Accéder au contenu principal

mechmoums dites vous ?

Hier je faisais une marche a la marina de Hammamet Yasmine, quand un petit garcon haut comme 6 pommes ( 10 ans) m'interpelle, d'un air sur de lui, brabbi est ce que vous pouvez me donner 2 dinars. le garcon paraissait d'une origine modeste, je lui demandis pourquoi il me demande 2 dinars et pas 5 ou bien 500 millimes. Il me repondis qu'il avait besoin de deux dinars pour rentrer chez lui. Ah ouais ! et keske tu fais la ? moi ! je vends des Mechmoums je m'apprettais a les vendre qd un policier en civile m'arreta et me confisqua les mechmoum.
je lui proposa de me montrer le policier afin que j'essaye de recuperer la marchandise du gosse ! il me demanda de le suivre, on commenca une petite marche !
ecrasé sous le poids de mes questions la garcon me raconta tout !
il s'appelle marouen, il passe en 6 eme primaire, son pere travaille dans un bazar a hammamet, il vends des machmoum tout les soirs a Yasmine depuis 2 mois,il les achete ( entre 15 et 50 mechmoum selon le marché) de chez une vielle dame qui les vends à 250 millimes l'unité, il les vends a partir de 2 dinars pour les touristes , il les cedent aux max a 1 dinars mais il est arrivé meme a vendre 1 a 5 dinars. il rentre tout les soir en taxi.
Ce soir là c'etait la deuxieme fois qu'il se fait pincer, il a appelé son pere qui lui a dit qu'il faut qu'il se debrouille pour rentrer. quitte a demander aux passants. Le garcon adore son pere a qui il donne chaque soir toutes ses recettes. c'est d'ailleurs son pere qui lui a acheter sa bicyclette adorée , avec laquelle il passe ses journées d'ete ( avant d'aller travailler). il comptent ( avec son pere) d'ailleurs aller voir Rami ayech au festival de Nabeul !
le garcon me suiva de la Marina a la medina , on chercha le policier en vain. a la fin il ne voulait plus me quitter avant que je lui file les 2 dinars. je les lui ai donné finalement! il promit de me redonner si on se revoie ! d'ailleurs il a dit qu'il est tout les soir vers 9 heures au niveau de la patinoire et du centre commercial.
le garcon avait l'air tres heureux de faire ce qu'il faisait ! il disait que c'etait mieux que de rester a la maison. il faisait de jolis benefices aussi, ce qui permets, selon lui, d'acheter tout se dont il a besoin en livres , cahiers et accessoires pour vélo !

Commentaires

Anonyme a dit…
zied c'est quoi le mechmoum??
EviL DraKo a dit…
jolie histoire

>> Chantal le machmoum est un petit pouquet fait de jasmain ou de fil, tres aprecié en tunisie
Anonyme a dit…
merci pour l'info , on en a au liban de pareil fait avec des gardeneas

Posts les plus consultés de ce blog

تونس: كارثة الإيقاف التحفظي

الإيقاف التحفظي والايداع بالسجن قبل إصدار الحكم يجب ان يكون الاستثناء وليس القاعدة. هذا الإجراء المعمم بالمحاكم التونسية هو سبب اكتظاظ السجون(50%من السجناء هم مواطنين موقوفين ولا يوجد حكم ضدهم) وثابت علميا انه يؤثر على مجرى العدالة بشكل كبير ويؤثر سلبا على الأحكام فنادرا ما يحكم الموقوف بالبراءة او بمدة اقصر من التي قضاها تحفظيا . هذه الممارسات تسبب كوارث اجتماعية واقتصادية و تجعل المواطن يحقد على المنظومة القضائية و يحس بالظلم و القهر Pour s'approfondir dans le sujet: Lire L'etude du Labo démocratique intitulée :  "Arrestation, garde à vue, et détention préventive: Analyse du cadre juridique tunisien au regard des Lignes directrices Luanda"

Le discours de Bourguiba à Addis Abeba en 1963 à l'occasion de la création de l'OUA

Merci à tous ceux qui ont réagi pour revendiquer l'appartenance de la Tunisie à l'Afrique. Grace au soutien de la direction de la communication de l'unité africaine,voici en exclusivité le discours de Bourguiba à l'occasion de la création de l'Organisation de l'Unité Africaine (OUA). Ce discours a été prononcé il y'a 50 ans jours pour jours, le 25 Mai 1963 à Addis Ababa. Son Excellence Habib Bourguiba, Président de la Tunisie. L’unité dans la diversité J’ai l’agréable devoir d’adresser à votre éminente assemblée les salutations fraternelles du peuple tunisien et ses vœux de plein succès pour nos travaux. C’est la seconde fois en peu de d’années que les Etats indépendants d’Afrique se réunissent à Addis-Abéba, ce bastion héroïque de la liberté africaine. Je ne puis, sans émotion et sans fierté, évoquer l’épopée éthiopienne. Ce fut le début d’un combat décisif qui devait se terminer, en Afrique et ailleurs, par la défaite inéluct