Accéder au contenu principal

toujours a tabarka !

Samedi dernier a Tabarka, c'etait la soirée de cloture, tout le monde etait parti faire la fete jusqu'a l'aube. ca dansait et ca se dehanchait de partout. trois copines super fatiguées décident de rentrer, un ami les raccompagne.
elles arrivent a destination, elle parquent la voiture pres du port et se dirigent vers leurs residence, sur la route , dans le noir une voix les appelle: Un policier ( qui porte les initiales de J.S) , en tenue et en service leurs demande leurs papiers. là il commence à les taquiner ! pkoi les cheveux comme ca ? et cette tenue ? ...
Il leurs rends leurs papier, mais continue de les suivre dans le noir, tout en leur parlant d'histoires sordides, la fille qui a été tuée et mutilée, l'autre à qui on enfoncé un tourne vis ds le crane....
Les filles ont eu peur, accelerent la cadence de leur marche, le policier n'arreta pas de les poursuivre et de les provoquer. elles le supplierent de les laisser mais rien n'y fait, il continua a leur raconter des histoire dignes des compte de la crypte ! une des filles prie son courage et repliqua a une des histoires de meurtre qu'il racontait par " est ce que tu connais l'histoire du policier qui s'est fait tué ?"
Là le policier, dans un geste irreparable, pris son arme et la pointa sur le visage de la fille en disant : " toi ! tu me tue !! haha !! c'est qui est mal là ?", il arma son pistolet ( chlak chlak) et continua de le pointer sur la fille.
elles le prierent d'abaisser son arme, lui rappelerent que c'etait pas approprié , il ne l'abaissat pas et le laissa pointer sur elles, qui essayaient de se barrer aussi rapidement que possible.
arrivées à l'appart ou elles residaient ! saines et sauves !! , elles pleurerent a chaudes larmes, le stress etait un peu tombé mais le choc etait toujours là. Et si .... Et si ....
une semaine apres je n'en reviens toujours pas ! j'espere que la police des polices prendra les mesures necessaires pour que ces faits ne se reproduisent plus !

Commentaires

Anonyme a dit…
Simple,

1/ il faut communiquer l'heure et le lieu de cet incident

2/ il faut avoir un bon piston à qui donner ces infos pour qu'il ai des problèmes...
sinon je trouve que ça pue trop le poulet et qu'un peu de nettoyage ferait du bien
OUi il faut qu elles portent plainte, elle ont du voir son visage, il faut pas que ca reste comme ca, ils se permettront encore plus de choses. Bref, c est choquant le niveau, meme si on le sait d avance mais ca reste plus degradant en entendant des histoires reelles.
briseis a dit…
il faut qu'elles portent plainte, et decrivent sa gueule. c'est fou!
ces merdiers se prennent pour les rois du monde!
voila a quoi ca sert les 130 000 policiers!
quels cons!
la blogeuse a dit…
Zizou, je suis curieuse de connaitre la suite, s'ils ont pu le chopper ce pervers ... tiens nous au courant
avant tout mabrouk ya blogueuse !! el akba lina ...
je suis content de vous dire que les filles ont porté plainte contre ce dégénéré. ( elle ont passé 9 heures au post de police) et que automatiquement son arme lui a été retirée.
les suites on les saura bientot
La Blogeuse a dit…
ey je veux les détails : comment on a fait pour retrouver sa trace, pkoi il ne s'est pas enfui, comment on les a cru au poste de police, est ce kil sera condamné ????
le gars etait en service au niveau de son territoire, il ne s'est pas caché ni enfui d'ailleurs ! il bosse au post de police du port de tabarka !
on les a cru parcequ'elle connaissaient le nom de l'agresseur ! d'ailleurs les superieurs ont été tres chic et on été dès la premiere minute avec les plaignantes ...
je ne sais pas ce qui c'est passé depuis qu'elles ont porté plainte ... je vous dirai dès que j'ai du nouveau
la blogeuse a dit…
thanks zizou

Posts les plus consultés de ce blog

الادمان

الادمان هو مرض مزمن شديد الانتكاس . هذا المرض يغير هيكل و وظائف الدماغ. علاج الادمان لا يكون بحبس المدمن في السجن او في مصحات و منعه من تناول مادته. نحن في تونس فشلنا في تعاطينا مع هذا المرض و يجب علينا الاعتراف بذلك. مصدر الفشل هو بالأساس متأتي من جهلنا العلمي في هذا الموضوع. فنحن لا ندرس أطبائنا ، عاملي الصحة ، المرشدين الاجتماعيين ، رجال القانون ، الشرطة ، السياسيين وغيرهم مرض الادمان و كيفية التعامل معه. لا نقوم بنشر المعلومات لكافة الشعب كي يعي باهمية المشكل و عواقبه. فالقليل من المدمنين يعلمون بأنهم مدمنين و الوصم والتمييز المربوط بكلمة ادمان لا تشجع احدا على البحث عن العلاج الذي هو غير موجود أصلا (ممنوع من الدولة).فالمدمن يعاقب على إدمانه و يعاقب على انتكاسته و يعاقب حتى في نجاحه على الإقلاع اذ يبقى الوصم ضده مدى 
حياته.


En #Tunisie le gouvernement et l'assemblée essayent de gérer le problème de la drogue par la répression. On ne regarde pas l'addiction sous un angle scientifique. On ne mets pas en place une politique de réduction des risques et on parle encore de guériso…

تونس: كارثة الإيقاف التحفظي

الإيقاف التحفظي والايداع بالسجن قبل إصدار الحكم يجب ان يكون الاستثناء وليس القاعدة. هذا الإجراء المعمم بالمحاكم التونسية هو سبب اكتظاظ السجون(50%من السجناء هم مواطنين موقوفين ولا يوجد حكم ضدهم) وثابت علميا انه يؤثر على مجرى العدالة
بشكل كبير ويؤثر سلبا على الأحكام فنادرا ما يحكم الموقوف بالبراءة او بمدة اقصر من التي قضاها تحفظيا . هذه الممارسات تسبب كوارث اجتماعية واقتصادية و تجعل المواطن يحقد على المنظومة القضائية و يحس بالظلم و القهر



Pour s'approfondir dans le sujet: Lire L'etude du Labo démocratique intitulée : "Arrestation, garde à vue, et détention préventive: Analyse du cadre juridique tunisien au regard des Lignes directrices Luanda"

Rest In Peace Hans Rosling

Meeting Hans Rosling and spending a weekend with him ( Thanks to Houssem Aoudi, we went to pick him up from Annaba and drove to Tunis together - we stopped and had sea food in Tabarka, Tunisie) was one of the most meaningful moments of my life as a young adult. On our road trip, he shared his life story, his passions and his dreams. He was so humble, generous and kind. He gave me life-changing advice and meaningful words of wisdom that make me feel grateful and entrusted to keep his legacy and pursue his work to improve the health and well-being of people around the world. (He made this video in Tunisia Live studios to inspire the young people of North Africa to keep up the good work).