Accéder au contenu principal

Usama Fayyad (yahoo): Un Tunisian Born au sommet de la silicon valley


Usama Fayyad, ce nom vous est peut etre etrange mais Usama est une sommite mondiale dans le monde de l'IT ( Information Technology) . Usama a obtenu son doctorat a l'Université du Michigan, Ann Arbor, et est également titulaire d'une licence de science en ingeniorat à la fois en genie électrique et informatique; et enfin de deux masteres (MSE ) l'un en computer science et l'autre (MSc) en mathématiques. Il a publié plus de 100 articles techniques dans les domaines de l'extraction de données ( data mining) et de l'intelligence artificielle.

Usama est un Fellow de l'Association for the Advancement of Artificial Intelligence (AAAI), Fellow de l'ACM, a publié deux livres sur l'influence de data mining et lancé la première revue scientifique dans le domaine. Il est invite tres régulièrement a faire des communications au gouvernement, l'industrie et conférences universitaires dans le monde entier.

Au dela de cette carriere academique exceptionnelle, Usama est surtout connu pour etre le vice president de Yahoo, responsable de la Stratégie globale des données, des politiques, des systèmes et de gestion de la Société. Il supervise également une unite yahoo de recherche scientifique pour développer les nouvelles sciences de l'Internet, marketing en ligne, d'applications interactives et novatrices.

Dr Usama Fayyad a ete sur les news ces derniers temps ( ici et ici ) suite a l'offre de microsoft sur Yahoo. Il est une des tetes ( a geek) que microsoft cherche a conquerir pour ameliorer son data analysis system. Dr Fayyad blogue parfois sur ce yahoo blog possede un compte linkedin et il est aussi sur facebook.

Usama est ne en Tunisie en 1963, il est un grand crane rase aux yeux verts. Il est marie et a 4 enfants. J'ai pas reussi a en savoir plus sur son histoire avec la Tunisie( lycee, parents, ville d'origine....)... Je sais que j'aurais du lui ecrire pour en savoir plus mais j'en ai pas eu le courage... une telle success story merite d'etre racontee pour creer des vocations chez nos jeunes tunisiens (maghrebins et africains)...

Bravo Usama !



Si vous voulez voir Dr Fayyad in video :




Interview with Usama Fayyad


Usama Fayyad

Commentaires

islam_ayeh a dit…
Le mot ingéniorat a été inventé par les tunisiens et n'existe dans aucun dictionnaire français. Le mot exact est ingénierie! ;-)

sinon, dommage que t'as pas pu en savoir plus sur Oussama! za3ma a-t-il gardé un contact avec la Tunisie, pense-t-il à faire profiter les sociétés IT de son pays d'origine de sa position prestigieuse ?? espérons...
doodi a dit…
Zaama y nejmouch y sa8rou fi7 chwaya al microu ?
Anonyme a dit…
Pourquoi les présidents d'universités ne l'invitent-ils pas? on parle toujours de recencer les compétences tunisiennes à l'étranger mais qu'en a t-on fait ? pourquoi ne pas créer un site sur lequel on mettrait une grille à rempilr et qui serait complétée par les ressources humaines en Tunisie et à l'étranger?
Anonyme a dit…
c'est vrai , zIZOU LES MYTHES FONT PROGRESSER ET rever ;en meme temps on se dit que c'est possible de reussir et que la societé n'est pas bloqué ni impossible ,et que le monde est vaste et que l'on peut reussir sous d'autres cieux,
on parle aujourd'hui ,au journal d'un tunisin ,un genie en tele-com qui est trés sollicité au........JAPAN
Tarek a dit…
Massab I get him to join the english-speaking network!

I'll write to him, manich 5awwef kifek :)
Zied a dit…
Im not sure he is tunisian ya Tarek... It will be great if he joins though !
Tunisien a dit…
Je vais faire un interview avec Usama la semaine prochaine. Vous pouver envoyer vos questions a Usama a travers cette page:
http://blog.tunisien.org/?p=151

Posts les plus consultés de ce blog

الادمان

الادمان هو مرض مزمن شديد الانتكاس . هذا المرض يغير هيكل و وظائف الدماغ. علاج الادمان لا يكون بحبس المدمن في السجن او في مصحات و منعه من تناول مادته. نحن في تونس فشلنا في تعاطينا مع هذا المرض و يجب علينا الاعتراف بذلك. مصدر الفشل هو بالأساس متأتي من جهلنا العلمي في هذا الموضوع. فنحن لا ندرس أطبائنا ، عاملي الصحة ، المرشدين الاجتماعيين ، رجال القانون ، الشرطة ، السياسيين وغيرهم مرض الادمان و كيفية التعامل معه. لا نقوم بنشر المعلومات لكافة الشعب كي يعي باهمية المشكل و عواقبه. فالقليل من المدمنين يعلمون بأنهم مدمنين و الوصم والتمييز المربوط بكلمة ادمان لا تشجع احدا على البحث عن العلاج الذي هو غير موجود أصلا (ممنوع من الدولة).فالمدمن يعاقب على إدمانه و يعاقب على انتكاسته و يعاقب حتى في نجاحه على الإقلاع اذ يبقى الوصم ضده مدى 
حياته.


En #Tunisie le gouvernement et l'assemblée essayent de gérer le problème de la drogue par la répression. On ne regarde pas l'addiction sous un angle scientifique. On ne mets pas en place une politique de réduction des risques et on parle encore de guériso…

تونس: كارثة الإيقاف التحفظي

الإيقاف التحفظي والايداع بالسجن قبل إصدار الحكم يجب ان يكون الاستثناء وليس القاعدة. هذا الإجراء المعمم بالمحاكم التونسية هو سبب اكتظاظ السجون(50%من السجناء هم مواطنين موقوفين ولا يوجد حكم ضدهم) وثابت علميا انه يؤثر على مجرى العدالة
بشكل كبير ويؤثر سلبا على الأحكام فنادرا ما يحكم الموقوف بالبراءة او بمدة اقصر من التي قضاها تحفظيا . هذه الممارسات تسبب كوارث اجتماعية واقتصادية و تجعل المواطن يحقد على المنظومة القضائية و يحس بالظلم و القهر



Pour s'approfondir dans le sujet: Lire L'etude du Labo démocratique intitulée : "Arrestation, garde à vue, et détention préventive: Analyse du cadre juridique tunisien au regard des Lignes directrices Luanda"

Rest In Peace Hans Rosling

Meeting Hans Rosling and spending a weekend with him ( Thanks to Houssem Aoudi, we went to pick him up from Annaba and drove to Tunis together - we stopped and had sea food in Tabarka, Tunisie) was one of the most meaningful moments of my life as a young adult. On our road trip, he shared his life story, his passions and his dreams. He was so humble, generous and kind. He gave me life-changing advice and meaningful words of wisdom that make me feel grateful and entrusted to keep his legacy and pursue his work to improve the health and well-being of people around the world. (He made this video in Tunisia Live studios to inspire the young people of North Africa to keep up the good work).