Accéder au contenu principal

7 novembre 2007 : 20 ans depuis le changement

Selon la Tribune: Il n'y a pas de presidence a vie en Tunisie... Tant mieux :-)!

Apres avoir raconte ma journee du 7 novembre 1987 et espere un discours qui n'est jamais venu, J'aimerai aujourd'hui voir le verre a moitie plein ... J'aimerai comparer mon passe en tant que jeune citoyen tunisien a celui d'un soudanais de mon age...

Notre enfance aura ete marque par qlq evenements importants :

1983 : La proclamation de la Charia au Soudan, reprise de la guerre contre les sudistes et les emeutes du pain en Tunisie...

1986 : Un coup d'etat contre le president Numeiri et debut de la reforme economique en Tunisie ( initie par Sfar)

1987 : Changement de pouvoir en Tunisie et elections libres au Soudan

1989 : Coup d'etat contre le gouvernement democratiquement elu au Soudan et instauration d'un gouvernement islamiste avec un pouvoir bicephale entre Al Bashir et Al Tourabi et campagne presidentielle "libre" en Tunisie...

1989- 2007 : La Tunisie ne connait presque aucune crise majeure... Une croissance economique qui tourne autour de 5%, une amelioration notable du niveau de vie et de presque tous les indicateurs de developpement humain, un chomage des jeunes qui atteint les diplomes, accroissement de l'emigration clandestine vers l'Europe, affaibissement flagrant de l'opposition islamiste et celle de gauche, desinteret presque total des couches populaires et des jeunes de la vie politique, virage moyen oriental et dimunition de l'influence francaise et europeene sur le peuple et l'elite tunisienne.

1989 -2005 : Le soudan a connu un regime islamiste dur pendant plus de dix ans, en meme temps il est devenu la mecque de tous les mouvements islamistes, entre autres : Oussama Bin Laden et Rached Ghannouchi ( suite a quoi la Tunisie a rompu ses relations diplomatique avec le soudan). Il a ete ravage par la guerre dans le sud, par l'isolement international ( liste US des pays terroristes), de tres mauvaises performances economiques qui ont influe sur tous les indicateurs de developpement humain. La guerre du Darfour a ajoute de l'huile sur le feu...

2005-2007 : Le conflit du Darfour continue de sevir mais la paix avec le sud a ete consacre grace aux accords de Nairobi... L'economie connait une croissance a deux chiffres depuis ... et les choses semblent aller vers le mieux

La Tunisie vue a partir du Soudan est une oasis de paix, de stabilite et de prosperite... J'espere que les choses s'amelioreront encore plus et qu'on pourra un jour se faire offrir le boulot de ses reves tout en restant chez soi... En attendant, Je reste encore pour qlq temps a l'etranger et j'invite ceux de mon age a se faire une pte experience internationale si la chance leur est offerte ... en meme mon ami soudanais se depense pour partir a l'etranger (certains essayant de passer pour un refugier du Darfour) ...

Joyeux 7 Nov ! :-)

Commentaires

Anonyme a dit…
Tu as raison!
D'ailleurs, les Soudanais se félicitent en se comparant aux Somaliens. Ces derniers, bien sûr, ne peuvent que se réjouir de leurs situations face à celle des Irakiens qui eux même se sentent chanceux par rapport à leurs frères Palestiniens de la Cisjordanie. Ceux là, évidemment sont enchantés de ne pas être à Gaza et dont les habitants sont finalement content d’être encore en vie et luttant pour une cause juste……….Nous pouvons toujours se réjouir de notre sort, à condition que nous pouvons en décider par nous même à défaut ce n’est qu’un grand zoo !hier encore les irakiens étaient encore les plus heureux des arabes !
Écoutons nos ancêtres qui disaient « que nous ne pouvons choisir dans le malheur ! »
Antar a dit…
Zyad je suis en grande partie d'accord avec ce que tu dit mais je ne comprends pas ton joyeux 07 Novembre ... selon toi faudrait-il celebrer le 07 Novembre ? et celui de 20 ans de desert politique /

comment peux-t-on celebrer une choses pareille ?/

que fais-tu de toutes les victimes de ce regime.

les acquis de la tunisie moderne sont le resutat des efforts de chaque tunisienne et tunisiennes qui y travaillent tu ne pense pas .

Si l'on parle de stabilite n'est-elle pas forcee pour lemoment pou plutot ne reflete-t-elle pas la chappe de plomb qui inflige tout elan democratique ?
hammadi a dit…
Juste une petite rectification: la réformé économique de 86 n'a pas été initié par Sfar, mais plutot dictés par le FMI suite à la crise de la dette qu'a connu la Tunisie.
Sinon, si tu préfères te comparer à un soudanais, je préfère me comparer à un Européen, même un slovaque ou un portugais, ou u tchèque, qui étaient largement plus pauvres que nous, y a moins que 20 ans.
Tu peux me dire que c'est grace à l'Europe, je te réponds que la Slovakie vient peine de rentrer en UE, et qu'elle avait un statut plus ou moins similaire à celui de la Tunisie actuellement (poliique de voisinage).
Le seul critère objectivement déterminant qui a fait la différence: la démocratie.
Amira a dit…
Ton post m'étonne Zied... Je comprends que tu puisses être tenté d'être optimiste et de relativiser la situation. Cependant ce n'est pas en se comparant à ce qu'il y a de moins bien ou de pire que l'on pourra avancer. Regardons plutôt ceux qui sont devant nous et tentons de les rattraper sinon de les surpasser et non pas le contraire...
david santos a dit…
S'il vous plaît, Envoyez un courrier électronique à l'ambassade du Brésil dans votre pays et rapportez l'injustice que les "Cours de Justice" Brésiliennes font supporter à cette fille. Le But est d'arrêter l'évolution de cette soit injuste.
david santos a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Sarah a dit…
Si tout le monde, et surtout les jeunes vont à l'etranger pour attendre la fin du benocratie, la situation au pays va pas changer, non?
Tun-68 a dit…
n'importe quoi. c'est vrai du n'importe quoi!
clara james a dit…
http://tunisie-harakati.mylivepage.com

Si tout le monde fuit la Tunisie, qui va y rester pour y organiser l'opposition ? Moi j'ai une raison presque ironique de fêter le 07 novembre car c'est le jour de l'interpellation de la jeune Sameh Harakati, une bien sale histoire pour la Tunisie.

http://tunisie-harakati.mylivepage.com

Posts les plus consultés de ce blog

الادمان

الادمان هو مرض مزمن شديد الانتكاس . هذا المرض يغير هيكل و وظائف الدماغ. علاج الادمان لا يكون بحبس المدمن في السجن او في مصحات و منعه من تناول مادته. نحن في تونس فشلنا في تعاطينا مع هذا المرض و يجب علينا الاعتراف بذلك. مصدر الفشل هو بالأساس متأتي من جهلنا العلمي في هذا الموضوع. فنحن لا ندرس أطبائنا ، عاملي الصحة ، المرشدين الاجتماعيين ، رجال القانون ، الشرطة ، السياسيين وغيرهم مرض الادمان و كيفية التعامل معه. لا نقوم بنشر المعلومات لكافة الشعب كي يعي باهمية المشكل و عواقبه. فالقليل من المدمنين يعلمون بأنهم مدمنين و الوصم والتمييز المربوط بكلمة ادمان لا تشجع احدا على البحث عن العلاج الذي هو غير موجود أصلا (ممنوع من الدولة).فالمدمن يعاقب على إدمانه و يعاقب على انتكاسته و يعاقب حتى في نجاحه على الإقلاع اذ يبقى الوصم ضده مدى 
حياته.


En #Tunisie le gouvernement et l'assemblée essayent de gérer le problème de la drogue par la répression. On ne regarde pas l'addiction sous un angle scientifique. On ne mets pas en place une politique de réduction des risques et on parle encore de guériso…

تونس: كارثة الإيقاف التحفظي

الإيقاف التحفظي والايداع بالسجن قبل إصدار الحكم يجب ان يكون الاستثناء وليس القاعدة. هذا الإجراء المعمم بالمحاكم التونسية هو سبب اكتظاظ السجون(50%من السجناء هم مواطنين موقوفين ولا يوجد حكم ضدهم) وثابت علميا انه يؤثر على مجرى العدالة
بشكل كبير ويؤثر سلبا على الأحكام فنادرا ما يحكم الموقوف بالبراءة او بمدة اقصر من التي قضاها تحفظيا . هذه الممارسات تسبب كوارث اجتماعية واقتصادية و تجعل المواطن يحقد على المنظومة القضائية و يحس بالظلم و القهر



Pour s'approfondir dans le sujet: Lire L'etude du Labo démocratique intitulée : "Arrestation, garde à vue, et détention préventive: Analyse du cadre juridique tunisien au regard des Lignes directrices Luanda"

Rest In Peace Hans Rosling

Meeting Hans Rosling and spending a weekend with him ( Thanks to Houssem Aoudi, we went to pick him up from Annaba and drove to Tunis together - we stopped and had sea food in Tabarka, Tunisie) was one of the most meaningful moments of my life as a young adult. On our road trip, he shared his life story, his passions and his dreams. He was so humble, generous and kind. He gave me life-changing advice and meaningful words of wisdom that make me feel grateful and entrusted to keep his legacy and pursue his work to improve the health and well-being of people around the world. (He made this video in Tunisia Live studios to inspire the young people of North Africa to keep up the good work).