Accéder au contenu principal

El Ghriba : 26 et 27 mai 2005

comment être Zizou from Djerba et ne pas parler du pèlerinage de la Ghriba...


Sans titre
l'entrée

ghriba
l'interieur de la synagogue

si vous n'avez aucune idée de ce que c'est que le pèlerinage de la Ghriba ou si vous êtes curieux de savoir comment celui ci s'est passée l'année derniere(2004).
j'ai choisi pour vous un article tunisien qui donne une idée selon la perception d'un journaliste tunisien musulman.

ghriba2
vieux rabbin lisant la Torah

l'auberge
le caravansérail

Le pèlerinage de la Ghriba a eu lieu cette année (2004) les vendredi 7 et dimanche 9 mai. Initialement prévu pour le 8, qui tombait un samedi. Des rites immuables : des prières d'abord, des chants liturgiques et la hiloula de rabbi Meir Baal Haness pour commencer le pèlerinage. Des rencontres, des retrouvailles avec la terre des ancêtres pour certains, des regards qui se reconnaissent, femmes et enfants en habits de circonstance et la fête en continu.
Les caravansérails si proches de la synagogue, et qui servaient, il y a quelques années encore, de villégiature pendant la durée du pèlerinage pour tous ceux qui venaient de loin, sont détrônés aujourd'hui par des hôtels qui proposent des séjours à des prix promotionnels, et garantissant une alimentation « Cacher » sous contrôle de l'autorité religieuse ( Beith Eddin de Tunis) .
Les patios sont envahis de marchandises de toutes sortes,des stands où l'odeur des grillades excitent les nerfs olfactifs, de la boutargue bien moelleuse, disparue depuis belle lurette des étalages des marchands de salaisons, réapparue pour la circonstance , des amandes vertes à profusion , nouvellement arrivées, des graines de Courge et de tournesol, les fameuses glibettes salées à souhait et croustillantes, légèrement passées au four, des pâtisseries locales, meringues, croquants à l'anis, citronnade maison et même quelques produits du sud-est asiatique , tissus,de la bimbeloterie, beaucoup de toc, ayant transité par la Libye via Ben Guerdane, et qui trouvent paradoxalement écho chez des clients résidents habituellement en Europe !!! Dans les hôtels, soirées orientales, danse du ventre, you-you stridents et défoulement : la fête en permanence.
Parallèlement au pèlerinage proprement dit, des activités sont organisées par les voyagistes. Ainsi une excursion est prévue à El Hamma de Gabès, pour permettre à tous ceux qui n'ont pas pu venir en décembre de rendre visite au saint vénéré de tous, Sidi Youssef El Mouarabi , de profiter de ce séjour pour implorer sa protection(cf. Le Temps du 17/12/02) . Une balade en mer avec repas au bord de l'eau, poissons grillés sur feu de bois, du côté de l'île aux flamants, un tour à Hara Kébira, sont programmés pour ceux qui veulent faire un peu de tourisme et profiter du beau temps actuel.

Le rituel

La cérémonie attendue, la sortie et la promenade de la M'nara à travers les rues d'Erriadh(anciennement Hara Sghira) a eu lieu vendredi vers 15 h30 .Cérémonie qui a commencé par une vente aux enchères de foulards, de photos sous verre de la Ghriba, vente accompagnée de chants et de louanges,sous la direction de Yacoub B'Chiri et de Khadhoura Houri .Puis une autre mise à prix homérique, pour avoir l'honneur de sortir la M'nara du caravansérail .Toutes les sommes engrangées serviront au Comité de la Ghriba pour l'entretien du site et de son environnement,cimetières, murets,bâtiments, etc. « Lââroussa » , autre dénomination donnée à la M'Nara, sera suivie durant tout le trajet par la grande majorité des pèlerins valides, toujours précédée de l'orchestre , la voix et le luth de Yacoub B'Chiri,qui chante sa gloire à l'infini.

Tolérance bien comprise

Dimanche, en fin d'après-midi, a eu lieu la cérémonie officielle, en présence de Mr Abderrahim Zouari, Ministre du Tourisme et de l'Artisanat, de Mr de la Messuzière, Ambassadeur de France, de Mr Gascuel , Consul Général à Sfax , de Mr Bouslimi , gouverneur de Médenine, des autorités régionales , locales,et des invités d'honneur. A près la procession à travers le village, le cortège avec la M'Nara est entré à l'intérieur de la Ghriba. Discours de bienvenue, entrecoupé de vivats à l'adresse du Président de la République Mr Zouari prit ensuite la parole pour « réitérer la volonté constante de la Tunisie de respecter la liberté de pensée et de croyance ».Il a insisté ensuite sur la notion de tolérance « qui n'est ni le fait d'accepter les différences en faisant un effort sur soi, ni de la condescendance, ni de la compromission, mais la volonté de comprendre que nous devons vivre ensemble avec ces différences. Pour nous, la tolérance va de soi, parce que la diversité est notre richesse » Il a rappelé « que la communauté juive a participé à l'édification économique, sociale et culturelle du pays .La Tunisie est un exemple qui montre la coexistence sereine de ces deux communautés, musulmane et juive, que des esprits mal intentionnés veulent opposer absolument » Il a exhorté les visiteurs à s'impliquer davantage dans le partenariat économique en les assurant du soutien total des autorités. Discours ponctué de you-you et d'applaudissements nourris, fortement apprécié par l'auditoire. La communauté a tenu a exprimer ses remerciements à l'ensemble des autorités pour les conditions optimales dans lesquelles ce pèlerinage s'est déroulé.Partout, cette volonté toujours présente. Les Tunisiens sont là, unis, pour prouver, encore une fois, à tous ceux qui leur envient cette symbiose, leur capacité à être si jaloux de leur indépendance, à la préserver de toute influence venue d'ici ou de là, et à être prêts pour lutter ensemble contre toutes les intolérances.

Fatah Thabet

si vous vous interessez plus a la Ghriba je ne peux que vous conseiller de lire ce grand reportage qui certes est un peu ancien mais qui reste toujours d'actualité.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

الادمان

الادمان هو مرض مزمن شديد الانتكاس . هذا المرض يغير هيكل و وظائف الدماغ. علاج الادمان لا يكون بحبس المدمن في السجن او في مصحات و منعه من تناول مادته. نحن في تونس فشلنا في تعاطينا مع هذا المرض و يجب علينا الاعتراف بذلك. مصدر الفشل هو بالأساس متأتي من جهلنا العلمي في هذا الموضوع. فنحن لا ندرس أطبائنا ، عاملي الصحة ، المرشدين الاجتماعيين ، رجال القانون ، الشرطة ، السياسيين وغيرهم مرض الادمان و كيفية التعامل معه. لا نقوم بنشر المعلومات لكافة الشعب كي يعي باهمية المشكل و عواقبه. فالقليل من المدمنين يعلمون بأنهم مدمنين و الوصم والتمييز المربوط بكلمة ادمان لا تشجع احدا على البحث عن العلاج الذي هو غير موجود أصلا (ممنوع من الدولة).فالمدمن يعاقب على إدمانه و يعاقب على انتكاسته و يعاقب حتى في نجاحه على الإقلاع اذ يبقى الوصم ضده مدى 
حياته.


En #Tunisie le gouvernement et l'assemblée essayent de gérer le problème de la drogue par la répression. On ne regarde pas l'addiction sous un angle scientifique. On ne mets pas en place une politique de réduction des risques et on parle encore de guériso…

تونس: كارثة الإيقاف التحفظي

الإيقاف التحفظي والايداع بالسجن قبل إصدار الحكم يجب ان يكون الاستثناء وليس القاعدة. هذا الإجراء المعمم بالمحاكم التونسية هو سبب اكتظاظ السجون(50%من السجناء هم مواطنين موقوفين ولا يوجد حكم ضدهم) وثابت علميا انه يؤثر على مجرى العدالة
بشكل كبير ويؤثر سلبا على الأحكام فنادرا ما يحكم الموقوف بالبراءة او بمدة اقصر من التي قضاها تحفظيا . هذه الممارسات تسبب كوارث اجتماعية واقتصادية و تجعل المواطن يحقد على المنظومة القضائية و يحس بالظلم و القهر



Pour s'approfondir dans le sujet: Lire L'etude du Labo démocratique intitulée : "Arrestation, garde à vue, et détention préventive: Analyse du cadre juridique tunisien au regard des Lignes directrices Luanda"

Rest In Peace Hans Rosling

Meeting Hans Rosling and spending a weekend with him ( Thanks to Houssem Aoudi, we went to pick him up from Annaba and drove to Tunis together - we stopped and had sea food in Tabarka, Tunisie) was one of the most meaningful moments of my life as a young adult. On our road trip, he shared his life story, his passions and his dreams. He was so humble, generous and kind. He gave me life-changing advice and meaningful words of wisdom that make me feel grateful and entrusted to keep his legacy and pursue his work to improve the health and well-being of people around the world. (He made this video in Tunisia Live studios to inspire the young people of North Africa to keep up the good work).