Accéder au contenu principal

From Alexendria ! Tunisie Zambie comme si vous etiez !

Chers amis ! Finalement notre reporteuse a trouvé qlq minutes pour nous envoyer un petit email. Je sais que c pas evident pour elle et d'ailleurs je la remercie bcp pour ce petit recit.

salut! je suis toujours la!!!
c était génial au stade.... y avait justement plein de tunisiens... ça m'a fait bizarre moi qui ai pas vu de tunisiens depuis 3 mois... mais ce qui était encore plus génial c'est les égyptiens qui sont venus en masse ( il faut dire que l'entrée était libre) pour encourager l'équipe tunisienne. ils étaient plus déchaînes que les tunisiens et partageaient avec nous les mêmes joies et colères! ...y avait tout un ensemble de gradins occupé par des groupes de soldats qui portaient tous des petits drapeaux tunisiens en criant pour la victoire de la Tunisie. Les égyptiens ont finalement bcp plus le sens de "l'arabisme" que nous. Le même match Egypte contre zombie chez nous, t'aurais simplement vu un stade vide de tunisiens.
Bref, c'était trop amusant, égyptiens et tunisiens étaient évidements assis ensemble dans les gradins... on entendait de tout: les chants d'encouragement et les mots grossiers égyptiens mélangés à ceux tunisiens... mais il fallait voir la tête des égyptiens qui entendaient nos grossièretés si fines et qui essayaient de les répéter pour s'amuser. On leur a donné un cour d'expression orale footballistique d'une extrême finesse. Bref, l'essentiel c'est qu'on soit sorti victorieux. On n'avait un peu peur dans les gradins car notre équipe n'a pas très bien joue surtout dans les 40 premières minutes du match. Au final, 4 a 1 est un très bon score. On attend la suite. J'essaierai d'être présente la seconde partie car on commence à me faire croire que je suis un porte bonheur pour la Tunisie et je ne veux surtout pas porter le poids d'une défaite élottf yai sahéb élottf : ) inchallah dima marbouha:)

Voila tout, j'aurai aime t'écrire un meilleur compte rendu pour le blog, mais le temps m'a fait faut bon... j'ai bcp de travail en ce moment... en tout cas, voila ce recit ... j'espere qu'il te plaira.

Allez zizou, chao...

Commentaires

Unknown a dit…
ya pas de photos?
Yssem Saadi a dit…
la reporteuse a de la chance d'y etre, a la tele l'ambiance etait chaude et ce soir encore avec la victoire face à l'afrique du sud
Vive la Tunisie!
Leilouta a dit…
Who is playing next?
Curieuse de tout a dit…
ayya j'espère que tu seras dans le stade en quart de finale!!!

Posts les plus consultés de ce blog

تونس: كارثة الإيقاف التحفظي

الإيقاف التحفظي والايداع بالسجن قبل إصدار الحكم يجب ان يكون الاستثناء وليس القاعدة. هذا الإجراء المعمم بالمحاكم التونسية هو سبب اكتظاظ السجون(50%من السجناء هم مواطنين موقوفين ولا يوجد حكم ضدهم) وثابت علميا انه يؤثر على مجرى العدالة بشكل كبير ويؤثر سلبا على الأحكام فنادرا ما يحكم الموقوف بالبراءة او بمدة اقصر من التي قضاها تحفظيا . هذه الممارسات تسبب كوارث اجتماعية واقتصادية و تجعل المواطن يحقد على المنظومة القضائية و يحس بالظلم و القهر Pour s'approfondir dans le sujet: Lire L'etude du Labo démocratique intitulée :  "Arrestation, garde à vue, et détention préventive: Analyse du cadre juridique tunisien au regard des Lignes directrices Luanda"

Le discours de Bourguiba à Addis Abeba en 1963 à l'occasion de la création de l'OUA

Merci à tous ceux qui ont réagi pour revendiquer l'appartenance de la Tunisie à l'Afrique. Grace au soutien de la direction de la communication de l'unité africaine,voici en exclusivité le discours de Bourguiba à l'occasion de la création de l'Organisation de l'Unité Africaine (OUA). Ce discours a été prononcé il y'a 50 ans jours pour jours, le 25 Mai 1963 à Addis Ababa. Son Excellence Habib Bourguiba, Président de la Tunisie. L’unité dans la diversité J’ai l’agréable devoir d’adresser à votre éminente assemblée les salutations fraternelles du peuple tunisien et ses vœux de plein succès pour nos travaux. C’est la seconde fois en peu de d’années que les Etats indépendants d’Afrique se réunissent à Addis-Abéba, ce bastion héroïque de la liberté africaine. Je ne puis, sans émotion et sans fierté, évoquer l’épopée éthiopienne. Ce fut le début d’un combat décisif qui devait se terminer, en Afrique et ailleurs, par la défaite inéluct