Accéder au contenu principal

Hi, Kifak ça va ?

quand tu rencontre un libanais ! il vaut mieux l'approcher de la sorte ! C branché et ca montre en meme temps le trilinguisme rampant a toutes les franges eduqués de la societé : good for them !
je regrette que notre systeme educatif ne m( nous)'as pas permis d'avoir un niveau acceptable en anglais... etre bilingue dans le cas d'un pays comme le notre n'est plus suffisant et nous enferme encore plus ! et ne me dites pas que la prochaine generation sera meilleure que la notre !

Commentaires

Yas a dit…
La communication ne passe pas que par le nombre de langues que l'on connait, on peut-etre quadri-lingue et avoir du mal a transmettre ses idees, comme on peut etre "unilingue" est etre un as de la communication.
tom a dit…
je suis d'accord avec vous deux!
N'empeche, je vois que les niveaux languistiques ( a commencer par le mien) commence petit a petit a se cloitrer dans les domaines professionnels que communicatif, j'ai eu derniement le privilege de disucter avec un export britannique, a part les techniques, j'ai pu rien raconter d'autres :(

Je pense que c question d'ouverture d'esprit avant meme l'ouverture du systeme educatif...

Et meme avec notre langue maternel, on arrive meme pas a faire une phrase aussi juste :(
Inés a dit…
sérieusement pour le Cas tunisien il faut dire que sortie de l'école le bon citoyen tunisien n'arrive à parler aucune langue sauf la sienne le bon vieux "derja". Il se fait comprendre par ses concitoyens et devient tout bête quand un syrien , libanais, égyptien ...( je m'excuse pour les nationalités à trait arabes que je n'ai pas sité ) lui demande de traduire ses dires ! En conclusion Le Tunisien ne sais parlait ni français , ni arabe, ni italien ni rien du tout il parle seulement le cocktail de toutes les cultures qui se sont croisées en Tunisie.
Mais il faut dire qu'il y a certains privilégiés qui peuvent s'exprimer en français et / ou en anglais mais là encore se pose le probléme de l'arabe!
Le systeme est dans tout les cas déficient.
D'une autre part il faut dire quand même que le libanais est trés "m'as tu vu" par expérience le libanais aime faire exeption et parler l'anglais , le français ( so chic) et pour ponctuer les phrases arabes ! car dans la montalité du libanais " le libanais n'est pas arabes le libanais est Phynicien "
adib a dit…
labes, elhamdoullah!
Anonyme a dit…
c'est typiquement libanais mais contrairement a toi je pense que c'est ridicule. Etant libanais et vecu au liban je t'assure que la plupart de c'est gens ont toutes les peines du monde a s'exprimer en 3 langues ou meme 2. ce Hi, kifak ca va? c'est juste pour le prestige
emy a dit…
Ines t completement a coté de la plaque
Inés a dit…
For emy
jareb e7ki m3a tounsi, je parle du tunisien de baaaase elli tal9ah fi shera3 Habib Bourguiba , uniquement en français tu veras le résultat ( l'accent...Moliére se retournerait dans sa tombe ) . Demande lui ( ou même demande moi la premiére ) d'écrire une lettre administrative en arabe .... Même fil Fac des Assistants et des Docteurs trouvent le moyen de faire des fautes de français à l'orale comme à l'écrit. Le probleme des langues est une maladie qui se transmet . yomken je suis à coté de la plaque , je ne me dis pas philosophe ou sociologue , mais c'est ce que je conclue de mon angle de vue.
Manal a dit…
Je partage pleines d’idées dans ces commentaires : la première est celle de Yas, la langue n’a jamais été une barrière pour communiquer, je te l’accorde, mais c’est un moyen. Beaucoup de mes amitiés, de mes affinités, de mes lectures ont été dictées par les langues que je parle, c’est un enrichissement crois moi.
Je rejoins Inès sur ses dires, pour citer l’exemple du Maroc. Le citoyen Lambda, qu’on croise dans notre chare3 bourguiba à nous, arrivera à peine à formuler une bonne phrase en Français, parce que justement le système d’éducation nationale ne permet pas d’avoir un excellent niveau en Français. Seuls ceux qui ont eu un enseignement privé, ou qui sont passés par des missions françaises qui ont le privilège de parler un Français qui ne retournerait pas Molière dans sa tombe. Mais ceux là, trouvent plus de facilité à s’exprimer en Français qu’en leur propre Darja, et c’est quand même triste, vu qu’aucun français au monde ne s’exprimerait mieux en arabe classique ou autre langue que la sienne – à les entendre parler Anglais…-
Le fait qu’un Libanais dise ‘Hi, Kifak ça va’ ne veut rien dire…on le dit tous d’ailleurs, mais une langue ne se résume pas à deux trois mots, faut voir au-delà…
Flying_Monkeys a dit…
CIA world Factobbok:
Litteracy rate in Tunisia: 74.3%
in Lebanon: 87.4%.
Il faut aussi comparer le comparable. Le commun des libanais ne jongle pas parfaitement avec 3 langues. L'elite peut etre et ceci est du a plusieurs faits. Il y aplus de libanais en immigration qu'au liban meme. Il y a meme plus de libanais vivant au Bresil que tout le liban alors lorsque ces derniers rentrent au pays naturellement ameliorent le niveau linguistique. Puis il y a l'aristochratie qui est nee des riches turques immigrants a beirut apres la fin de l'empire ottoman.
Donc il suffit pas de comparer un tunisien et un libanais mais faut plutot comprendre les facteurs geopolitiques et historiques qu'il y a derriere.
Pour le reste, je susi touta fait d'accord avec Ines. a 1000%
walid a dit…
Salut tlmd,
Première chose c'est qu'il faut pas laisser tomber notre langue "le vrai Arabe" parce que c'est une langue riche et magnifique et avant tout c'est notre identité..Puis je ne vois pas l'interet de parler dans une autre langue que la notre à l'exception de propos scientifiques ou techniques ou bien pour un besoin professionnel ou éducatif par exemple...Donc il vaut mieux parler notre belle langue dans la vie quotidienne!!:En plus je n'ai jamais vu un français, un allemand ou un anglais utiliser des termes d'une autre langue dans ses conversations...Preuves que cet habitude peut être dues à un complexe ou simplement pour le "visss" comme en parla Flying_Monkey dans son blog.
Pour les générations à venir inchallah ça s'améliore, parce qu'ils commencent l'Anglais assez tôt et cela fait la difference selon moi(d'après ma propre experience)...Mais il faut avoir la volonté chez cette génération qui apparement ne s'interesse qu'à StarAcademy et compagnie..DOMMAGE!!!
7asilou éna je suis partisant de notre chere langue..et je suis pour l'apprentissage pour d'autres langues qui deviennent malgré nous Universelles.
Ama 5ir Za3Ma "HI Kifak ça va?" walla "Selem 3alaikom" ;)
Anonyme a dit…
ena je préfère (niveau culturel + élevé):

- Hi, kifak ça faarte ??
- ouallah ça farte barcha barcha (puisque les libanais aiment le barcha) ;-)
Anonyme a dit…
Mais justement, Zizou parlait du trilinguisme with good communication skills! Am I wrong cher zizou?
Anonyme a dit…
Ce cocktail de toutes les cultures qui se sont croisées en Tunisie a aussi pas mal d'avantages ma chere Ines!!! Regarde autour de toi (non un peu plus loin je voulais dire) et tu comprendras!!!
Anonyme a dit…
To Flying_Monkeys: je pense que ce qu'il faut comparer c'est un peu plus que ça. Peut etre qu'il faut comparer le capitalisme libanais et le socialisme tunisien, et on comprendra pas mal de choses; pas eulement le Hi Kifek ca va!
Leo a dit…
Le hi kifak ça va? n'est pas si bon pour le Liban à mon avis... Moi je ne suis pas libanais, mais j'y ai de la famille, et ça déprime voir des libanais que ouais, ils parlent bien l'arabe, mais détestent avant tout les cours d'arabe dans l'école et n'ecrivent qu'en français! Pourquoi pour montrer qu'on est branché il faut toujours remercier par des "merci" et mélanger allègrement sa langue maternelle au français et à l'anglais? moi qui apprends l'arabe ça me fait mal de voir cette langue si délaissée!

Posts les plus consultés de ce blog

الادمان

الادمان هو مرض مزمن شديد الانتكاس . هذا المرض يغير هيكل و وظائف الدماغ. علاج الادمان لا يكون بحبس المدمن في السجن او في مصحات و منعه من تناول مادته. نحن في تونس فشلنا في تعاطينا مع هذا المرض و يجب علينا الاعتراف بذلك. مصدر الفشل هو بالأساس متأتي من جهلنا العلمي في هذا الموضوع. فنحن لا ندرس أطبائنا ، عاملي الصحة ، المرشدين الاجتماعيين ، رجال القانون ، الشرطة ، السياسيين وغيرهم مرض الادمان و كيفية التعامل معه. لا نقوم بنشر المعلومات لكافة الشعب كي يعي باهمية المشكل و عواقبه. فالقليل من المدمنين يعلمون بأنهم مدمنين و الوصم والتمييز المربوط بكلمة ادمان لا تشجع احدا على البحث عن العلاج الذي هو غير موجود أصلا (ممنوع من الدولة).فالمدمن يعاقب على إدمانه و يعاقب على انتكاسته و يعاقب حتى في نجاحه على الإقلاع اذ يبقى الوصم ضده مدى 
حياته.


En #Tunisie le gouvernement et l'assemblée essayent de gérer le problème de la drogue par la répression. On ne regarde pas l'addiction sous un angle scientifique. On ne mets pas en place une politique de réduction des risques et on parle encore de guériso…

تونس: كارثة الإيقاف التحفظي

الإيقاف التحفظي والايداع بالسجن قبل إصدار الحكم يجب ان يكون الاستثناء وليس القاعدة. هذا الإجراء المعمم بالمحاكم التونسية هو سبب اكتظاظ السجون(50%من السجناء هم مواطنين موقوفين ولا يوجد حكم ضدهم) وثابت علميا انه يؤثر على مجرى العدالة
بشكل كبير ويؤثر سلبا على الأحكام فنادرا ما يحكم الموقوف بالبراءة او بمدة اقصر من التي قضاها تحفظيا . هذه الممارسات تسبب كوارث اجتماعية واقتصادية و تجعل المواطن يحقد على المنظومة القضائية و يحس بالظلم و القهر



Pour s'approfondir dans le sujet: Lire L'etude du Labo démocratique intitulée : "Arrestation, garde à vue, et détention préventive: Analyse du cadre juridique tunisien au regard des Lignes directrices Luanda"

Rest In Peace Hans Rosling

Meeting Hans Rosling and spending a weekend with him ( Thanks to Houssem Aoudi, we went to pick him up from Annaba and drove to Tunis together - we stopped and had sea food in Tabarka, Tunisie) was one of the most meaningful moments of my life as a young adult. On our road trip, he shared his life story, his passions and his dreams. He was so humble, generous and kind. He gave me life-changing advice and meaningful words of wisdom that make me feel grateful and entrusted to keep his legacy and pursue his work to improve the health and well-being of people around the world. (He made this video in Tunisia Live studios to inspire the young people of North Africa to keep up the good work).