de la presse, liberté d'association mais surtout une liberté de religion, je ne peux qu'espérer que les valeurs du Canada vont finir par déteindre sur toi...

http://doubtsandconvictions.blogspot.com/
Nabbar a dit…
meskin M2K kla 3ala rassou !!
M2K a dit…
Comment pouvez vous dire qu’il n’ y a pas d’ennemi juif, c’est complètement fou ce que vous dites. Un groupe de gens viennent de 4 coins de la planète, squattent une terre, comme quoi ça leur appartenaient il y a maintenant 2000 ans, sortent sa population, et vous me dites que ce ne sont pas des ennemis. Ils instaurent un pays qui fait ce que bon lui semble, se place au dessus de toutes les lois, tuent, enlèvent et manipulent à sa guise. L’occident a instauré l’Etat sioniste afin de mieux garder les ressources pétrolières arabes.

Vraiment c’est le comble, le pire dans tous ce que tu me dis que tu ne connais pas beaucoup de tunisiens qui acceptent ce que je dis, alors tu peux me dire pourquoi dans une enceinte universitaire, un groupe d’étudiant a criés « Vive la Palestine et a bas Israël» et « pas de Juifs à l'Université ». De plus, l’époque dont tu parle en Tunisie elle est révolue, peut être avant (avant 1967) personne n’avait des problèmes avec les juifs, mais cette époque est révolue.
Marsupilami a dit…
On connait la chanson! Il faudrait changer de disque, Israël a été reconnu pour tous les pays arabes et personne ne va te croire quand tu dis que c'est pour le pétrole que cet État est là!!

En tous cas bravo, fallait vraiment la chercher cette explication!
Quand à vouloir nous faire croire que les tunisiens sont majoritairement antisémites, je crois que tu te fourvoies même je sais que si on laisse faire les gens comme toi, ça finira par arriver un jour.

C'est encore plus triste de constater que tu te joins aux 50 excités qui ont crié mort aux juifs à la Manouba.

Pour ma part, je sors du débat, c'est une perte de temps!!
Youyou a dit…
tout pareil que Marsupilami, j'arrête la discussion c'est stérile.

http://doubtsandconvictions.blogspot.com/

PS: hier soir, Question pour un champion spécial Francophonie, les candidats Tunisiens, Marocains et Israéliens s'inter-félicitaient quand ils répondaient bien...en voyant ça j'ai repensé aux discours fanatiques de M2k et je me suis dit qu'on était pas entouré que par des extrémistes finalement mais que c'est eux qui font le plus de bruit.
M2K a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
M2K a dit…
Jamais je ne me joindrai à quelqu'un qui va dire mort aux juifs et si tu lis bien, je n'ai jamais mentionné ça dans mes commentaires. Je veux simplement être objective,

Tu peux lire ce post qui t'aidera à mieux comprendre ce que je veux dire


http://www.subzeroblue.com/archives/2006/03/the_israel_lobby.html
Heliodore a dit…
L'ennemi n'est pas Juif, il est Sioniste. Nuance !

(tous les arabes ne sont pas musulmans, et tous les musulmans ne sont pas arabes)
Anonyme a dit…
Vous tous qui parlez de Paul Sebag :
1 Saviez-vous qu'il a lutté pour l'indépendance tunisienne ?
Il a été dans les prisons françaises pour cela et beaucoup souffert avec sa qualité d'indépendantiste, désolé que l'histoire contredise certains mais beaucoup de juifs ont lutté pour l'indépendance tunisienne pour que nous soyons aujourd'hui des hommes libres.
2 Son dernier livre "Tunis histoire d'une ville" est une encyclopédie fantastique de la Tunisie : tout y est passé en revue :l'ère primaire,,le sous-sol, les oiseaux (jusqu'à savoir que les flamands roses du lac de Tunis couvent leurs oeufs à Gafsa), la démographie, l'économie, vraiment il a mis en forme de manière passionnée toutes les sciences appliquées à la Tunisie.
Osons le dire tout net : cette manifestation contre Sebag est encore plus grave pour la culture de notre pays que l'antisémitisme, elle tient de la haine de soi, sans doute par ignorance, ces jeunes illuminés ont manifesté mais honte à eux ( on se renseigne avant), sans les combattants de l'indépendance de l'époque dont faisait partie Paul Sebag, ces jeunes n'auraient sans doute pas pu avoir accès à l'université tunisienne,peut-être mêm pas à l'Ecole; université dont il font un bien mauvais usage, amer retournement de l'histoire n'est-ce pas ? mordre la main de celui qui a aidé à obtenir sa liberté.
drôle de reconnaissance dans cette université où je ne sais vraiment pas ce que ces jeunes manifestants apprennent, en tout cas pas leur histoire : peut-être la barbarie moyen-âgeuse obscurantiste du Moyen Orient ou du Pakistan-Afghanistan (et non du Maghreb)colportée par quelques prêcheurs propagandistes de l'intégrisme (venant de pays où l'on coupe encore les mains pour vols et où on lapide pour adultère) les fascine comme autrefois le marxisme fascinait : on en connaît les résultats aujourd'hui.
Non vraiment, il faut réétudier l'histoire de la Tunisie, la vraie et la leur enseigner vraiment, ne perdons pas notre modernité ! je me souviens, étant tout petit, au début de l'indépendance d'un certain président Bourguiba qui descendait de sa voiture pour ôter le voile à une femme qui se trouvait dans la foule. Chers compatriotes ne perdons pas notre modernité, ni notre liberté surtout pas par ignorance !
Nous avons vu que c'était la pire des choses car elle amène la haine de soi et empêche de relativiser.
Certes accuser Israël d'occuper des terres peut sembler légitime, mais un plan de partage a été voté par la communauté des nations en 1948 : il n'a pu être mis en application du fait de pays arabes du Moyen-Orient qui ont déclenché une guerre qu'ils ont perdue. Ne soyons pas plus royaliste que le roi, l'Egypte et la Jordanie sont aujourd'hui en paix avec Israël, alors pourquoi encore un demi-siècle de haine ?
Etudions l'histoire de notre pays encore une fois pour relativiser ! les arabes eux aussi au départ se sont installés en la Tunisie il y a plusieurs siècles.
Les vrais ennemis, chers amis compatriotes sont la haine et l'ignorance, l
Anonyme a dit…
Vous tous qui parlez de Paul Sebag :
1 Saviez-vous qu'il a lutté pour l'indépendance tunisienne ?
Il a été dans les prisons françaises pour cela et beaucoup souffert avec sa qualité d'indépendantiste, désolé que l'histoire contredise certains mais beaucoup de juifs ont lutté pour l'indépendance tunisienne pour que nous soyons aujourd'hui des hommes libres.
2 Son dernier livre "Tunis histoire d'une ville" est une encyclopédie fantastique de la Tunisie : tout y est passé en revue :l'ère primaire,,le sous-sol, les oiseaux (jusqu'à savoir que les flamands roses du lac de Tunis couvent leurs oeufs à Gafsa), la démographie, l'économie, vraiment il a mis en forme de manière passionnée toutes les sciences appliquées à la Tunisie.
Osons le dire tout net : cette manifestation contre Sebag est encore plus grave pour la culture de notre pays que l'antisémitisme, elle tient de la haine de soi, sans doute par ignorance, ces jeunes illuminés ont manifesté mais honte à eux ( on se renseigne avant), sans les combattants de l'indépendance de l'époque dont faisait partie Paul Sebag, ces jeunes n'auraient sans doute pas pu avoir accès à l'université tunisienne,peut-être mêm pas à l'Ecole; université dont il font un bien mauvais usage, amer retournement de l'histoire n'est-ce pas ? mordre la main de celui qui a aidé à obtenir sa liberté.
drôle de reconnaissance dans cette université où je ne sais vraiment pas ce que ces jeunes manifestants apprennent, en tout cas pas leur histoire : peut-être la barbarie moyen-âgeuse obscurantiste du Moyen Orient ou du Pakistan-Afghanistan (et non du Maghreb)colportée par quelques prêcheurs propagandistes de l'intégrisme (venant de pays où l'on coupe encore les mains pour vols et où on lapide pour adultère) les fascine comme autrefois le marxisme fascinait : on en connaît les résultats aujourd'hui.
Non vraiment, il faut réétudier l'histoire de la Tunisie, la vraie et la leur enseigner vraiment, ne perdons pas notre modernité ! je me souviens, étant tout petit, au début de l'indépendance d'un certain président Bourguiba qui descendait de sa voiture pour ôter le voile à une femme qui se trouvait dans la foule. Chers compatriotes ne perdons pas notre modernité, ni notre liberté surtout pas par ignorance !
Nous avons vu que c'était la pire des choses car elle amène la haine de soi et empêche de relativiser.
Certes accuser Israël d'occuper des terres peut sembler légitime, mais un plan de partage a été voté par la communauté des nations en 1948 : il n'a pu être mis en application du fait de pays arabes du Moyen-Orient qui ont déclenché une guerre qu'ils ont perdue. Ne soyons pas plus royaliste que le roi, l'Egypte et la Jordanie sont aujourd'hui en paix avec Israël, alors pourquoi encore un demi-siècle de haine ?
Etudions l'histoire de notre pays encore une fois pour relativiser ! les arabes eux aussi au départ se sont installés en la Tunisie il y a plusieurs siècles.
Les vrais ennemis, chers amis, ne doivent jamais être des peuples ou des entités, source de morts, les vrais ennemis ce sont la haine et l'ignorance.
Signé : Un ami un peu dégoûté de la tournure que prennent les choses, mais avec plein d'espoir d'être entendu et compris.
DAVID a dit…
Ahlan w sahlan ya Zizou !kifèk ? je viens de me retrouver par hasard sur ton blog en faisant des recherches sur les travaux du Père Delattre et la nécropole juive de Gammart....(normal de la part d'un juif Tune, comme on nous nomme à Paris) et je me suis retrouvé a lire les interventions à propos de cette lamentable manifestation de haine et de betise d'une cinquantaine d' abruti(e)s contre cette cérémonie....je crois qu'Hannibal a parfaitement résumé la problématique en signalant que la plupart de ces indigents de l'esprit ne savent meme pas ce que c'est qu'un Juif, ils sont tous partis alors qu'eux memes n'étaient pas encore nés...la stérilité de tels propos ne reflète heureusement pas l'esprit Tunisien et je peux te dire que lorsque deux ,ou plus, tunisiens juifs et musulmans se retrouvent à Paris ou à Cannes, c'est des moments de grand bonheur partagé, au restaurant ou sur la plage....et ça les géniteurs de haine ne le connaitront jamais...Allah ikhèllik ya akhi..

Posts les plus consultés de ce blog

الادمان

الادمان هو مرض مزمن شديد الانتكاس . هذا المرض يغير هيكل و وظائف الدماغ. علاج الادمان لا يكون بحبس المدمن في السجن او في مصحات و منعه من تناول مادته. نحن في تونس فشلنا في تعاطينا مع هذا المرض و يجب علينا الاعتراف بذلك. مصدر الفشل هو بالأساس متأتي من جهلنا العلمي في هذا الموضوع. فنحن لا ندرس أطبائنا ، عاملي الصحة ، المرشدين الاجتماعيين ، رجال القانون ، الشرطة ، السياسيين وغيرهم مرض الادمان و كيفية التعامل معه. لا نقوم بنشر المعلومات لكافة الشعب كي يعي باهمية المشكل و عواقبه. فالقليل من المدمنين يعلمون بأنهم مدمنين و الوصم والتمييز المربوط بكلمة ادمان لا تشجع احدا على البحث عن العلاج الذي هو غير موجود أصلا (ممنوع من الدولة).فالمدمن يعاقب على إدمانه و يعاقب على انتكاسته و يعاقب حتى في نجاحه على الإقلاع اذ يبقى الوصم ضده مدى 
حياته.


En #Tunisie le gouvernement et l'assemblée essayent de gérer le problème de la drogue par la répression. On ne regarde pas l'addiction sous un angle scientifique. On ne mets pas en place une politique de réduction des risques et on parle encore de guériso…

تونس: كارثة الإيقاف التحفظي

الإيقاف التحفظي والايداع بالسجن قبل إصدار الحكم يجب ان يكون الاستثناء وليس القاعدة. هذا الإجراء المعمم بالمحاكم التونسية هو سبب اكتظاظ السجون(50%من السجناء هم مواطنين موقوفين ولا يوجد حكم ضدهم) وثابت علميا انه يؤثر على مجرى العدالة
بشكل كبير ويؤثر سلبا على الأحكام فنادرا ما يحكم الموقوف بالبراءة او بمدة اقصر من التي قضاها تحفظيا . هذه الممارسات تسبب كوارث اجتماعية واقتصادية و تجعل المواطن يحقد على المنظومة القضائية و يحس بالظلم و القهر



Pour s'approfondir dans le sujet: Lire L'etude du Labo démocratique intitulée : "Arrestation, garde à vue, et détention préventive: Analyse du cadre juridique tunisien au regard des Lignes directrices Luanda"

Rest In Peace Hans Rosling

Meeting Hans Rosling and spending a weekend with him ( Thanks to Houssem Aoudi, we went to pick him up from Annaba and drove to Tunis together - we stopped and had sea food in Tabarka, Tunisie) was one of the most meaningful moments of my life as a young adult. On our road trip, he shared his life story, his passions and his dreams. He was so humble, generous and kind. He gave me life-changing advice and meaningful words of wisdom that make me feel grateful and entrusted to keep his legacy and pursue his work to improve the health and well-being of people around the world. (He made this video in Tunisia Live studios to inspire the young people of North Africa to keep up the good work).